Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?

Le 2 juin 1896, l’invention de la radio est brevetée et quelques semaines après, la première transmission publique sans fil est réalisée au moyen d’ondes hertziennes. La pratique et l’efficacité de l’espionnage, qui a historiquement commencé en même temps que la guerre, se sont remarquablement améliorées grâce à la technologie. D’un autre côté, les techniques et les méthodes de la cryptographie, en tant que la discipline qui étudie les messages protégés et qui a également été utilisée depuis l’antiquité, étaient en train de former une science. Les espions de la Première Guerre mondiale, qui a éclaté le 28 juillet 1914 pour durer jusqu'en novembre 1918, utilisaient les ondes radio, le cryptage chimique et discursif des informations et tout ce qu’ils pouvaient utiliser pour renseigner. Mata Hari utilisait ses talents de danseuse et de courtisane pour pénétrer au-delà des lignes ennemies. Pour les services de renseignement allemands qui avaient besoin de sources d’informations afin d’analyser la situation à Paris, Mata Hari était la personne idéale. Qui était l’espionne et comment avait-t-elle rencontré le chef des services du contre-espionnage français, le capitaine Georges Ladoux? Quels sont les événements qui ont conduit à son exécution le 15 octobre 1917? Trouvez les réponses et d’autres informations dans notre portrait avec des photos de Mata Hari.

Read also

8 mai 1945, date historique: que commémore-t-on le 8 mai?

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
La danseuse et agent d'espionnage, Mata Hari, posant sur une chaise en bois dans un costume élaboré, en 1906 Photo: Bettmann
Source: Getty Images

Lié à l'appareil militaro-diplomatique, l’espionnage, populaire dans la culture depuis l’antiquité, est un métier qui présente toujours des risques de fatalité pour ses pratiquants. Il est vrai que la notoriété des agents secrets et agents-doubles est importante, mais il est également connu que ces personnes peuvent rencontrer le pire à n’importe quel moment puisqu'elles sont estimées menaçantes. Mata Hari fait partie des espions qui ont été jugés et exécutés pour les pertes qu’ils ont engendrés. L’atteinte aux intérêts d’une nation, ainsi que la déloyauté et la traîtrise, sont des actes pour lesquels Mata Hari a été prise pour intelligence avec l'ennemi en temps de guerre. Elle a été fusillée.

Présentation de Mata Hari

  • Nom complet: Margaretha Geertruida Zelle
  • Surnoms: Grietje Zelle
  • Genre: femme
  • Date de naissance: le 7 août 1876
  • Lieu de naissance: Leeuwarden, province de Frise, Pays-Bas
  • Lieux de résidence: Leeuwarden; Paris
  • Date de décès: le 15 octobre 1917
  • Lieu de décès: Vincennes, en région Île-de-France, à l'est de Paris
  • Signe astrologique: Vierge
  • Âge au décès: 41 ans
  • Cause du décès: fusillée
  • Lieu d'inhumation : Cimetière Nouveau, Fontenay-sous-Bois, France
  • Nationalité: néerlandaise
  • Taille de Mata Hari: 1,78 m
  • Couleur des cheveux: noir
  • Couleur des yeux: noir
  • Profession: danseuse, courtisane, espionne
  • Mère: Antje van der Meulen
  • Père: Adam Zelle
  • Époux: Rudolf MacLeod (de 1895 à 1906)
  • Enfants : Louise Jeanne MacLeod, Norman-John MacLeod
  • Ouvrage: Le journal de mata hari

Read also

Fidel Castro: biographie du père de la révolution cubaine

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari telle qu'elle était à l'époque de sa gloire, avant la guerre. Photo: George Rinhart
Source: Getty Images

Biographie de Mata Hari: l’enfance, le mariage et la perte d’un enfant

La danseuse est née Margaretha Geertruida Zelle le 7 août 1876, dans le principal centre urbain de Leeuwarden. Son père faisait du commerce de chapeaux, la marchandise largement demandée à l’époque, ce qui a permis à Mata Hari de grandir dans un milieu aisé. Cependant, en 1889, quand Adam Zelle a fait faillite, les parents de Mata Hari se sont séparés et la vie de celle-ci a pris une nouvelle tournée.

En 1981, Antje van der Meulen qui est la mère de Mata Hari, trouve la mort et le père intègre la jeune fille dans le pensionnat le plus huppé de La Haye. À partir de 1985, la danseuse réside aux Indes néerlandaises où son mari est chef de garnison. Elle avait épousé Rudolf MacLeod la même année, elle avait 18 ans alors que l’époux avait plus de 35 ans.

Read also

Biographie d'Audrey Crespo-Mara: âge, enfants, Thierry Ardisson

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari interprétant la "Danse Indienne" prise par Paul Boyer en 1907. Photo: Michael Nicholson
Source: Getty Images

Deux enfants, nommés Louise-Jeanne et Normand-John, sont nés de la relation qui a lié la danseuse au chef de garnison à Malang, dans l'Est de l'île de Java. Les deux enfants de Mata Hari et Rudolf MacLeod ont tragiquement été empoisonnés, et Normand-John a trouvé la mort en 1899. Sa sœur, Louise-Jeanne, a pu survivre au drame qui avait potentiellement été une vengeance dont la cause serait une affaire de Mata Hari avec un soldat indigène.

Biographie de Mata Hari: les premiers pas d’une danseuse sage et lucide

Notre personnage était de retour en Europe, après un passage de plus de 6 ans aux Indes néerlandaises, dès 1902, pour divorcer de Rudolf MacLeod. Le divorce se passe à La Haye et Mata Hari dénonçait la violence et l’alcoolisme de son ex-mari. L’homme jugeait son ex-femme d’indigité et de dangerosité, la jeune fille de 26 ans quitte les lieux pour se diriger vers Paris l’année suivante.

Read also

Audrey Pulvar: son parcours du journalisme à la politique

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari, danseuse et espionne hollandaise photographiée vers 1905-1915 par Stanislaw Julian Ignacy aka Walery. Photo: Apic
Source: Getty Images

Mata Hari a travaillé plusieurs mois dans la prostitution et des services sexuels. Elle a pu vivre et également connaître des personnalités des divers status sociaux, notamment dans la capitale. Trois années après son arrivée à Paris, Mata Hari devient écuyère en rejoignant une troupe de spectacles de cirque. C’est dans le Nouveau cirque d'Ernest Molier qu’elle est finalement devenue danseuse.

La vraie histoire de Mata Hari a commencé avec la danse au cirque à Paris. Elle a démontré assez de talent pour devenir actrice, ensuite, elle a évolué du poste d’écuyère à une danseuse dénudée, un passage avant de faire de la danse orientale une profession. La danseuse ne trouvait aucune difficulté à séduire son public. En plus de son physique, Mata Hari était un femme intelligente qui, forte de son expérience, connaissait les attentes du public qu'elle entretenait, quels que soient l’âge et le statut social de chaque personne.

Read also

Clint Eastwood en 92 films, de l’acteur au réalisateur exceptionnel

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari, danseuse néerlandaise et espionne posant pour une annonce où elle porte des sous-vêtements par Cadolle Photo: Apic
Source: Getty Images

Biographie de Mata Hari: une espionne forte de ses dons et de son talent

Après quelques tournées avec le Nouveau cirque, la danseuse gagne de plus en plus de notoriété et devient rapidement glorieuse. En 1905, elle fait de grands spectacles comme à l’Olympia, faisant partie d’une tournée de l'Europe. Mata Hari, lors de cette tournée, gagnait 10 000 FRF par soirée. Faisant le voyage d’une capitale à l’autre, la danseuse rencontrait plusieurs grandes personnalités à travers le continent.

Entre effeuillage et danse orientale, les spectacles de Mata Hari faisaient parfois polémique. Il est vrai que majoritairement, ses danses racontaient des histoires, mais cela a parfois pu franchir les lignes rouges désignées par les sociétés civiles. En plus de cela, Mata Hari savait comment se faire respecter. Tout un culte était bâti autour de sa personnalité, et plusieurs admirateurs répétaient facilement qu’elle était née à Java et qu’elle a été l'apprenti des prêtres de Shiva.

Read also

Mouloud Achour: ce que vous devez savoir sur le présentateur de Clique

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari à La Scala, 1911. Trouvé dans la collection du Fries Museum, Leeuwarden. Photo: Fine Art Images
Source: Getty Images

La gloire continue jusqu’à la fin des années 1910, les années de la photo ci-dessus de Mata Hari. Dans les spectacles qu’elle donne, elle joue des rôles de moins en moins importants, et en même temps, Mata Hari avait de grosses dettes qu’elle ne pouvait pas rembourser. Tout de même, la danseuse, pendant ce temps, connaissait déjà beaucoup de personnes importantes, et elle fit la connaissance du consul d'Allemagne Carl H. Cramer dans sa maison à La Haye.

Biographie de Mata Hari: une espionne estimée dangereuse pour la France

Agent double, l’espionne rencontre le capitaine Georges Ladoux en France, celui qui était chef des services du contre-espionnage. Mata Hari sollicite un laissez-passer, mais Ladoux lui propose de prendre son don aux langues et son agilité quand il s’agit de se déplacer au services de la France. Le chef des services de contre-espionnage propose à Mata Hari, belle femme au physique d’un mannequin, d’espionner les activités de personnalités allemandes pour un million de francs, une somme que l’espionne n’a jamais touché.

Read also

Julien Lacroix: 13 choses à savoir sur l’humoriste dans la tourmente

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
L'actrice Greta Garbo danse de manière séduisante dans le film Mata Hari de 1931. Photo: John Springer Collectio
Source: Getty Images

Mata Hari était ressortissante des Pays-Bas, et grâce à la position de neutralité de son pays natale durant la guerre, la danseuse pouvait se déplacer librement entre les frontières. Elle voulait rejoindre la Belgique depuis l’Espagne, en évitant les combats, et afin d’espionner le Haut commandement allemand. Lors d’une escale en Angleterre, à Falmouth plus exactement, puis après son passage en Belgique et en Espagne, la danseuse a pu rencontrer plusieurs grandes personnalités de la Première Guerre mondiale.

Biographie de Mata Hari: les événements qui ont conduit l’aventurière au pire

Plusieurs événements ont conduit à l’arrestation de Mata Hari. D’abord, les renseignements allemands envoient un message crypté qui a facilement été décodé par les français. Ce message dévoile que l’espionne travaille pour les services secrets allemands, et a été écrit d’une manière à ce que la France puisse l'intercepter. De cette façon, si Mata Hari était agent double, les renseignements français auraient la possibilité de la neutraliser.

Read also

Corinne Masiero: de la rue aux Césars, son incroyable parcours

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari de son vrai nom, Gertrude Magarete Zelle. Danseuse exécutée comme espion pendant la Première Guerre mondiale. Photo: Bettmann
Source: Getty Images

La danseuse n’a pas été arrêtée sur le champ. Elle était de retour en France quand les renseignements français ont fait une perquisition dans sa chambre d’hôtel, et le 13 février 1917, le capitaine Pierre Bouchardon arrête finalement Mata Hari. Au cœur des manœuvres et des manipulations, l’espionne s’était retrouvée seule face à deux nations. Elle a été interrogée par le contre-espionnage français, puis accusée d’espionnage.

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Margareta Gertruida Zelle, dite Mata-Hari (1876-1917). Le 13 février 1917. Photo: adoc-photos
Source: Getty Images

Dans une France fragilisée par la guerre, Mata Hari, qui était une idole, est rapidement devenue coupable. Le procès de Mata Hari a duré 3 jours seulement. Elle a été décrite par son amant, Vadim Maslov qui était capitaine russe au service de la France et qui allait l'abandonner, qu’elle est une aventurière et que beaucoup de risques sont à prendre avec sa compagnie. Mata Hari est exécutée le 15 octobre 1917 pour intelligence avec l'ennemi en temps de guerre.

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
Mata Hari, pseudonyme de Margaretha Zelle Geertruida. Danseuse et espionne hollandaise, en costume, carte postale ancienne. Photo: DeAgostini
Source: Getty Images

Biographie de Mata Hari: sa présence dans la culture après la fin de l’aventure

Read also

Biographie de Blanche Gardin: âge, vie privée, sketchs, compagnon

La mort de Mata Hari a été un moment qu’elle voulait graver dans l’histoire. Refusant d'être attachée au poteau et habillée comme une princesse, elle s’est illustrée en critiquant les coutumes françaises d’exécuter les détenues à l’aube. Après la mort de la danseuse, des organes ont été volés de la salle d’autopsie pour être gardés comme souvenirs, donnant ainsi une suite au culte qui a entouré sa personnalité pendant sa vie.

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
L'actrice suédoise Greta Garbo incarne la danseuse devenue espionne Mata Hari dans le film du même nom, réalisé par George Fitzmaurice. Photo: Clarence Sinclair Taureau
Source: Getty Images

Plusieurs livres sont sortis pour rendre hommage à la vie de l’espionne. L’Allemagne la présente au début comme une victime de guerre qui n’a jamais directement travaillé avec le pays. Ce n’est qu’en 1931, peu avant le mandat de Roosevelt, qu’un grand ouvrage, écrit par plusieurs historiens, mentionne finalement la liaison des services secrets allemands avec Mata Hari.

Mata Hari: espionne, danseuse, aventurière, qui était-elle?
L'affiche de film pour Greta Garbo dans Mata Hari, un film produit par MGM et sorti en 1931. Photo: Bettmann
Source: Getty Images

La même année, le film sur Mata Hari est sorti dans les salles de cinéma. Il s’agit d'un film américain de 89 minutes réalisé par George Fitzmaurice et produit par MGM. L’actrice suédoise Greta Garbo a joué le rôle de Mata Hari, et d’autres acteurs incluent Ramon Novarro et Lionel Barrymore. En 1964, un autre film intitulé Mata Hari, agent H 21 est dans les affiches. Le second film raconte la vie de Mata Hari d’un point de vue franco-italien.

Read also

La statue de la Liberté: connaissez-vous toutes ses répliques ?

Source: Legit