L'histoire du groupe Niagara, dans la légende du rock français

L'histoire du groupe Niagara, dans la légende du rock français

Muriel Moreno et Daniel Chenevez ont été très célèbres pour leurs carrières respectives de chanteuse, auteur-compositeur, productrice et DJ française, et auteur-compositeur-interprète et réalisateur de vidéo-clips français. Ils ont surtout été connus comme les membres du groupe Niagara. Ce groupe de pop rock français a été fondé en 1982 à Rennes. Son parcours a été émaillé de succès jusqu'à son extinction en 1993. Pourquoi le groupe Niagara a arrêté ? Qu'est devenu le groupe Niagara ? Existe-t-il une autre version de Niagara aujourd'hui ? Nous vous disons tout de ce groupe rennais.

L'histoire du groupe Niagara, dans la légende du rock français
Le groupe Niagara à l'Olympia le 10 mars 1987 à Paris, France. Photo : @Frédéric REGLAIN/Gamma-Rapho via Getty Images
Source: Getty Images

Du même nom qu'un titre célèbre de Julien Clerc, Niagara a connu un succès comparable à celui du tandem Slimane et Vitaa, de la décennie 1980 au début des années 1990. Ses singles l'ont tous porté au sommet des hits autant que ses quatre albums studio certifiés disques d'or. Niagara reste gravé dans le livre de l'histoire du rock en France avec des groupes comme Téléphone de Corine Marienneau et Indochine

Lisez aussi

Téléphone : biographie du groupe et meilleures chansons

Présentation sommaire de Niagara

NomNiagara
Nom originelL'Ombre Jaune
Naturegroupe de musique
Année de création1981
Anciens membresDaniel ChenevezMuriel MorenoJosé Tamarin (mort le 22 octobre 2019)
Genre musical pop rock, new wave, synthpop
Année d'activité 1984–1993
Labels Polydor/PolyGram, Metronome
LocalisationRennes, France
Nombre d'albums4

Au carrefour de deux destins

Niagara est avant tout l'histoire de trois jeunes Français dont les plus connus sont Muriel Moreno et Daniel Chenevez. Liés par le destin, ceux-ci ont suivi des chemins parallèles qui se sont croisés à l'intersection de leur passion pour la musique en 1981.

De son vrai nom Muriel Laporte, Muriel Moreno est née le 24 janvier 1963 à Chinon dans l'Indre-et-Loire. Elle y a passé son enfance aux côtés de son père, notaire, et sa mère, professeure de sciences naturelles au lycée. La jeune Muriel y est restée jusqu'à ses 10 ans. Puis, elle s'est installée à Nantes avec sa famille.

Lisez aussi

Vente de l’OM : le point sur les rumeurs de rachat du club

Passionnée de littérature, elle a commencé à lire les œuvres de Simone de Beauvoir et Benoîte Groult parmi d'autres écrivaines, à seulement 13 ans. C'est donc tout naturellement qu'elle a ensuite fait des études de littérature avant de s'orienter en histoire de l'art à Rennes. Ses études ont été sanctionnées par une maîtrise obtenue avec une très bonne mention.

C'est en 1981 que Muriel Moreno a rencontré Daniel Chenevez à Rennes. Daniel Chenevez, lui, est né à Nancy le 12 juin 1959. Sa famille a ensuite parcouru de nombreuses villes dont Amiens et Lyon. C'est à Vannes que le jeune Daniel Chenevez a passé le baccalauréat. Il y a ensuite travaillé comme organisateur de concerts avant de s'inscrire en sociologie à l’Université de Rennes.

Il a également choisi l'option histoire et s'est orienté à l'étude des lettres modernes. Parallèlement, Daniel a tour à tour travaillé comme pianiste dans une pizzeria, moniteur de centre aéré, vendeur de « barbe à papa », modèle aux beaux-arts et disc jockey dans une boite de nuit pour homosexuels. De 1979 à 1980, il a été le chanteur des groupes Uniforme et Opéra Dissidence.

Lisez aussi

Le coup de foudre que vit Dadju en rencontrant sa femme

Lorsqu'il a fait la rencontre de Muriel Moreno, les deux ont fondé un groupe de musique qu'ils ont baptisé Les Espions. C'est sous ce nom que le duo a fait paraitre son premier 45 tours, Mata Hari. Pourtant, Muriel n'avait pas accepté d'intégrer le groupe de Daniel Chenevez plus tôt. « Je lui ai proposé de chanter avec moi dans le groupe que j'avais à l'époque. Et elle n'était pas d'accord au début. Ca ne l'intéressait pas. J'étais obligé d'insister », a-t-il précisé dans Chemin de croix, un documentaire consacré au groupe.

En 1982, ils ont formé un autre groupe qu'ils ont appelé L'Ombre Jaune, avec le guitariste José Tamarin. Le groupe s'est alors fait connaitre aux Rencontres trans musicales de Rennes en décembre 1982. Deux ans après, le trio est devenu Niagara, nom choisi en référence au film d'Henry Hathaway avec Marilyn Monroe. Dans le même temps, Muriel a poursuivi ses études en assurant des animations DJ à Rennes.

Lisez aussi

Sophie Davant en couple ? Découvrez les hommes de sa vie

Explosion et reconnaissance populaire

En 1983, Niagara a participé à la branche bretonne de l'opération « Coup de talent dans l'hexagone », une organisation du Ministère français de la culture. Sélectionné par le jury de Rennes, le groupe a enregistré un autre 45 tours intitulé Tchiki Boum. Le deuxième 45 tours de Muriel Moreno et Daniel Chenevez est devenu un succès populaire à tel point qu'il a fait son entrée au Top 50. Cela a valu une signature chez Polydor au groupe.

Les autres singles du groupe, L'Amour à la plage et Je dois m'en aller, ont connu le même succès. Édités respectivement en mai et octobre 1986, leurs clips vidéo ont été réalisés par Daniel Chenevez.

C'est au fort du succès du trio que José Tamarin, guitariste du groupe, a quitté Niagara en 1986. Quelque temps après, le premier single du groupe réduit à un musicien et une chanteuse a précédé la sortie de son premier album studio intitulé Encore un dernier baiser.

Lisez aussi

Pascal Praud évoque son salaire et sa fortune d'animateur

Désormais installé à Paris, les membres de Niagara se sont régulièrement produits sur scène dans toute la France. En 1987, ils ont mené une grande tournée nationale qui est passée par l'Olympia.

Le 22 avril 1988, Niagara a sorti son deuxième album intitulé Quel Enfer ! Il était composé de onze titres dont Assez ! et Soleil d'hiver qui sont apparus au Top 50. Quel Enfer ! a été distribué dans treize pays et a conduit le groupe dans une tournée européenne de cinq mois sponsorisée par la MTV Europe.

Le troisième album du duo, Religion, est sorti en 1990 chez Polydor Records. On y retrouvait également onze titres parmi lesquels le single J'ai vu, classé au Top 50 français. L'album a été certifié double or par le Syndicat National de l'Édition Phonographique.

Lisez aussi

Qui est Alfie Solomons dans la série britannique Peaky Blinders ?

Selon Pascale Hamon qui a fait une chronique sur Les années Niagara dans l'émission RFI Musique du 11 septembre 2002 sur les ondes de Radio France Internationale, « au cours de leur carrière, leur musique va évoluer du rock vers une version beaucoup plus musclée sur leur troisième album, Religion. »

La sorti de cet album a entrainé une autre tournée européenne qui est passée par le Zénith de Paris et un stade de Moscou où Niagara a fait courir plus de 15 000 personnes.

En 1992, le dernier album studio du groupe, La Vérité, est sorti. Enregistré à Bruxelles et New York, et réalisé par Daniel Chenevez, l'album a aussi été produit par Polydor. Les deux titres que La Vérité comptait de plus que les précédents albums du groupe ne lui ont pas permis de rencontrer le même succès. Le duo s'est ensuite séparé.

Lisez aussi

Elton John Ed Sheeran : la chanson de Noël des deux stars

Discographie de Niagara

Albums studio

  • 1986 : Encore un dernier baiser
  • 1988 : Quel enfer !
  • 1990 : Religion
  • 1992 : La Vérité

Compilations

  • 2002 : Flammes
  • 2007 : Collection Prestiges
  • 2009 : Master Série
  • 2010 : Encore un dernier baiser, Quel enfer !, Religion, La Vérité
  • 2017 : Incandescence

Singles

  • 1985 : Tchiki boum
  • 1986 : L'Amour à la plage
  • 1986 : Je dois m'en aller
  • 1987 : Quand la ville dort
  • 1988 : Assez !
  • 1988 : Soleil d'hiver
  • 1989 : Flammes de l'enfer
  • 1989 : Baby Louis
  • 1990 : J'ai vu
  • 1990 : Pendant que les champs brûlent
  • 1991 : Psychotrope
  • 1991 : La vie est peut-être belle
  • 1992 : La Fin des étoiles
  • 1993 : Un million d'années
  • 1993 : Le Minotaure
  • 2002 : Je n'oublierai jamais

Lisez aussi

Neil Flynn : biographie, filmographie, carrière, séries

Qu'est devenu Niagara ?

Après leur séparation, Muriel Moreno et Daniel Chenevez ont poursuivi leur carrière en chanteurs solitaires. En 2002, le groupe a reçu un nouveau disque d'or pour Flammes, une compilation constituée de 18 titres remastérisés. Flammes a enregistré des ventes de plus de 100 000 exemplaires en deux mois.

En 1994, Muriel Moreno a fait installer un studio dans sa maison du 11e arrondissement de Paris. Elle y a alors écrit et enregistré ses titres personnels dont certains se sont retrouvés dans Toute seule, son premier album solo sorti le 10 mai 1996 sur le label EastWest.

Produit de 18 mois de travail, Toute seule était un concentré de sonorités issues de la guitare, des claviers et de la batterie joués par son auteure qui a laissé le soin à Christian Lechevretel de la finaliser au studio Davout. On y retrouvait 14 titres. L'album n'a cependant pas connu le succès commercial des album de Niagara.

Lisez aussi

Que devient Shimon Hayut, l'arnaqueur terrible de Tinder ?

La chanteuse a également composé la musique des films Thérapie russe, en 1997, et Locked in the Syndrom, en 1998. En 2000, elle a publié l'album Required Elements duquel se dégageait un parfum de musique électronique dont elle venait d'apprendre les mystères. L'album est sorti dans quinze pays, mais You Can’t Get Rid of It seul a été classé en Angleterre. En mars 2001, Surviving the Day est sorti dans dix-huit pays. Parallèlement, Muriel Moreno est devenue DJ.

Elle a ensuite rencontré Marc Collin avec qui elle a fondé le groupe Dynamo. Le duo a sorti un simple intitulé River of No Return en 2004. Le deuxième titre du groupe, I Wish I Was a Boy (style new wave techno), a été le titre principal de la bande originale du film Riviera. En janvier 2006, le groupe a rendu public un troisième titre dance, Bark Like a Dog.

Lisez aussi

Biographie de Lester Speight, l'acteur de Ma Famille D'Abord

En 2010, Muriel Moreno a rangé son micro. Dès lors, elle s'est lancée dans le fitness après avoir suivi une formation à l’Institut des métiers de la forme. Elle est ainsi devenue professeure de yoga et d'exercices corporels, enseignant notamment la méthode Pilates. On l'a vue dans plusieurs clubs de Paris et de sa région.

Daniel Chenevez quant à lui a sorti deux singles, Excentrique et Hypnose en février 1997. Il a aussi été le producteur de plusieurs artistes tels que Les Calamités et Helena Noguerra. En 2004, il a écrit un album pour Karen Mulder. En 2010, il a signé la bande originale du film Nous trois de Renaud Bertrand, Je veux être toi.

Quatre ans après, il a sorti l'EP numérique Erotisme, Cantique 25.7, un album électro-rock de six titres mixés par Dominique Blanc-Francard, le 17 avril 2014. Depuis cette année, le chanteur n'est plus apparu sur les radars.

Lisez aussi

Jenifer : ses confidences sur ses enfants Aaron, Joseph et Juvanni Fieschi

José Tamarin, lui, est mort à 68 ans le 22 octobre 2019 à Brest. Il avait subi la fureur d'un AVC.

Source: Legit.ng