Le régime flexitarien: en quoi consiste le flexitarisme

Le régime flexitarien: en quoi consiste le flexitarisme

Le menu correct est constamment en dynamique et, à cet égard, de nombreuses directions sont apparues. Elles proposent de mener un mode de vie sain, par exemple, essayer la pratique de flexitarisme. Le terme de flexitarisme est apparu après une publication dans l'Austin American-Statesman en 1992 et devenu une nouvelle version du mode de vie sain et moins radical.

Le régime flexitarien, qu'est-ce que c'est?

Le flexitarisme est un végétarisme flexible. Le nom de la direction est formé de la fusion des mots anglais "flexible" et "vegetarian". L'essence de l'approche est que les flexitariens peuvent manger de la viande, mais pas tous les jours. Ainsi, ce modèle nutritionnel n'appelle pas à l'abandon total de la viande, des œufs, du lait, du poisson, pourtant, il est recommandé de limiter leur consommation.

Quel est l'objectif principal du flexitarisme?

Tout d'abord, le but est d'apprendre à manger plus de légumes, de fruits, de légumineuses, de noix, de grains entiers moins sucré, d'aliments transformés et de viande. En supprimant la viande de votre régime cela n'est pas une alimentation saine. Voilà pourquoi le flexitarisme offre un juste milieu. Il vise à nettoyer le corps des protéines animales et des aliments qui ont été transformés chimiquement. Le régime alimentaire de ce type est naturel et pur, de plus, vous ne consommez pas d’OGM et des composants du group E.

Read also

Paella: comment réussir une véritable paella, à l’espagnole?

Les flexitariens considèrent la viande (le plus souvent blanche) comme un ajout à l'aliment principal. Cela permet d'enrichir le corps en vitamines, minéraux et protéines. La règle principale de chaque flexitarien est tel, que si vous souhaitez quelque chose alors tout est possible et vous pouvez manger tout, mais dans des quantités raisonnables. Il suffit de surveiller la qualité des aliments, d'être à l'écoute de vos besoins et de ne pas abuser. C'est mieux d'alterner les protéines végétales avec les animaux. La principale différence entre le flexitarisme et le végétarisme est l'équilibre et la capacité à mettre des accents sans plonger le corps dans le choc en refusant de manger certains aliments.

Est-ce qu'il a des effets secondaires en mangeant moins de viande et de produits d'origine animale?

Si tout est calculé correctement, alors, bien sûr, il y aura plus d'avantages. Cependant, certains nouveaux venus dans les régimes à base de plantes peuvent présenter des carences en nutriments tels que le zinc, le calcium, les acides gras oméga-3, le fer et la vitamine B12. Ce dernier ne se trouve généralement que dans les produits d'origine animale. Par conséquent, ceux qui suivent un régime flexitarien peuvent avoir besoin de suppléments spéciaux. Pour consommer suffisamment de fer et de zinc, ne lésinez pas sur les noix et les légumineuses. Et pour le calcium provenant des aliments végétaux, incluez le chou frisé, les graines de sésame et le bok choy dans votre alimentation.

Read also

Le Top 5 des sites web pour apprendre à coder facilement

Le flextianisme et l'effet positif sur l'environnement

Les flexitariens mangent principalement des aliments à base de plantes et refusent pratiquement de manger trop de la viande. En conséquence, les effets néfastes de l'élevage sur la nature sont réduits: déforestation, pollution de l'eau et de l'air.

Avec le flexitarisme, vous développez la bonne attitude envers la nourriture. Il n'y aura que des aliments extrêmement sains dans votre réfrіgérateur. De cette façon-là, vous oublierez les régimes et les jours de jeûne.

Vous aurez des protéines animals qui sont exclus pour les végétariens (ces substances sont plus susceptibles de combler le manque de fer et de vitamine B12 avec des pilules). Ainsi, augmentez votre apport alimentaire en fruits et légumes riches en nutriments.

Source: Legit.ng