Pascal Praud évoque son salaire et sa fortune d'animateur

Pascal Praud évoque son salaire et sa fortune d'animateur

Chroniqueur, animateur de radio et de télévision, journaliste sportif et producteur de télévision, Pascal Praud a inscrit son nom en lettres d'or dans le livre de la télévision en France. Par la force du travail et mu par la passion, il s'est positionné comme l'un des meilleurs de sa génération, malgré les multiples polémiques dont il a fait l'objet. L'une des dernières polémiques dans lesquelles il a été impliqué se rapportait à son salaire. Combien gagne Pascal Praud ? La seule certitude est qu'il gagne bien sa vie.

Pascal Praud évoque son salaire et sa fortune d'animateur
Pascal Praud dans l'émission " Les auditeurs ont la paroles " sur RTL. Photo : @RTL (capture)
Source: Original

Pascal Praud est un homme de média français né le 9 septembre 1964 à Nantes. Il est réputé pour ses déclarations incisives qui lui ont souvent valu d'être pris pour cible par des auditeurs de la RTL. Cela n'a cependant jamais été un obstacle à son ascension. Il est tour à tour passé par TF1, RTL et CNews où il produit et anime plusieurs émissions sur le football, l'actualité et la politique depuis 2017. Il a souvent partagé le plateau avec des animateurs comme Julien Pasquet et Adeline François. Grâce à ce pédigrée, le journaliste peut s'assurer une retraite paisible.

Lisez aussi

Quelle est la vraie fortune de l'animateur Guillaume Genton ?

Présentation sommaire de Pascal Praud

Nom de naissancePascal Praud
Date de naissance 9 septembre 1964
Lieu de naissance Nantes, Loire-Atlantique, Pays de la Loire, France
Age57 ans
Signe astrologiqueVierge
Nationalitéfrançaise
Ethnicitécaucasien
Taille en centimètres189 cm
Statut matrimonialen couple
ConjointeCatherine
EnfantsMorgane, Tiphaine, Faustine et Lou-Elise
Formation Conservatoire à rayonnement régional de NantesFaculté de droit de NantesÉcole supérieure de journalisme de Paris
Occupations animateur de télévision, animateur de radio, commentateur sportif, journaliste sportif, producteur de télé

Parcours de Pascal Praud

Pascal Praud est né le 9 septembre 1964 à Nantes, dans la Loire-Atlantique. Son père a dirigé une société de fournitures de bureau. Dans la cité des ducs de Bretagne où il a grandi, Pascal Praud s'est vite passionné pour le football, et singulièrement pour le club de la ville, FC Nantes. Il y a d'ailleurs joué, marchant ainsi sur les pas de son père.

Lisez aussi

Sophie Jovillard : biographie, vie privée, photos, carrière

Le jeune Pascal Praud a fait ses études secondaires au collège privé catholique Saint-Stanislas, un établissement réservé à la bourgeoisie catholique nantaise. Les cours y commençaient « à 8 heures par Le Notre Père », comme il s'en est souvenu.

A 16 ans, il est entré au Conservatoire d'art dramatique de Nantes, animé par sa passion pour la littérature et le théâtre. Il y a étudié le théâtre pendant trois années, jusqu'à 19 ans.

Son baccalauréat en poche, il a suivi des cours de droit jusqu'à la licence. Il a également étudié à l’École supérieure de journalisme de Paris dont il est diplômé.

C'est en 1988 qu'il a mis le pied à l'étrier, après un stage à Ouest-France. Sans avoir achevé ses études de journalisme, il a déposé son carton dans le service des sports de TF1. Son aventure au sein de La Une a duré deux décennies pendant lesquelles il a tenu les commandes de l’émission Téléfoot, aux côtés de Thierry Roland.

Lisez aussi

Qui est Alfie Solomons dans la série britannique Peaky Blinders ?

Ses pérégrinations télévisuelles

Parallèlement à son aventure à TF1, Pascal Praud est intervenu sur LCI, la chaine d'information en continu du groupe, et RTL où il a assuré la chronique de l'émission On refait le match animée par Eugène Saccomano. Il y a également animé sa propre émission, Tirs au but. A TF1, Pascal Praud a exprimé son envie d'animer des programmes liés à d'autres domaines que le sport. Cela ne le lui a cependant jamais été accordé.

En janvier 2008, répondant à l'appel de son club de cœur, il a quitté le groupe TF1 pour devenir directeur général du Football Club de Nantes, chargé de la communication et du marketing. Son séjour au sein du directoire du club nantais a été marqué par le désamour manifeste que lui ont témoigné une grande partie des supporters de l'équipe.

Lisez aussi

Elton John Ed Sheeran : la chanson de Noël des deux stars

David Phelippeau qui couvrait alors l’actualité du club sur Direct Matin et RMC a rapporté que « lors d’un match à Brest, il veut offrir un maillot aux supporters du kop qui ont fait le déplacement. Il s’est fait recevoir par une bordée d’insultes ». Les critiques qui se sont abattues sur Pascal Praud l'ont alors contraint de quitter ses fonctions en mars 2010, après avoir passé un accord avec son président Waldemar Kita. « Éreinté » et en ayant « pris plein la gueule », il a dû se résoudre à retourner dans les studios.

Le journaliste a ainsi rejoint la chaîne d'information en continu i-Télé où il a présenté L'œil de Praud tous les matins. À la rentrée 2010, il a obtenu la présentation de 20 h Foot et l'animation de 13 h Foot, un nouveau programme sur le football. À la rentrée 2012, 13 h Foot a été réduit à une diffusion hebdomadaire, le dimanche.

Lisez aussi

Bernard Golay : biographie de l'animateur de La Une est à vous

En même temps, il a relancé sa collaboration avec RTL pour y coanimer le Multiplex RTL-L'Équipe le samedi soir et le Grand match de Ligue 1 tous les dimanches soirs avec Christian Ollivier. Alors qu'il était toujours chroniqueur aux côtés d'Eugène Saccomano dans l'émission On refait le match, il lui a succédé à la tête de ce programme à la rentrée 2012. Eugène Saccomano prenait alors sa retraite.

En septembre 2014, Pascal Praud s'est vu attribuer une chronique quotidienne baptisée Le Praud de l'Info dans la matinale d'Yves Calvi, du lundi au vendredi, sur RTL. Il y a aussi obtenu la présentation des émissions sportives du samedi, On refait le match avec Pascal Praud, L'Actualité de la semaine écoulée (actu football) et Le Multiplex Ligue.

Sur i-Télé, il a pris le fauteuil de Léa Salamé pour l'arbitrage des duels entre Éric Zemmour et Nicolas Domenach dans l'émission Ça se dispute. Il y est resté jusqu'à sa déprogrammation en décembre 2014. Il y a néanmoins gardé la présentation de 13 h Foot les week-ends et 20 h Foot la semaine.

Lisez aussi

Jenifer : ses confidences sur ses enfants Aaron, Joseph et Juvanni Fieschi

En décembre 2015, la production de Touche pas à mon sport ! l'y a invité. Il a ainsi assisté Estelle Denis en tant que chroniqueur sur D8.

La polémique, sa marque de fabrique ?

Friand de provocation et à l'aise dans le registre de la polémique, il a naturellement accepté de présenter L'Heure des Pros toujours sur i-Télé. Il s'est donc fait plus présent à l'écran, en ajoutant dans son programme ses passages du lundi au vendredi, de 9 h à 10 h.

Les codes du genre polémique-spectacle adoptés par ce programme a suicidé de nombreuses controverses. En 2018, des téléspectateurs ont envoyé un très grand nombre de signalements liés à L’Heure des pros au Conseil supérieur de l’audiovisuel.

En 2017, i-Télé est devenue CNews et Pascal Praud y a gardé la présentation de ses émissions notamment L'Heure des Pros, 20h Foot et 13h Foot. Cette année, le journaliste a eu le vent en poupe. Alors que les audiences de 13h Foot grimpaient de façon inouïe jusqu'à atteindre 712 000 téléspectateurs, Pascal Praud et son équipe ont été retenus pour assurer le débriefing des matchs les plus importants comme ceux des Bleus et les rencontres de la Ligue des champions.

Lisez aussi

Biographie de Lori Anne Allison, l'ex-femme Johnny Depp

Il a révélé le secret du succès de L'heure des Pros dans une interview accordée à Laurent Argelier pour TéléLoisirs. « Pourquoi ça marche ? Parce que... ça parle des sujets dont on parle le matin à la machine à café... On est en miroir sur les sujets qui intéressent le plus grand nombre. Et l'idée c'est forcement de parler de ces sujets là qui intéressent le plus grand nombre. Et parfois c'est des sujets qui peuvent être extrêmement légers, j'allais dire triviaux, mais d'en parler avec un peu de fond, de la légèreté, de l'humour, un état d'esprit et sans le politiquement correct », a-t-il précisé.

Le 8 avril 2017, Pascal Praud a cédé sa place à Julien Pasquet à la présentation de 13h Foot. Un an après, c'est à Denis Balbir qu'il a cédé sa place aux commandes de l'émission On refait le match, prenant ainsi les rênes de Les Auditeurs ont la parole.

Lisez aussi

Connaissez-vous le visage de Kalash Criminel? Le rappeur sans sa cagoule

Il a par ailleurs été remplacé le 15 septembre 2018 par Didier Roustan à la présentation du Multiplex de football sur RTL. Didier Roustan faisait alors ses premiers pas dans une émission consacrée au football sur RTL.

En mars 2020, il a occupé le fauteuil de présentateur du programme Face à l'info sur CNews. Il n'y est resté que pendant quinze jours pendant lesquels Christine Kelly est restée confinée du fait de sa contamination au coronavirus.

Vie privée : Pascal Praud est un conjoint et un père aimant

Pascal Praud se laisse rarement aller à des confidences sur sa vie privée. On sait cependant qu'il vit avec Catherine qu'il a rencontrée en 2015. On sait par ailleurs qu'elle a célébré ses 51 années de vie en janvier dernier.

A cette occasion, le journaliste lui a témoigné son amour dans une publication qu'il a faite sur la toile. « La femme que j'aime a 51 ans. Elle est née en 1967. Je l'ai rencontrée en 2015 - en fait on s'était déjà vu dans les années 80. Elle est belle, intelligente, sensible, drôle et tout et tout. J'ajoute que sa peau est douce. Voilà », a-t-il écrit.

Lisez aussi

Ema Krusi : la biographie de la youtoubeuse controversée

Au sujet de la scolarisation des enfants handicapés, il s'est étendu sur la situation de sa fille dans l'une de ses émissions. « Moi j'ai une expérience - et j'en avais parlé à l'antenne donc je peux en parler - modeste. Avec un enfant qui était dyslexique, dyspraxique, dyscalculique, avec tous les dys. Dans l'école de la République, dans l'école classique, cette enfant pouvait être en difficulté. Pourquoi ? Parce que l'école n'est pas adaptée. Il faut entendre ce que disent les parents », a-t-il laissé entendre.

Il est en effet le papa de quatre filles, Morgane, Tiphaine, Faustine et Lou-Elise, qu'il a eues d'une précédente union et dont l'une vit avec un handicap. Celle-ci est allée à une école privée spécialisée comme il l'a précisé. « Elle a eu son bac à Diagonale, qui est une école privée. Mais c'est parce que j'ai la chance de pouvoir payer des études, c'est une école privée », a-t-il précisé avant d'ajouter qu'il a eu la privilège d'avoir pu donner à sa fille « une possibilité d'être plus épanouie, d'être plus entourée, et d'aller jusqu'au Bac ».

Lisez aussi

Valeria : tout savoir en attendant la saison 3 sur Netflix

Un journaliste « privilégié »

Si Pascal Praud a pu assurer une éducation spécialisée de qualité à sa fille, c'est parce qu'il en a les moyens. Il est parmi les journalistes les mieux payés en France. Il n'en parle presque jamais mais il a donné des indices relatifs à son gain lors d'une édition de Les auditeurs ont la parole.

Répondant à un téléspectateur sur la question des retraites, Pascal Praud a fait des révélations sur ce qu'il gagne. « Je vais prendre mon modeste exemple. Quand t'es derrière un micro à RTL, les gens qui nous écoutent sont persuadés que les journalistes sont payés des fortunes », a-t-il lancé. « La réalité, ce n'est pas vrai. On gagne bien notre vie évidemment, mais ils pensent toujours que nous gagnons plus que ce que nous gagnons vraiment », a-t-il ajouté.

On est des privilégiés, on ne va pas se raconter des salades..., mais les gens gagnent moins bien leur vie que tu ne l'imagines.

Lisez aussi

Guy Mongrain : le journaliste savoure sa retraite avec sa femme

Source: Legit.ng

Tags: