Qu’est-ce que le Kamasutra et quelle est l'origine de ce livre?

Qu’est-ce que le Kamasutra et quelle est l'origine de ce livre?

"Faites l'amour, pas la guerre". Si les auteurs de ce slogan antiguerre issu de la contre-culture des années 1960 aux États-Unis n'y ont pas ajouté un ensemble de règles pour faciliter l'application de leur recommandation, c'est qu'il existait déjà le Kamasutra, un "art de l'amour". Le Kamasutra encore appelé "sutra de l’amour" est un texte sanscrit écrit au IVe siècle. Cet ouvrage est resté une référence dans la littérature érotique jusqu’à nos jours. Vous voulez éloigner la routine de votre lit? Vous désirez pimenter votre vie amoureuse? Vous voulez agrémenter vos nuits romantiques? Le Kamasutra vous sera sans doute d'une importance sans pareille. Mais avant, apprenez tout sur le "sutra de l'amour" en lisant cet article.

Qu’est-ce que le Kamasutra et quelle est l'origine de ce livre?
Mains d'un homme tenant sensuellement les poignées de sa conjointe. Photo: @Kritsada Seekham
Source: Getty Images

Le Kamasutra, c'est quoi?

Le Kamasutra est un l'un des livres érotiques les plus anciens, mais surtout le plus connu. C'est un recueil indien de positions dont l'objectif est d'aider des partenaires de lit à l'accomplissement de soi par la satisfaction sexuelle.

Read also

Paul Mirabel: 4 choses étonnantes à découvrir sur l’humoriste

Etymologiquement, le vocable "kamasutra" vient de deux mots indiens: "kâma" et "sûtra" qui signifient respectivement désir ou plaisir et guide, aphorisme, livre ou verset. Cet attelage peut donc être entendu comme le "guide du plaisir".

On a ainsi couramment admis le Kamasutra comme un simple recueil de positions sexuelles. Cependant, le il est davantage un livre d’éducation dont le but est de faciliter la création d'une atmosphère harmonieuse au sein du couple.

En réalité, le manuel ne consacre qu'une petite partie aux positions sexuelles destinées à décupler le plaisir dans le ménage. Il s'agit précisément d'un seul chapitre du livre. Le reste du Kamasutra traite de questions diverses relatives à la vie de couple et pas exclusivement à la vie intime.

Les relations amoureuses, l’art de la séduction, la gestion du mariage, l'importance des fantasmes, la grossesse, l’homosexualité féminine et masculine, tout y passe. Le livre est en effet un condensé de conseils et de recommandations sur ces divers aspects des relations amoureuses.

Read also

Le Top des meilleurs films d'animation: la liste des incontournables

Origine du Kamasutra

Le livre est un héritage hindu, le premier livre de l’histoire de l’humanité qui aborde les questions liées aux relations amoureuses. L'édition actuelle du kamasutra est une réédition. La toute première édition de l'ouvrage a été rédigé aux alentours du Ve siècle par Mallanaga Vatsyayana, un philosophe brahmane indien qui vivait dans la cité sainte de Varanasi.

Il répondait au principe indien selon lequel la jouissance était au cœur de l'existence de l'homme. Ainsi, l'acte sexuel était considéré d'égale importance que la nourriture et l'eau par les Hindous. Vatsyayana ne s'est pas limité à la publication du Kamasutra. Il a complété sa bibliographie érotique avec d'autres ouvrages comme Le Tao de l’amour, Le jardin parfumé et L’Ananga Ranga.

Au delà du physique et conformément à la pensée, hindoue, les positions sexuelles décrites dans le Kamasutra vise la communion mentale entre les amants. Selon le texte, "lors de l’acte sexuel, si les pensées des deux partenaires sont différentes, c’est comme s’il y avait l’union de deux cadavres".

Read also

Qui sont les hommes les plus grands du monde et de tous les temps?

C'est en cela que le Kamasutra se rapproche du yoga, avec lequel le livre partage aussi l'importance de la souplesse physique.

Qu’est-ce que le Kamasutra et quelle est l'origine de ce livre?
Un homme en face d'une femme. Photo: @Serhii Mazur
Source: Getty Images

L'évolution du kamasutra

Longtemps caché du grand public, le Kamasutra a d'abord été destiné aux aristocrates hindous et aux courtisanes. Il en a été ainsi jusqu'à l'expansion du livre en Angleterre au cours du XIXe siècle. Il y a été introduit par Sir Richard Burton qui en avait fait la traduction après que l'Inde est devenue une partie de l'Empire Britannique.

A Londres, le Victorian Kama Shastra Society étaient le lieu où l'élite du pays se retrouvait pour avoir accès au contenu du livre après avoir souscrit à un accès privé.

Les écrits du Kamasutra étant contraires aux mœurs victoriennes de l'époque, ces hommes étaient tenus de garder les leçons tirées de leur lecture au secret, sous peine d’être poursuivis pour atteinte aux bonnes mœurs. Ce n'est donc qu'autour des années 60 que le Kamasutra a été libéralisé et a atteint le grand public. Il a été légalisé en Angleterre en 1963.

Read also

Comment apprendre le japonais? Quatre conseils pratiques essentiels

Le contenu du Kamasutra

Cet œuvre comporte sept chapitres dont les premiers abordent les généralités sur les relations humaines et singulièrement les les arts et les comportements citadins entre autres. Dans le deuxième chapitre, le livre touche tous les aspects du plaisir sexuel: les différentes pratiques sexuelles, la séduction des jeunes filles vierges, des femmes mariées, des courtisanes, et enfin les pratiques dites "secrètes".

Si le deuxième chapitre du livre porte sur les arts du plaisir, les arts de l'amour, la suite en est très loin. On retrouve notamment dans les chapitres suivants des sujets qui se rapprochent des questions telles que "comment construire une maison", "comment trouver une femme"...

Selon Seema Anand, spécialiste du kamasutra, conférencière sur l'érotologie orientale et mythologue et praticienne narrative basée à Londres, le Kamasutra a été mal compris.

"Mais le seul chapitre, évidemment, qui garde une certaine résonance dans le monde moderne concerne les arts du plaisir, les arts de l'amour", explique-t-elle. Ce chapitre a été mal compris et mal traduit par l'Anglais Richard Burton, de l'avis de Seema. De cette traduction, de nombreuses versions du Kamasutra sont nées, dont certaines illustrées.

Read also

Apprendre à chanter: tout ce que vous devez savoir pour bien chanter

L'une des versions les plus récentes du Kamasutra est écrite par Lucile Bellan et est sortie le 14 janvier 2020. Illustré par Petite Bohème, ce livre a pour sous-titre "on partage tout à égalité, même le plaisir!". C'est révélateur de l'approche féministe qu'a adoptée le manuel. Il propose soixante configurations à tester à deux ou plus. On y retrouve entre autres la position avec "Le pinceau, la plume ou le doigt".

On y découvre que "certains ont des personnalités plus joueuses que d'autres, mais beaucoup s'accordent à admettre qu'ils prennent leur lot de plaisir quand la chambre à coucher a une allure de vaste terrain de jeu." et que "le pinceau, la plume ou le doigt est un jeu sensoriel où l'un des partenaires est contraint de s'allonger sur le ventre ou sur le dos, les yeux bandés, et doit reconnaître l'objet avec lequel il est caressé. Il est possible de jouer sur les différentes intensités d'effleurement, de s'amuser à glisser des chatouilles au milieu des caresses sensuelles."

Read also

Faut-il mettre une photo sur votre cv ou pas? Conseils, exemples

Qu’est-ce que le Kamasutra et quelle est l'origine de ce livre?
Position de la conversation dans le livre de Lucile Bellan. Photo: @Petite Bohème
Source: Original

Dans le livre, il y a une autre configuration qui invite à "mordre, pincer, griffer".

Relativement à cette configuration, le livre enseigne que "dans le Kamasutra, les traces de morsures sont qualifiées de «nuages éclatés», en référence aux marques laissées par les dents et aux espaces entre elles.

Du livre, on apprend aussi que "les morsures aux épaules sont spécifiquement nommées «morsures de sanglier» et sont propres aux «grandes passions», selon le guide culte. Les amants sont invités à user de leur imagination pour engendrer le maximum d'effets chez leur partenaire, en fonction des goûts de chacun. Les morsures, griffures et pincements doivent être sujets à discussion dans le couple avant d'être effectués.»

A côté de ces positions, on en retrouve d'autres qui sont plus ou moins classiques notamment le "peau à peau" qui se fait quand "l'homme est allongé sur le dos, les jambes serrées et les bras le long du corps", "la conversation" qui nécessite "un fauteuil idéalement équipé d'accoudoirs", "le défilé", une sorte de "suggestion qui vise à mettre tout le monde dans une ambiance propice à la séduction et aux rapprochements".

Read also

Le charisme: définition, comment en avoir et le développer?

Source: Legit.ng