Nino Ferrer: la mort tragique d'un chanteur à part et blessé

Nino Ferrer: la mort tragique d'un chanteur à part et blessé

L'histoire de Nino Ferrer est celle d'un rêve américain à la française qui se termine mal. A la fin de l'été 1998, le chanteur s'est donné la mort, mettant fin à une vie morose et à une carrière chancelante. Au delà de l'image de la personne mentalement instable qu'il était au soir de sa vie, Nino Ferrer a laissé à la postérité un héritage constitué de morceaux qui demeurent des classiques. Nous vous entrainons dans la vie et la carrière manichéennes de Nino Ferrer.

Nino ferrer: la mort tragique d'un chanteur à part et blessé
Nino Ferrer lors d'une séance de portraits à Paris, le 18 septembre 1994. Photo: @Eric Fougère
Source: Getty Images

Nino Ferrer est un auteur-compositeur-interprète et acteur italien naturalisé français dont le nom de naissance est Agostino Arturo Maria Ferrari. Il est né le 15 août 1934 à Gênes, un Royaume d'Italie. Le 13 août 1998, l'annonce de la mort du chanteur a secoué toute la France et particulièrement Saint-Cyprien où Nino s'est tué d'une balle.

Présentation sommaire de Nino Ferrer

Read also

Les plus étonnantes chansons de Nino Ferrer: Le Sud, Mirza...

  • Nom de naissance: Agostino Arturo Maria Ferrari
  • Pseudonyme: Nino Ferrer
  • Genre: homme
  • Date de naissance: 15 août 1934
  • Âge à sa mort: 63 ans
  • Signe du zodiaque: Lion
  • Lieu de naissance: Gênes, Ligurie, Italie
  • Résidence actuelle à sa mort: La Taillade
  • Nationalité: française
  • Origine: italienne
  • Ethnicité: blanc
  • Sexualité: hétérosexuel
  • Mère: Raymonde Magnin (1912-1998)
  • Père: Pietro Ferrari (1901-1981)
  • Frères et sœurs: 0
  • État matrimonial à sa mort: marié
  • Femme: Jacqueline Monestier
  • Enfants: Arthur Ferrari, Pierre Ferrer
  • Formation: archéologie
  • Métier: auteur-compositeur-interprète, producteur

Enfant d'amateurs d'art

Agostino Ferrari était l'enfant unique de Pietro Ferrari, un Italien né en 1901 dans une des familles les plus fortunées de Gênes. Sa mère, elle, est née à Nouméa dans une famille modeste. Raymonde Magnin, la mère du chanteur, a été surnommée Mounette par ses parents. Elle était passionnée de théâtre et de littérature.

Read also

Francis Perrin: biographie, films, théâtre, vie privée, photos

Comme son épouse, le père de Nino Ferrer était un amateur d'art. Les deux partageaient une passion pour la musique classique. C'est d'ailleurs par le biais de l'art que les parents de Nino ont fait connaissance.

Alors que les parents de Pierre Ferrari s'étaient opposés à son désir de devenir écrivain, il a poursuivi ses études de chimie jusqu'au doctorat et s'est installé à la Nouvelle-Calédonie où il a travaillé comme directeur d'une usine de la Société Le Nickel, grâce à l'influence de son père.

En 1932, Pierre Ferrari et Raymonde Magnin se sont ainsi rencontrés à la Nouvelle-Calédonie à la sortie d'une représentation de théâtre. Un an plus tard, les jeunes amoureux se sont mariés et se sont envolés pour l'Italie où ils ont passé des vacances quelques mois plus tard.

C'est donc en Italie qu'Agostino Ferrari est né. Ses parents résidaient alors chez ses grands-parents paternels. La vie de la famille a été rythmée par des voyages entre l'Italie et la Nouvelle-Calédonie, jusqu'en 1939, année à laquelle Nino Ferrer et ses parents ont été contraints de restés en Italie, bloqués par le début de la Seconde Guerre mondiale.

Read also

Natacha Lindinger: biographie, filmographie, photos, vidéos

C'est ainsi que la famille s'est installée à Rome avant de rejoindre les Ferrari qui s'étaient retranchés en communauté dans une résidence familiale à Stazzano, loin des agitations de la guerre.

C'est là que le jeune Agostino a acquis le petit nom Nino. Il y a grandi aux côtés de ses cousins et cousines. Il y a également découvert l'opéra italien animé alors par des chanteurs de variétés des années 1930.

Au fort des bombardements, sa mère avec qui il a appris le français l'a retiré de l'école pour assurer elle-même son éducation. Il a grandi dans la lecture, consacrant une partie de son temps à la recherche de coléoptères.

Le jeune Nino Ferrer est arrivé en France avec ses parents après la Seconde Guerre mondiale, en 1947. Ayant gardé de beaux souvenirs de la France où il était passé avant la nouvelle Calédonie et voulant s'éloigner de l'Italie, Pierre Ferrari a décidé de rester à Paris.

Read also

Reem Kherici: biographie, films, couple, taille, photos

Parlant le français avec un fort accent italien, le jeune Nino a subi des railleries à l'école et sa réaction a souvent été violente. Il a alors connu une scolarité ponctuée par le passage d'une école à une autre, après moult renvois.

Vers 15 ans, Nino a commencé à dessiner, à peindre, et à écrire ses premiers textes dont certains ont été rendus publics plus tard. Malgré les moqueries dont il faisait l'objet, Nino Ferrer a pu étudier l'archéologie tout en jouant de la musique dans un groupe de jazz amateur. A la fin de ses études, il a essayé de se forger une carrière de chanteur, mais le succès n'a pas été immédiat.

Nino ferrer: la mort tragique d'un chanteur à part et blessé
Nino Ferrer et Nicoletta chez Nino le 9 mai 1973 à Paris. Photo: @Patrice PICOT
Source: Getty Images

Les débuts timides

Après un passage dans la génération des yéyés où il ne se sentait pas à sa place, Nino Ferrer a multiplié les auditions à Paris, mais sans succès. Il avait alors bon espoir de se faire connaitre comme chanteur "rive gauche".

Read also

Biographie de Charlize Theron: de la ferme familiale de Benoni à Hollywood

Ce n'est qu'en 1962 qu'il a été engagé dans un orchestre de twist comme bassiste. Il y a interprété de nombreuses reprises et y a acquis progressivement une réputation de chanteur. Son groupe, TNT, s'étant éteint avec la mort du twist, Nino Ferrari a été appelé par Richard Bennett qui voulait reconstituer les Dixie Cats, son premier groupe, à la demande de la jeune artiste américaine, Nancy Holloway. Celle-ci cherchait un groupe pour l'accompagner.

Désespéré, Nino n'a pas craché sur cette occasion. Alors que Nancy Holloway connaissait le succès au printemps 1963, Nino en a profiter pour se faire connaitre davantage. En plus d'interpréter des chanson en duo avec l'Italien, elle lui donnait souvent l'occasion d'interpréter quelques chansons pendant ses concerts.

Il a choisi Nino Ferrari et Laurent Tosca comme noms de scène à cette époque.

Le début de la reconnaissance

Nino a également accompagné Bennett dans des cabarets de jazz où il a finalement été repéré. En novembre 1963, après avoir été présenté au responsable du label Bel Air, Nino Ferrer assisté à la sortie de son premier disque, Pour oublier qu'on s'est aimé. Alors connu sous les nom de Nino Ferrair, le chanteur a acquis le surnom de Ray Charles français attribué par la presse.

Read also

Biographie de Dominic West: filmographie, photos, mariage

La fébrilité de son label et les difficultés de gestion auxquelles il faisait face ont malheureusement plombé la promotion du disque. Ecrite dix ans avant la sortie du disque, la chanson Un an d'amour a néanmoins connu un énorme succès plus tard, avec de nombreuses reprises.

En février 1964, Nino Ferrer a participé à sa première émission de télévision. Il s'est également familiarisé avec le cinéma en interprétant un petit rôle dans les films Laissez tirer les tireurs de Guy Lefranc et Ces dames s'en mêlent de Raoul André, le second sorti un an après le premier, en 1965.

Toujours en 1964, un second super 45 tours de Nino Ferrer a été publié, en mars. Cette année, le label Bel Air était en passe de connaitre un naufrage. C'est ainsi que le chanteur a été transféré chez Riviera, un autre label Barclay, à la fin de l'été.

Read also

Caroline Nielsen: mannequin, styliste, ex de Bruel et Arthur

En janvier 1965, un troisième enregistrement de Nino est sorti. Mais lui non plus n'a pas connu le succès espéré. Les échecs à répétition de l'Italien se justifiaient par son refus de faire de la musique selon les canons de l'industrie musicale, car il avait une idée plus noble de son métier.

Alors qu'il était sur le point d'être renvoyé du label, c'est grâce à son ami Richard Bennett qui venait d'être engagé par Riviera comme producteur musical qu'il y est encore resté.

C'est en fin 1965 que Nino Ferrer a enfin connu le succès avec Mirza qui est devenu un phénomène en 1966. L'émission Salut les copains a aidé le chanteur à consolider le succès de cette chanson. Pendant deux semaines, il a assuré la première partie d'Hugues Auffray à l'Olympia en mars 1966. Il a par ailleurs été invité sur la Photo du siècle pour le magazine Salut les Copains. Mais il s'est volontairement présenté tardivement pour la séance de prise de vue et n'a finalement pas figuré sur le cliché.

Read also

Qui était Georges Marchais, l'homme politique français décédé en novembre 1997?

Nino ferrer: la mort tragique d'un chanteur à part et blessé
Nino Ferrer lors d'une séance de portraits à Paris, France le 03 mars 1988. Photo: @Eric Fougère
Source: Getty Images

La décadence

A partir de 1967, surfant sur le succès de son dernier enregistrement, Nino Ferrer a multiplié les aller-retours entre la France et l'Italie. Si l'Italie lui a réservé un chaleureux accueil, le chanteur a pris du recul avec cette célébrité qui n'était pas compatible avec ses aspirations artistiques.

Dès 1968, Nino Ferrer a arboré la casquette d'animateur en pilotant Io, Agata e tu, une émission diffusée le samedi soir sur la RAI. Ce séjour sur sa terre natale a également été l'occasion d'officialiser sa relation avec Kinou qui est devenue sa compagne officielle et avec qui il a aménagé à Rome en 1969.

Son passage à la télévision n'a pas permis à Nino d'accéder à la vie à laquelle il rêvait. Il a même été déçu et frustré par son séjour en terre italienne. Pour cause, Rats and Rolls le disque de l'un de ses concerts n'a bénéficié d'aucune promotion, et il a fait face au conservatisme catholique de la société italienne.

Read also

Biographie d’Alex Goude: âge, couple, divorce, carrière

C'est ainsi que Nino Ferrer est rentré en France où il a menacé de porter plainte contre sa maison de disques. Pour éviter un long épisode de querelles judiciaires, Eddie Barclay lui a proposé la publication d'une version française de Rats and Rolls.

Malgré la sortie de Métronomie en fin 1971 et le succès de la version française de South (Le Sud), publiée en 45 tours selon les exigences de CBS, Nino Ferrer n'a jamais été véritablement satisfait. Il était convaincu d'être un artiste victime de la logique commerciale de l'industrie du disque.

Il a alors refusé d'assurer toute promotion de l'album Suite en œuf qui est totalement passé inaperçu malgré l'adoption des titres comme Les Morceaux de Fer et Chanson pour Nathalie par le public. Dès lors, ses relations avec CBS se sont compliquées.

Progressivement, Nino Ferrer a pris du recul vis-à-vis de l'industrie de la musique et a plongé dans une forme légère de démence. Le décès de sa mère dont il se sentait responsable n'a fait qu'aggraver sa situation en 1998. En aout 1998, il s'est donné la mort d'un coup de fusil.

Read also

Gabriel Attal: ce que vous ne savez pas encore sur le politicien

Source: Legit.ng