Qu’est-ce que le grappling? Découvrez cette forme de combat
Vie

Qu’est-ce que le grappling? Découvrez cette forme de combat

Le mot grappling est emprunté de l'anglais et signifie littéralement "la lutte". Le dictionnaire en ligne linternaute.fr définit ce vocable comme "ensemble des techniques permettant à un combattant de soumettre, immobiliser ou projeter un adversaire au sol dans un combat de lutte." Il nous renseigne également que "ces techniques diffèrent selon les sports: judo, lutte gréco-romaine, catch, etc." Il s'agit en effet des techniques qui permettent à un lutteur alors appelé grappler de prendre le dessus sur son adversaire en l'immobilisant, debout ou au sol. Le grappling s'oppose aux techniques de percussion qui incluent les coups de poing et les coups de pied. Quelle est l'origine du grappling? Quelles sont les techniques du grappling? Quels sont les différents styles du grapping? Quelles sont les étapes d'un combat de grappling? Quelle est la tenue appropriée pour un combat de grappling? Tout est dit sur le grappling dans cet article.

Read also

Comment réussir le houmous: la meilleure recette pour les gourmets

Qu’est-ce que le grappling? Découvrez cette forme de combat
Des athlètes aux quarts de finale du sambo féminin des -64 kg aux Jeux européens de Bakou 2015, le 22 juin 2015. Photo: @Tobias Schwarz
Source: Getty Images

Origine du grappling

Le grappling dans sa forme moderne est une émanation du jiu-jitsu brésilien. Tel qu'on le connait aujourd'hui, ce sport de combat englobe différentes disciplines qui excluent les percussions. Ces disciplines étant aussi vieilles que l'humanité, on considère que le grappling est tout aussi ancien. Les spécialistes de l'histoire de la lutte situent l'origine du grappling à la Grèce antique avec l'histoire de la lutte. Si le monde du sport de combat était dominé par les affrontements debout, les choses ont connu un tournant dans les années 1990.

C'est à cette époque que le grappling moderne est devenu populaire avec l'avènement de compétitions d'arts martiaux mixtes organisées par les organisations comme le Shooto, RINGS et PRIDE. Dans ces compétitions, on observait les meilleurs résultats chez les spécialistes du combat au sol, contrairement aux athlètes venant de disciplines de percussion. L'Ultimate Fighting Championship aux Etats-Unis est l'organisation la plus populaire organisant encore ces compétitions mixtes.

Read also

Pelé: biographie d’une légende extraordinaire du football

C'est avec l'avènement de ces compétions que Royce Gracie a pu mettre en exergue les avantages du grappling, au regard de ce que la plupart des pratiquants de pied poings devenaient totalement inoffensifs quand ils étaient plaqués au sol. Après ses nombreuses victoires contre des adversaires bien plus lourds et puissants que lui, Royce Gracie a suscité un véritable intérêt pour le grappling à tel point qu'on a commencé à l'enseigner dans le monde entier.

La majorité des lutteurs se sont entrainés dans les disciplines à la fois de percussions et de lutte avec soumission et s'appliquent aujourd'hui à la pratique du combat debout et au sol.

De plus en plus, le grappling englobe toutes ces formes de combats de soumission au sein d'un ensemble de règles très proche du jiu jitsu brésilien, excluant cependant la possibilité d'agripper des vêtements. Le jiu jitsu brésilien n'est pas le seul sport de combat ayant des similitudes avec le grappling.

Read also

Comment faire du slime à la maison: nos chouettes recettes

Les différents styles de grappling

Le grappling est un vaste champ qui comporte plusieurs disciplines comme le jiu-jitsu brésilien, le sambo, le judo, le catch, le shoot wrestling japonais, le no gi et le luta livre qui sont les plus connues. Il existe également d’autres formes de grappling comme le catch wrestling, le submission wrestling ou encore des formes de luttes régionales.

Bien qu'ayant un dénominateur commun, ces disciplines ont des styles, des règles et techniques de combat différents. Le no gi, par exemple, correspond à la pratique du jiu-jitsu brésilien sans kimono. Il se pratique plutôt en tenue de lutte composée des shorts et des t-shirts.

Comment se déroule un combat de grappling?

Le combat de grappling se déroule pendant environ 4 à 6 minutes selon que les participants sont benjamins, juniors ou adultes. Il faut ainsi compter environ 4 minutes pour les benjamins, 5 minutes pour les juniors et 6 minutes pour les adultes.

Read also

Comment faire un cv parfait en 5 étapes : exemples, conseils

La partie wrestling est le début de la plupart des combats de grappling. Il s'agit en effet d'une phase qui consiste pour les deux lutteurs à s'empoigner debout, l’objectif étant alors d'entrainer son adversaire au sol. Cette phase est davantage répandue dans le jiu-jitsu brésilien.

Il est également possible de commencer le combat au sol, en faisant fi de la partie wrestling. Dans les faits, un lutteur peut en effet choisir de s’asseoir pour engager le combat au sol.

Après la partie wrestling, le combat continue au sol. A cette étape, chaque combattant cherche à dominer et à prendre contrôle sur son adversaire. Les positions choisies par chaque lutteur a donc pour finalité d’obtenir la soumission de son adversaire. La position doit alors être la plus dominante possible pour que le lutteur ait des chances de l'emporter sur son alter égo en réussissant sa technique de soumission.

Dès lors qu'un lutteur capitule après avoir été dominé par son adversaire qui a appliqué la meilleure technique de soumission, le combat s'arrête automatiquement. L'arbitre a aussi la latitude de mettre fin au combat s'il estime qu'un lutteur peut infliger des blessures importantes à l'autre par sa technique de soumission.

Read also

Le charisme: définition, comment en avoir et le développer?

Si aucun de ces évènements (la capitulation d'un combattant ou l'arrêt de l'arbitre) n'est survenu avant la fin du temps imparti pour le combat, le candidat ayant marqué le plus de points en appliquant le plus grand nombre de positions dominantes sur son adversaire est désigné comme le vainqueur. Les positions dominantes sont entre autres le contrôle latéral, la montée et la prise de dos. Comme tous les sports de combat, le grappling a ses interdits, surtout lors des matchs de combat au sol. Il s'agit notamment:

  • des gifles et claques de toutes natures;
  • des torsions des doigts et petites articulations;
  • des coups de poing;
  • des prises pouvant entrainer des blessures graves comme des fractures des os et des articulations;
  • des torsions volontaires du poignet;
  • des prises ou attaques impliquant la tête seule;
  • des morsures;
  • des coups et autres attaques aux yeux;
  • des croche-pieds ou ciseaux;
  • des attaques verbales;
  • des attaques avant le coup d'envoi;
  • du départ frauduleux et
  • de l'abandon du tapis avant la fin du combat et sans permission de l'arbitre.

Read also

Les 3 meilleurs films de zombie: le classement de l'apocalypse!

Les trois derniers cas sont considérés comme des infractions.

Les compétitions de grappling sont presque toujours organisées par catégories. On classe les lutteurs par niveau, par tranche d’âges et par poids. A coté des catégories ordinaires, il y a souvent une catégorie appelée catégorie absolue. Celle-ci regroupe les combattants de tous les poids possibles. Cela permet de mettre en avant la technique au détriment de la force. C'est d'ailleurs l'un des grands principes de ce sport de combat.

Qu’est-ce que le grappling? Découvrez cette forme de combat
Deux lutteuses opposées dans un combat lors d'entrainements. Photo: @Studio de koldo
Source: Getty Images

Comment se vêtir pour un combat de grappling?

En général, les athlètes du grappling doivent porter des shorts qui plaquent leurs jambes et ne dépassent pas les genoux. Ces shorts ne doivent pas avoir des accessoires susceptibles de blesser comme des boutons et des fermetures. En plus des shorts, les lutteurs doivent porter des T-shirt également dépouillés d'accessoires potentiellement dangereux. Ces vêtements doivent être sobres, sans couleurs ni motifs pouvant être des obstacles au travail du juge-arbitre.

Read also

Quand poster sur Instagram? Conseils pour publier efficacement

Si les lutteurs peuvent porter des casques en vue de se protéger les oreilles, ceux-ci doivent recevoir l'approbation de la fédération et ne comporter aucun accessoire à risque. Les chaussures quant à elles ne sont pas obligatoires, mais si un lutteurs veut en porter, ça doit être des modèles approuvés. Naturellement, les chaussures avec des accessoires potentiellement dangereux comme les talons et les semelles cloutées sont interdites.

Tout comme ces accessoires à risque, les bandages aux poignets et aux chevilles sont interdits, sauf si le médecin en a fait la prescription. Pour les mêmes raisons de sécurité, les bijoux et les longs ongles sont prohibés pendants les combats.

Source: Legit