Biographie de Lous and the yakuza: mais qui est l'auteur de Dilemme?

Biographie de Lous and the yakuza: mais qui est l'auteur de Dilemme?

Le nom Marie-Pierra Kakoma vous dit-il quelque chose? Certainement pas. Pourtant vous connaissez sans doute Lous and the Yakuza. Il s'agit en réalité d'une seule et même personne. Lous and the Yakuza ou Marie-Pierra Kakoma est l'auteure des singles Dilemme, Tout est gore et Solo, et de l'album Gore, produit par El Guincho et sorti le 16 octobre 2020. Découvrez le quotidien de Lous and the Yakuza à travers cette biographie.

Biographie de Lous and the yakuza: mais qui est l'auteur de Dilemme?
Lous and the Yakuza en live lors d'un show acoustique chez Sony Music Italia, le 25 novembre 2019 à Milan, en Italie. Photo: @Mairo Cinquetti
Source: Getty Images

Lous and the Yakuza est le nom de scène de Marie-Pierra Kakoma, une auteure-compositrice-interprète, rappeuse et mannequin belgo-congolaise née le 26 mai 1996 à Lubumbashi au Congo.

On l'a connue en septembre 2019 à travers son premier single intitulé Dilemme. Elle a ensuite enchainé les singles Tout est gore et Solo avant la sortie de son premier album en octobre 2020.

Read also

Biographie de Mike Tyson: palmarès, fortune, poids, taille, enfants

Présentation sommaire de Lous and the Yakuza

  • Vrai nom: Marie-Pierra Kakoma
  • Pseudo: Lous and the Yakuza
  • Genre: femme
  • Date de naissance: 26 mai 1996
  • Âge: 25 ans
  • Signe du zodiaque: Gémeaux
  • Lieu de naissance: Lubumbashi, Haut-Katanga, RDC
  • Nationalité: belgo-congolaise
  • Résidence actuelle: Bruxelles
  • Religion: Chrétienne
  • Sexualité: hétéro
  • Couleur des cheveux: noire
  • Couleur des yeux: noire
  • Métier: auteure-compositrice-interprète, rappeuse, mannequin
  • Facebook: Lous and the Yakuza
  • Instagram: lousandtheyakuza
  • Twitter: lousandtheyakuza
  • Site Internet: www.lousandtheyakuza.fr

L'enfance de Lous and the Yakuza entre deux avions

Marie-Pierra Kakoma est née en République Démocratique du Congo où ses parents étaient médecins. Son père, congolais, était gynécologue et sa mère, rwandaise, était pédiatre. Elle est le troisième enfant d’une fratrie de quatre frères et sœurs. Pendant la deuxième guerre du Congo en 1998, sa mère à séjourné pendant deux mois en prison à cause de son appartenance ethnique.

Read also

Biographie de Jalil Lespert: origine, âge, films, compagnes

Son père s'est ensuite battu pour obtenir sa libération à la suite de laquelle elle a obtenu l'asile politique en Belgique. Elle s'y est alors installée avec l'une de ses sœurs. Deux année après, Marie-Pierra Kakoma et le reste de sa fratrie ont rejoint leur mère en Belgique, laissant leur père au Congo. Elle avait cinq ans.

En 2005, la famille s'est installée au Rwanda. Pour la jeune Marie-Pierra qui avait alors neuf ans, l'adaptation a été difficile. Elle découvrait l'Afrique avec sa pauvreté. Elle a trouvé refuge dans ses études, l'écriture et la musique qui la passionnaient déjà.

A quinze ans, n'en pouvant plus vivre au Rwanda, Marie-Pierra a supplié ses parents de la ramener en Europe. Ceux-ci ne sont pas restés insensibles à cette prière. C'est ainsi que Marie-Pierra et sa sœur se sont installées à Namur, où elles étaient pensionnaires durant la semaines et autonomes le week-end.

Read also

Akhenaton: La biographie pharaonique du rappeur du groupe IAM

Après l'obtention de son bac, elle s'est inscrite à l'université pour suivre des cours de philosophie. Si elle n'éprouvait aucune difficulté à évoluer dans les études, elle rêvait cependant de faire carrière dans la musique. Mais ses parents se sont opposés à cette orientation.

Lous and the Yakuza et la musique, chanteuse contre vents et marrées

"Je veux être l’exemple d’une femme noire qui a réussi toute seule, envers et contre tout". Cette phrase révélatrice de ce par quoi Lous and the Yakuza a dû passer pour devenir l'artiste qu'elle est aujourd'hui.

Lous a grandi dans un environnement marqué par les œuvres classiques européennes. Son père était en effet un amoureux de la musique de Mozart, Chopin, Vivaldi et Beethoven. C'est à sept ans qu'elle a commencé à composer sa propre musique.

Quand sa famille s'est installée en Belgique, elle a appris le solfège pendant qu'elle envoyait une tonne de courriers à Columbia Records dans l'espoir d'être signée chez le label. À l'âge de dix-huit ans, Marie-Pierra a quitté le foyer familial, chassée par ses parents. Elle a ensuite passé quelques temps dans la rue avant d'être accueillie par des amis.

Read also

Laylow: l’étrange histoire du rappeur de Plaisance-du-Touch

Lous and the yakuza
Damien Jalet, Lous et les Yakuza, Fien Troch, Léo Lefevre et Jean-Benoit Ugeux au 35e Festival international du film francophone de Namur, le 03 octobre 2020. Photo: @Sylvain Lefevre
Source: Getty Images

Marie-Pierra Kakoma a découvert la générosité de la rue pendant cette période sombre de sa vie. Mais elle ne se doutait pas que le sort continuerait à s'acharner sur elle. Elle a été agressée et s'est de nouveau retrouvée dans la rue. Malade, elle s'est installée dans un studio de musique. Elle y dormait et enregistrait ses chansons. Pour survivre, elle a alterné de petits boulots qui l'occupaient quand elle n'allait pas à l'hôpital.

Tenace, Kakoma a enregistré 52 chansons dont 7 EP en trois ans. Elle a par ailleurs chanté sur des centaines de scènes en Belgique. Cette ténacité, Lous la doit au fait qu'elle se savait investie d'une mission. Elle a toujours su qu'elle brillerait, comme elle l'a lâché dans une interview accordée à Lexpress.fr.

Je suis née avec la certitude que j'étais une étoile! [rires] Avec une confiance en soi surdimensionnée. Mes parents ne nous ont pas spécialement chouchoutés, mais ma mère était pédiatre et mon père gynécologue, en Afrique. Ils m'ont toujours dit: "Tu es capable!" Nous faisions tous de l'humanitaire dans la famille, dans les villages les plus reculés du Rwanda. J'ai commencé à 15 ans à monter des projets, à récolter des fonds, alors que, à cet âge, tout le monde ne pense qu'à fumer des joints! Quand j'étais petite, on m'appelait "ka bwa bwa", ça veut dire "l'enfant qui parle beaucoup". Mes parents m'ont toujours poussée vers la curiosité, la créativité.

Read also

Biographie de Hugo Gaston: taille, famille, classement atp

A 22 ans, Lous publiait beaucoup sur Internet. C'est ainsi que Miguell Fernandez, son éditeur, l'a découverte sur la toile et l'a signée. Ce fut le début d'une belle aventure. Sa première apparition média s'est faite à travers le clip BruxellesVie de l'artiste belge Damso.

Lous a défini sa musique comme étant un pont entre les hommes. Elle dit y rechercher des moyens de faire tomber les barrières.

Je me bats contre tout ce qui ce qui forme un mur entre l'autre et moi-même. Les violences physiques, mais aussi verbales, émotionnelles, psychologiques. Quand on me demande de définir ma musique, je dis souvent que c'est une quête infinie vers la vérité. Je cherche la pure vérité. Celle qui fait du bien, celle qui fait du mal. Dire tout le temps la vérité n'est pas facile, mais c'est vital!
Mais qui est l'auteur de Dilemme?
Lous et les Yakuza lors de la troisième soirée du 71 Festival de musique de Sanremo en Italie, 4 mars 2021. @Photo de Marco Piraccini
Source: Getty Images

Ses débuts dans les bars et boites de nuit

Read also

Ninho: la biographie du rappeur, l'origine, la taille, les albums

Lous a commencé à se faire connaitre en se produisant avec ses proches dans des bars et boites de nuits de Bruxelles. A la fin de l'année 2017, elle a créé un ensemble acoustique pour la ChillZone. A 22 ans, son rêve d'être signée chez Columbia Records s'est finalement réalisé à travers Sony Music en France. C'est ainsi qu'elle a sorti Le ridicule ne tue pas, une collaboration avec le groupe électro BSSMNT, en juin 2018.

Elle a ensuite adopté comme nom de scène Lous and the Yakuza, ce qui signifie littéralement Lous et les Yakuza. Lous est l'anagramme de "Soul" qui se traduit en français par âme. "The Yakuza" renvoie à tous ceux qui travaillent avec elle, sur scène ou en coulisse.

La musique du mannequin est donc une musique de l'âme, en quête de vérité. Lous est en effet éprise de la vérité, celle qui libère, celle qui apaise les cœurs, celle qui dérange aussi parfois, parce que la vérité, "c'est vital".

Read also

Burna Boy: biographie d'un artiste au succès planétaire

Le premier single de Lous and the Yakuza, Dilemme est sorti le 19 septembre 2019. C'est une chanson entrainante et percutante qui a enregistré dix millions de flux sur Spotify et près de 4 millions de vues sur Youtube. Ce hit l'a propulsée au devant de la scène et a facilité l'adoption des autres singles par le public. Tout est gore sorti en décembre et Solo en mars 2020.

Lous and the Yakuza a repris une partie du titre de son deuxième single pour en faire celui de son premier album Gore. Celui-ci, produit par El Guincho, le producteur de Rosalía, est sorti le 16 octobre 2020 chez Columbia par Sony.

Lous and the Yakuza conjugue bien la musique et la mode

A l'occasion de la Fashion Week qui s'est tenue à Paris en 2020, le public a eu l'occasion de découvrir Lous and the Yakuza sous sa casquette de mannequin. Elle a défilé le 27 février pour le compte de la collection automne-hiver 2020-2021 de Chloé. La directrice artistique, Natacha Ramsay-Levi, lui a sans doute fait appel pour rehausser le prestige de cette présentation.

Read also

Biographie d'Aya Nakamura – taille, fortune, sa fille Aïcha

Cela a bien marché. Troisième à sortir des backstages, la chanteuse, vêtue d’une robe à pois ceinturée à la taille et assortie d’un col d’écolière, a créé des émules. Elle est en plus apparue avec, sur son front, son signe distinctif, le symbole des mains levées vert le ciel, dont elle a fait sa signature.

Biographie de Lous and the yakuza
Lous and the Yakuza assiste au défilé Chloe Womenswear printemps/été 2021 dans le cadre de la Fashion Week de Paris, le 01 octobre 2020 à Paris. Photo: @Foc Kan
Source: Getty Images

On a par ailleurs pu apercevoir Lous and the Yakuza en front row des derniers défilés Dior, Kenzo et Mugler pendant la même Fashion Week de Paris, mais aussi Burberry à Londres.

Lous n'attend pas ces occasions pour satisfaire ses désirs liés à la mode. Chaque jour, elle sacrifie à la tradition d'un choix vestimentaire qui correspond à son humeur du jour comme elle l'a fait savoir à Lofficiel.be.

En décembre dernier, elle nous confiait ainsi à propos de son style: "Tous les matins, je médite une vingtaine de minutes. Je consulte ma météo intérieure. Je prends le temps de me sonder. Je m’habille selon mon état d’esprit. Parfois, je me sens comme une guerrière, du coup je vais opter pour un look hip-hop, plus masculin. Ce matin, je me sentais sûre de moi. Donc, je me suis habillée comme une diva. Hier, j’étais en total Sergio Tacchini. J’aime bien jouer avec mon look. Il exprime les différentes facettes de ma personnalité." Une chose est sûre, on n’a pas fini d’en entendre parler, qu’il s’agisse de musique ou de mode!

Read also

Biographie de Bruno Masure: âge, partenaire, que fait-il maintenant ?

Lous and the Yakuza est sans conteste l'une des artistes belges les plus en vue du moment. Au regard de toutes les cordes qu'elle a à son arc et en dépit des épreuves que la vie lui a imposées, on peut affirmer qu'elle a encore beaucoup à donner à son public.

Source: Legit.ng