Les groupes de rock francais les plus marquants à travers les années

Les groupes de rock francais les plus marquants à travers les années

Depuis sa première apparition historique, le rock a été joué à Paris, comme à Bordeaux, à Montpellier, à Toulouse, à Anger et dans plusieurs villes du territoire français. Beaucoup d’éléments constitutifs de ce genre musical originaire des États-Unis ont permis au rock d’avoir une forte présence et une belle réception partout dans l’Hexagone. Qui avait importé le rock en France et comment ce genre musical et cette culture y se sont développés ? Quels sont les groupes les plus importants dans l’histoire du rock français ? Trouvez toutes les informations dans la suite de notre article.

Johnny Hallyday
Johnny Hallyday performe sur scène. Photo: Jordi Vidal
Source: Getty Images

À partir des années 1950, quand les populations se sentent finalement libérés après la guerre, plusieurs ingrédients étaient réunis pour l’apparition du rock français. Avant la Seconde Guerre mondiale, le blues était très peu connu en dehors des États-Unis. Ce n’est qu’en 1949, quand l’un des bluesmen qui ont donné influence à des générations de rockeurs, à l’instar de Kurt Cobain, est arrivé pour donner des concerts en France, que ce genre devient finalement connu. Les concerts de Leadbelly, parmi d’autres musiciens, ont permis à plusieurs nouveaux amateurs de la musique française de s'intéresser au son de la guitare, et au rock en particulier.

Lisez aussi

Les chanteurs français des années 90 : qui a marqué l'époque ?

L’importation du rock en France : les champs ouverts des années 1950

Le blues, comme étant l’un des éléments constitutifs du rock’n roll qui, à son tour, est un parent du rock et de tous les dérives et sous-genres que nous connaissons présentement, prend finalement une forme française vers la fin des années 1960. Le rock’n roll était plus populaire, pendant les années 1950, que l’un des genres qui a permis sa création. D’un autre côté, le jazz, en tant qu’un autre parent du rock’n roll, était très présent en Europe avant la Seconde Guerre mondiale, et aussi en France , où il est arrivé, précisément, à partir du port de Saint-Nazaire.

Le rock des années 1950 en France n’a pas été le résultat d’une mixture de blues et de jazz, comme ce fût le cas aux États-Unis où ce genre a été créé. Le rock est arrivé en France tout en étant prêt à être consommé par des auditeurs, qui étaient déjà habitués au jazz, mais non pas encore au blues de Leadbelly et d’autres musiciens dont l’arrivée était d’une grande influence sur de futurs musiciens. Non seulement, le public a découvert la simplicité et le courage du rock, mais également, plusieurs musiciens français, à l’instar de Line Renaud et Jaque Hélian, ont su comment adopter ce style dans certaines chansons.

Lisez aussi

Les plus grands chanteurs français des année 70 et leurs hits

Leadbelly performe avec Woody Guthrie.
Leadbelly performe avec Woody Guthrie. Photo : Stephen Deutch
Source: Getty Images

L’établissement du rock en France : les premiers succès des années 1960

Le succès de Johnny Hallyday pendant les années 1960 était une limite que plusieurs rockeurs français espéraient franchir. Si après, cela a été possible pour des groupes de rock français, c’est notamment grâce au succès que les précurseurs avaient connus. Quand le père d’Emma Smet sortait son premier disque en mars 1960, il fallait que celui-ci puisse compter sur un petit coup de main de la part de ses amis. Sans la grande présentation de Line Renaud, Johnny Hallyday aurait pu trouver plus de difficultés pour se lancer.

La présentation de Johnny Hallyday à télévision par une musicienne qui avait fait du rock l’une de ses spécialités auparavant, ainsi que le suivi de ses activités de très près par plusieurs médias, avait permis à la Rockstar française de s’exposer au grand public. En même temps, plusieurs autres rockeurs jouaient dans l’underground, et cela, avec l’influence des musiciens français ou directement des anglo-saxons. D’autres musiciens, vers la fin des années 1960, spécialistes de la pop ou d’autres genres, à l’instar de Serge Gainsbourg ou Jacques Dutronc, ont aussi intégré des thématique rock dans leurs compositions.

Lisez aussi

Le Top des groupes de metal français : la liste infernale !

Le rock français à l’international : la grande gloire des années 1970

Le niveau international des groupes de rock français d’avant les années 1970 a permis à ceux de la huitième décennie du vingtième siècle de s’afficher plus facilement dans la liste des plus grands rockeurs du monde. Des formations de rockeurs, comme le groupe Zoo, ont rejoint des chanteurs comme Léo Ferré pour enregistrer des albums de rock. Les influences se mélangent alors pour créer des sonorités typiques pour ce rock français des années 1970, et avec lequel des groupes comme Triangle, Magma ou Présence ont marqué la scène pendant cette période.

Léo Ferré performe sur scène.
Léo Ferré performe sur scène. Photo : Alain Denize
Source: Getty Images

Léo Ferré n’était pas le premier, ni le dernier, d’ailleurs, à se convertir vers le rock puisqu’il a été suivi par d’autres musiciens comme Gérard Manset et Jacques Higelin, parmi plusieurs autres qui étaient plus ou moins connus. Cela avait marqué la naissance d’une nouvelle manière de faire, et la touche française dans le rock commençait à paraître dès les premiers albums enregistrés et les premiers concerts donnés par ses musiciens jusqu’au milieu des années 1970. Peu de temps après, le rock français s’inspire également du punk, et cela, pour différentes raisons, d’où la naissance de plusieurs nouveaux sous-genres aussi admirés par le public mondial.

Lisez aussi

Les groupes de rock français des années 70 : le top des chanteurs et musiciens

La touche française dans le rock : la valeur ajoutée des années 1980

Les groupes comme Indochine et Téléphone étaient connus partout dans le monde et leurs amateurs récitaient les chansons durant tous les spectacles donnés en dehors de la France, et souvent, sans comprendre les paroles. Les grands groupes de rock français depuis 1981, l’année à laquelle le premier single de Buzy a été vendu à plus de 500 000 exemplaires, n’étaient pas considérés ainsi seulement pour leurs paroles construites par la langue de Molière. Ces groupes, pour les raisons citées plus haut concernant le développement de l’histoire du rock en France, ont toujours su dévoiler une façon de faire unique au niveau de la composition de leurs disques.

Quand la New Wave est apparue en France, cela a été une suite à plusieurs concerts historiques donnés dans l’Hexagone, que cela soit par des groupes locaux ou internationaux. Ces musiciens étaient bien accueillis, autant par le public qui connaissait les chansons par cœur que par les organisateurs des concerts, à l’instar du Golf-Drouot ou du Bataclan. L’arrivée des groupes de rock français sur MTV n’avait pas pris longtemps, et le clip de la chanson Cargo d’Axel Bauer a été le premier à y être diffusé. Les rockeurs français sont rapidement arrivés à comprendre le développement des sous-genres du rock, notamment ceux influencés par la New Wave.

Lisez aussi

Les groupes de rock francais emblématiques des années 80 : sortez les guitares

Un concert de New Wave au Bataclan.
Un concert de New Wave au Bataclan. Photo : David Wolff
Source: Getty Images

La richesse du rock français : les sous-genres des années 1990

Plusieurs grands groupes français, après leur signatures avec de grands labels, se sont légèrement détachés de leurs premières influences pour adopter du rock alternatif, un sous-genre plus écouté par le large public que d’autres. Cependant, les origines rebelles du rock français, comme celles du metal français qui était aussi présent pendant cette période, n’étaient pas complètement abandonnées en 1990, et des groupes comme Noir Désir ont même adopté des tendances grunge. Plusieurs autres musiciens, plus ou moins importants que le groupe de Bertrand Cantat, ont également suivi le chemin pour jouer avec des sonorités qui rappellent celles de Nirvana ou d'Alice in Chains.

Les années 1990 en France ont aussi été marquées par un multiculturalisme au niveau des tendances musicales, et les sonorités de la world music, parue quelques années avant, ont commencé à être considéré par les rockeurs. Ce retour au jazz après l’apparition du grunge et des nouvelles vagues de punk a permis à des groupes comme Mano Negra, Pigalle ou les Wampas de créer de nouveaux genres avec la composition de chaque album. Les groupes de rock français des années 1990 se situent, avec leurs morceaux, jusqu’à présent, entre l’histoire d’un genre musical et ses sous-genres qui continuent d’être élaborés.

Lisez aussi

Tout savoir sur Haru : le personnage de l'univers Beastars

Johnny Hallyday sur scène.
Johnny Hallyday sur scène. Photo : Jordi Vidal
Source: Getty Images

Les faits à connaître

  1. Les groupes de rock français sont connus pour chanter en français.
  2. Certains nouveaux groupes ont rompu avec cette règle.
  3. Les influences du rock français sont principalement les groupes anglo-saxons.
  4. D'autres influences sont considérées par les chanteurs qui ont adopté le rock.
  5. Les rockeurs français ont adopté plusieurs sous-genres du rock.
  6. L'histoire du rock en France se poursuit jusqu'à présent.

Source: Legit.ng