Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine

En Amérique Latine, en Afrique, comme dans d’autres pays du monde, l’anticolonialisme qui tire ses racines de la lutte des peuples autochtones est une attitude politique qui s’est développée philosophiquement à travers le temps. Le tiers-monde, face à l’impérialisme, a connu plusieurs mouvements, notamment depuis les années 1950. Le slogan de Fidel Castro La patrie ou la mort est repris par d’autres révolutionnaires comme Thomas Sankara au Burkina Faso et aussi pris en main par Hồ Chí Minh au Viêt Nam. Fidel Castro a longtemps défendu l’exportation de la révolution. Une lourde responsabilité envers divers mouvements dispersés à travers le monde dont le castrisme est la philosophie, mais qui n’a pas été sans conséquences négatives sur la finalisation de la révolution cubaine. Qui est Fidel Castro et pourquoi est-il considéré le chef suprême des anti-impérialistes? A-t-il vraiment abandonné les mouvements révolutionnaires tiers-mondistes qui avaient besoin des armes cubaines? Vous trouverez toutes les réponses dans la suite de notre portrait de Fidel Castro.

Read also

8 mai 1945, date historique: que commémore-t-on le 8 mai?

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro fume un cigare dans son bureau à La Havane, Cuba, vers 1977. Photo: David Hume Kennerly
Source: Getty Images

Afin de poursuivre la libération de la République de Cuba des chaînes de l’autorité impérialiste, la révolution cubaine s’est positionnée à l’extrême gauche, grâce à Fidel Castro, Raúl Castro et Ernesto Guevara. Che Guevara et Fidel Castro sont arrivés à orienter le peuple cubain et son gouvernement, au début des années 1960, vers une nouvelle approche économique et idéologique. La révolution, nationaliste au départ, ayant pour but la lutte contre les agitations internes et externes cherchant le retour en arrière, a pris une nouvelle forme avec une vision marxiste-léniniste. L’État que Cuba est devenu quelques années après la chute du régime dictatorial de Fulgencio Batista était une république socialiste à parti unique, et à cause de cela, Fidel Castro était considéré comme dictateur par les États-Unis et d'autres pays.

Présentation de Fidel Castro

  • Nom complet: Fidel Alejandro Castro Ruz
  • Surnom: Líder máximo (le chef suprême)
  • Genre: homme
  • Date de naissance: 13 août 1926
  • Lieu de naissance: Birán, Holguin, à Cuba
  • Lieu de résidence: La Havane, à Cuba
  • Date de décès: 25 novembre 2016
  • Lieu de décès: La Havane, à Cuba
  • Signe astrologique: Vierge
  • Âge au décès: 90 ans
  • Cause du décès: naturel
  • Nationalité: cubaine
  • Taille de Fidel Castro: 1,91 m
  • Couleur des cheveux: noir
  • Couleur des yeux: noir
  • Compagne: Mirta Díaz-Balart; Dalia Soto del Valle
  • Profession: avocat
  • Diplôme: Doctorat en droit de l’Université de La Havane
  • Partis: Parti orthodoxe; Parti communiste de Cuba
  • Mouvement: Mouvement du 26 Juillet
  • Fonction: Président du Conseil des ministres
  • Position: Premier secrétaire du Parti communiste de Cuba
  • Successeur: Raúl Castro

Read also

Marie Stuart, reine d’Écosse: du couronnement à l’exécution

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Le Comandante Fidel Castro, le nouveau chef de Cuba, parle aux journalistes de la révolution cubaine réussie pour évincer le dictateur Batista lors d'une conférence de presse. Photo: I.C. Rapoport
Source: Getty Images

Biographie de Fidel Castro: naissance, enfance et éducation

Un homme d’action est mondialement connu pour son engagement en faveur de la cause prolétaire, Fidel Castro est pourtant issu de la bourgeoisie cubaine. Né le 13 août 1926 à Birán, son père était un riche planteur sucrier et propriétaire terrien. Le révolutionnaire a passé une bonne partie de son enfance dans la ferme d'une famille aisée. Pourtant, il a grandi loin des cercles bourgeois puisque ses parents, analphabètes au départ, préféraient garder leur distances des autres grandes familles installées à Cuba.

À l'âge de 5 ans, le jeune Fidel Castro est placé à Santiago de Cuba. Ce n’est qu’en décembre 1943 que Don Ángel, le père de notre personnage, a finalement reconnu son fils, enfant illégitime qui n’a été baptisé qu'en janvier 1935. La mère du chef suprême des anti-impérialistes est Lina Ruz González, elle devient l’épouse de Don Ángel en 1943 lorsque la Constitution légalise le divorce. Le propriétaire terrien, père de cinq enfants, a eu sept enfants hors mariage après avoir abandonné son ex-femme.

Read also

Camilla Parker Bowles: révélations sur l’amour de Charles

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro, chef des forces rebelles cubaines montré ici parlant. Photo Bettmann
Source: Getty Images

Le 4 septembre 1945, le futur avocat a commencé à préparer sa licence en droit diplomatique, puis il devient docteur en sciences sociales en 1950. Il avait passé cinq années à l'université de La Havane. Après sa mort, des médecins cubains, en participant à la lutte contre le Covid-19, prennent l’occasion de lui rendre hommage. Avant cela, le jeune homme prenait des cours dans des écoles catholiques, comme l'école des Frères des écoles chrétiennes à Santiago de Cuba. Ensuite, à 13 ans, il rejoint l'école Dolores qui est un établissement jésuite, puis il se retrouve au lycée Belén de La Havane entre 1942 et 1945.

La révolution cubaine: les premières actions de Fidel Castro contre Batista

L’année 1953 a marqué le début des événements qui ont abouti au renversement du régime de Fulgencio Batista. C’est aussi l’année où Fidel Castro a quitté l’organisation nationaliste fondée en 1947 par Eduardo Chibás qui est le Parti orthodoxe, également connue sous le nom du parti du peuple cubain. Grâce à la conscience politique qu’il avait développée durant son parcours estudiantin, le révolutionnaire avait rejoint le Parti orthodoxe à partir de l’année de sa fondation.

Read also

Sex Education: acteurs, saisons, intrigues, dates

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro prend la parole lors de la cérémonie quand le président du Venezuela Hugo Chavez a reçu le prix de l'UNESCO José Marti pour ses efforts en matière d'éducation. Photo: Sven Creutzmann
Source: Getty Images

Juste avant la révolution cubaine, Fidel Castro consacrait son temps au droit. Il avait un cabinet d'avocat et défendait les gens pauvres alors qu’il vivait de l’argent de son père. Notre personnage s’est présenté au parlement lors du gouvernement de Carlos Prío Socarrás qui a été renversé par le coup d’État du général Fulgencio Batista. Ce coup d’État avait annulé les élections, et Fidel Castro a accusé Batista en justice d'avoir violé la Constitution, une demande qui a été jugée irrecevable.

Le 26 juillet 1953 à Santiago de Cuba, le Líder máximo avait organisé une attaque armée dans le but de pouvoir provoquer une grève générale. Fidel Castro est capturé et plusieurs révolutionnaires ont été exécutés. L’avocat a été condamné à 15 ans de prison, et sa plaidoirie, rédigée passionnément pour exprimer sa philosophie et expliquer ses thèse politiques, “L'histoire m'acquittera”, va être transformée en ouvrage après cela.

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro prononce un discours devant la Section des intérêts américains le 14 mai 2004 à La Havane. Photo: Jorge Rey
Source: Getty Images

Fidel Castro: la prise du pouvoir à Cuba et la libération de la dictature

Read also

Que devient Emmanuelle Boidron? Biographie et filmographie

Lors d’une vague d'amnistie en mai 1955, le Líder máximo retrouve la liberté, mais s’exile avec son frère Raúl au Mexique. Ce passage dans le pays de l’Amérique du Nord permit à Fidel Castro, doté de son charisme émanant qui fait penser à l’ardeur de John Gotti ou la force de Tony Montana, de rencontrer, finalement, Che Guevara. Une collecte de fonds était nécessaire pour l’organisation de la suite des événements. Le révolutionnaire s’est dirigé vers les États-Unis, il a pu ensuite, avec l’aide de 82 guérilleros, débarquer avec le yacht de Granma sur les côtes cubaines.

Le mouvement du 26 juillet, créé en 1955, avait regroupé les survivants de l'échec de l'attaque de la caserne de la Moncada. Ce mouvement devient le foyer principal de guérillas anti-Batista. Le révolutionnaire cubain Frank País était à la tête de l’organisation M-26 urbain jusqu’à son assassinat en 1957. D’un autre côté, le M-26 Sierra est sous les ordres de Fidel Castro. Les deux divisions du foyer de guérilla étaient décisives lors des combats contre l’armée de Batista.

Read also

Biographie d'Audrey Crespo-Mara: âge, enfants, Thierry Ardisson

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro et Che Guevara à La Havane, Cuba en 1958. Photo: Gérard Sioen
Source: Getty Images

Avant que le 26 juillet ne devienne fête nationale, plusieurs victimes ont du perdre la vie. Les États-Unis commençaient à voir en Fidel Castro un héros de la démocratie et une alternative à Fulgencio Batista. L’armée de batista se décourage, plusieurs soldats désertent et quelques uns rejoignent les rebels, mais les guérilleros restent dans l’infériorité numérique face à l’armée du régime. Les évènements continuent et Batista fuit le pays le 31 décembre 1958. Fidel Castro, en 1959, triomphe et déclare Santiago de Cuba capitale provisoire du pays.

Fidel Castro: une influence qui s’étend partout dans le monde

De l’enthousiasme, de la volonté de vivre et de la détermination à se libérer de l'oppression ont été progressivement manifestés dans plusieurs pays après la révolution cubaine. Jean-Paul Sartre avait expliqué que le plus grand avantage de cette révolution est d’avoir mis les jeunes au pouvoir, surtout que la majorité des dirigeants des différents pays du monde appartenait à des générations nées dans le 19ème siècle. Un grand débat tournait en France et suivait les événements d’avant et d’après la révolution avec un grand intérêt.

Read also

Audrey Pulvar: son parcours du journalisme à la politique

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Portrait de Fidel Castro au sommet de la FAO à Rome, Italie, le 18 novembre 1996. Photo: Antonio Ribiero
Source: Getty Images

Dans le viseur des détracteurs, mais également considéré comme une idole par les révolutionnaires et les tiers-mondistes, Fidel Castro a toujours défendu l’idée que l'échange inégal crée une forme de néocolonialisme. En 1961, il contribue au fondement du mouvement des non-alignés qui implique de grandes figures de la décolonisation et de l'anti-impérialisme comme Soekarno, Nehru, Zhou Enlai, Nasser, Aït Ahmed, Tito, Nkrumah, Sékou Touré, Nyerere et Ben Barka.

La Havane a lié des amitiés avec plusieurs mouvements à travers le monde. Fidel Castro est considéré chef suprême en Algérie comme au Viêt Nam, notamment par les révolutionnaires qui luttent pour la liberté et la dignité face à l’oppression des États et de l’impérialisme occidental. L’homme politique s’était illustré avec le survêtement de l'Algérie de la Coupe du monde 2014. Le pays nord-africain avait aussi rendu hommage à la grande figure historique qui avait appelé au dialogue avec les États-Unis, le 25 novembre 2017, à une année exactement après sa disparition.

Read also

Mouloud Achour: ce que vous devez savoir sur le présentateur de Clique

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro salue lors d'une cérémonie de bienvenue pour le président zambien Frederick Chiluba à l'aéroport Jose Marti de La Havane, le 25 avril 1994. Photo: Adalberto Roque
Source: Getty Images

Fidel Castro: le retrait du pouvoir, la succession et les réactions à sa mort

Le vice-président du Conseil d'État et frère de Fidel Castro, Raúl Castro qui a également été sous les viseurs de la CIA, a pris les pouvoirs en main le 31 juillet 2006 à la suite de problèmes de santé dont le Líder máximo a souffert. La maladie a eu des effets sur l’homme d’État, mais Fidel Castro était candidat à l'Assemblée nationale dès décembre 2007, il avait commencé à retrouver ses forces. Quelques mois plus tard, Fidel se retire pour vivre dans une maison modeste à l'ouest de La Havane et se consacre à l'écriture.

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro et Raul Castro se parlent le 3 août 2001 lors d'une session de l'Assemblée nationale à La Havane. Photo: Jorge Rey
Source: Getty Images

La mort de Fidel Castro a été annoncée le 26 novembre 2016. Sa dépouille a été incinérée le lendemain et très tôt, mais les réactions ont été nombreuses à l’échelle nationale et à l'internationale. Des hommages officiels ont connu la participation de millions de personnes, mais également, plusieurs personnes, comme les cubains vivant à l’étranger, ont pu librement exprimer leurs critiques.

Read also

Julien Lacroix: 13 choses à savoir sur l’humoriste dans la tourmente

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine
Fidel Castro prend la parole lors d'un rassemblement le 21 juin 2004 à La Havane, Cuba. Photo: Sven Creutzmann
Source: Getty Images

Durant sa vie, Fidel Castro s’est marié deux fois. Il a aussi été en relation avec Evelyne Pisier que Fidel Castro admirait. Des photos de Fidel Castro ont immortalisé quelques moments des quatre années qu’ils ont partagés. Fidel Castro a eu 9 enfants, dont Fidel Castro Diaz-Balart qui est le fils ainé de l’homme d’État. Lauréat du Prix Lénine pour la paix de 1961 a écrit 9 ouvrages avant sa mort qui ont été publiés entre 1967 et 2018.

Source: Legit.ng