Tout savoir sur Christopher Froome : retour sur la carrière du cycliste

Tout savoir sur Christopher Froome : retour sur la carrière du cycliste

Christopher Froome un l'un des cyclistes légendaires du Tour de France dont il a successivement été le vainqueur au classement général en 2013, 2015, 2016 et 2017. Il a ensuite enchainé des victoires aux Tours d'Italie et d'Espagnole. Mais la courbe des victoires du coureur anglais d'origine kenyane a dégringolé avec lui dans une chute dont il a été victime sur la reconnaissance du chrono du Dauphiné, en juin 2019. Il a portant confié qu'il " rêve encore de gagner le Tour de France ". Nous braquons les rétroviseurs sur sa brillante carrière de ce cycliste exceptionnel.

Tout savour sur Christopher Froome retour sur la carrière du cycliste
Christopher Froome et Team Israel - Premier Tech lors de la présentation de l'équipe avant le 109e Tour de France 2022. Photo : @Stuart Franklin/Getty Images
Source: Getty Images

Encore appelé Chris Froome, Christopher Froome est un coureur cycliste britannique né kényan le 20 mai 1985 à Nairobi, la capitale du Kenya. Il est devenu membre de l'équipe Israel-Premier Tech après être passé par Sky, l'équipe avec laquelle il a été quatre fois vainqueur du Tour de France, en 2013, 2015, 2016 et 2017, deux fois vainqueur du Tour d'Espagne en 2011 et 2017, ainsi qu'une fois vainqueur du Tour d'Italie en 2018. Il est également connu pour avoir remporté deux fois la médaille de bronze en contre-la-montre aux Jeux olympiques, en 2012 et 2016. Affaibli par une chute qu'il a faite en 2019, il un digne devancier des nouveaux visages du cyclisme comme Mathieu Van der Poel.

Lisez aussi

Qui est Alfie Solomons dans la série britannique Peaky Blinders ?

Présentation sommaire de Christopher Froome

Nom de naissance Christopher Clive Froome
Pseudonymes Froomey, Le Kényan blanc
Genre homme
Date de naissance 20 mai 1985
Âge 37 ans
Signe du zodiaque Taureau
Lieu de naissance Nairobi, Kenya
Résidence actuelle Monaco
Nationalité britannique
Ethnicité caucasien
Sexualité hétérosexuel
Taille en pieds 6'10"
Taille en centimètres 186
Poids en livres 152
Poids en kilogrammes 69
Couleur des cheveux châtaigne
Couleur des yeux bleue
Mère Jane Flatt
Père Clive Froome
Frères Jonathan Froome, Jérémy Froome
État matrimonial marié
Femme MichelleCound
Enfants Kellan, Katie
École St John's College, Johannesbourg
Université Université de Johannesbourg
Métier cycliste
Valeur nette estimée 12 millions de dollars
Facebook Chris Froome
Instagram chrisfroome
Twitter Chris Froome

Lisez aussi

Elton John Ed Sheeran : la chanson de Noël des deux stars

Biographie de Christopher Froome

Christopher Froome est né le 20 mai 1985 à Nairobi, la capitale du Kenya. Sa mère, Jane Flatt, était également née au Kenya de parents britanniques, originaires de Tetbury. Son père est également Anglais.

Il a suivi son père qui est allé s'installer à Johannesbourg, en Afrique du Sud, quand il avait quinze ans. Il y a été inscrit au St John's College avant de devenir étudiant en économie pendant deux ans à l'Université de Johannesbourg.

C'est là que le jeune Kenyan s'est passionné pour le cyclisme. Il a donné ses premiers coups de pédale sur un vélo tout terrain. Il s'est ensuite orienté vers la course sur route après avoir choisi de se spécialiser comme grimpeur.

Chris a ensuite intégré l'équipe du Centre mondial du cyclisme à laquelle l'Union Cycliste Internationale qui l'avait formée avait assigné l'objectif de venir en aide aux coureurs des pays sous-équipés. C'est au sein de cette équipe que Christopher Froome a arboré les couleurs de son Kenya natal pendant les différentes compétitions auxquelles il a pris part.

Lisez aussi

Michel Sarran : qui est-il vraiment et pourquoi il quitte Top Chef ?

C'est en 2006 qu'il a remporté sa première course à étapes. C'était à l'occasion du Tour de Maurice. Il a ensuite représenté son pays natal aux Jeux du Commonwealth et aux championnats du monde espoirs qu'a abrité l'Autriche, contre l'avis de la fédération kényane, dont il avait pris le soin de pirater la messagerie web du président. A cette occasion, le coureur a fait la démonstration de toute l'étendue de son talent aussi bien à la course en ligne qu'à l'épreuve contre-la-montre.

Sa première apparition publique ne lui a cependant pas été favorable. Lors de son premier contre-la-montre, il a percuté un policier au premier virage. Cet accident de débutant ne l'a cependant pas empêché d'entamer son ascension.

En 2007, Christopher Froome a intégré l'équipe sud-africaine Konica Minolta. C'est alors qu'il est devenu professionnel grâce à David George qui avait décliné l'appel de l'équipe. Selon le directeur sportif John Robertson, Froome n'aurait pas fait sa brillante carrière si cette occasion ne s'était pas présentée à lui.

Lisez aussi

Pierre Perret : le décès de sa fille Julie Perret, le drame du chanteur

John Robertson a raconté que Christopher Froome n'était pas très sollicité à cette époque. Le directeur sportif a précisé que sa venue avait même surpris de nombreux proches de l'équipe. " Même quand je l’ai recruté, tout le monde m’a demandé ce que j’allais faire de ce coureur qui n’avait aucun résultat et qui ne ressemblait à rien sur un vélo ", a déclaré John Robertson.

Pourtant, le coureur qui ne ressemblait à rien sur un vélo n'a pas attendu pour se faire remarquer positivement. Il a commencé à forcer l'admiration en terminant premier de la cinquième étape du Giro delle Regione espoirs, devant Cyril Gautier qu'il avait devancé au sprint.

Il s'est ensuite hissé dans le top 10 du Tour du Japon en occupant la sixième place du classement général final. L'exploit a été réédité aux championnats du monde du contre-la-montre " B " où s'est accroché à la deuxième place. Cette bonne saison lui a valu d'être recruté par l'équipe continentale professionnelle Barloworld en septembre 2007 suivant les conseils de Robert Hunter.

Lisez aussi

Biographie de Lori Anne Allison, l'ex-femme Johnny Depp

Barloworld et le haut niveau

Barloworld était en quête d'une nouvelle dynamique au moment où Froome devenait un coureur remarquable. Il venait d'occuper la deuxième place du Tour du Cap et de terminer sixième du Tour du district de Santarém.

Avec une licence kenyane, il participait également aux trois grandes classiques des Ardennes du calendrier Pro Tour, notamment Liège-Bastogne-Liège, l'Amstel Gold Race et la Flèche wallonne. Cependant, en mai, il a sollicité et obtenu la nationalité britannique. C'est ainsi qu'il a couru pour la première fois avec sa licence anglaise lors de la Bicyclette basque.

Au courant de la même saison, Christopher Froome a été sélectionné pour participer au Tour de France 2008, la plus prestigieuse course cycliste du monde et sa première compétition majeure.

Il s'y est distingué en occupant la quatorzième place à l'issue d'un contre-la-montre lors de la 20e étape de plus de cinquante kilomètres, entre Cérilly et Saint Amand Montrond. A l'issue de cette étape, il s'est retrouvé à seulement deux minutes et demie du double champion du monde en titre de la discipline, Fabian Cancellara.

Lisez aussi

Connaissez-vous le visage de Kalash Criminel ? Le rappeur sans sa cagoule

Seulement une semaine après, il s'est hissé à la troisième marche du podium au Tour des Apennins, deux place devant son leader Christian Pfannberger. Sa saison s'est conclue avec la quatrième place du classement d'Herald Sun Tour.

En 2009, Froome a surpris avec ses qualités de grimpeur dont il a fait montre toujours sous les couleurs de Barloworld, au sommet du Mont-Faron lors du Tour Méditerranéen. Il y a arraché la troisième place avant de gagner le deuxième challenge du Tour du Cap à Durbanville.

Cette performance a été très loin de celle qu'il a montrée à Liège-Bastogne-Liège et à la Flèche wallonne où il s'est positionné parmi les cinquante premiers. Il a ensuite pris part au Tour d'Italie qui lui a souri.

Il y a occupé une sixième place après une échappée lors de la 14e étape à Bologne. Il s'est par ailleurs arrogé la 31e place au classement général du Tour. Pour terminer la saison en beauté, il a occupé la quatrième place au championnat de Grande-Bretagne sur route.

Lisez aussi

Zaz et son mari : la belle histoire d'amour de la chanteuse

Quatre fois champion du Tour de France

En 2013, Christopher Froome a fait savoir que son objectif était le Tour de France. Pour s'y préparer, il a commencé sa saison avec le Tour d'Oman où il a porté le maillot de meneur après avoir occupé la deuxième place à la quatrième étape derrière Joaquim Rodríguez. Il a ensuite gardé son maillot de leader jusqu'à la fin de l’épreuve et puis, il a remporté l'étape du lendemain.

Avant d'affronter son premier Tour de France, le coureur cycliste britannique a affronté sa première course World Tour, le Tirreno-Adriatico dont il a remporté la quatrième étape en solitaire. Au classement général, il s'est placé à la deuxième position, derrière le jeune Vincenzo Nibali, qui s'adjugeait ainsi la première place du classement général pour la seconde année consécutive.

En fin mars, Christopher Froome a été vainqueur du Critérium international face à son équipier et leader Richie Porte qu'il a attaqué dans la dernière ascension de la dernière étape vers le col de L'Ospedale.

Lisez aussi

Catherine Jacob: biographie, vie privée, films et photos

C'est ainsi que l'équipe Sky s'est adjugé les deux premières places du classement général final. Un mois après, Froome a occupé la 36e place de Liège-Bastogne-Liège avant d'enchainer avec une victoire au prologue du Tour de Romandie où il a conservé le maillot de leader pendant toute l'épreuve.

La dernière étape avant le Tour de France a été sa dernière course préparatoire à l'occasion du Critérium du Dauphiné. Il en est sorti vainqueur et a aidé son coéquipier Richie Porte à conserver la deuxième place.

C'est donc en favori de la " Grande boucle " avec quatre succès sur cinq aux courses par étapes qu'il s'est présenté au Tour de France. A partir de la 8e étape, il s'est imposé comme un coureur redoutable à Ax 3 Domaines, en passant devant son coéquipier Richie Porte sur qui il a pris une avance de 51 secondes, et en devançant Alejandro Valverde de 1 minute 25.

Lisez aussi

Le top 5 des films de Pierre Niney: lequel préférez-vous?

Pendant la 11e étape qui est intervenue après les Pyrénées, il s'est placé à seulement à 12 secondes du champion du monde de la spécialité, Tony Martin, lors d'un contre-la-montre de 33 km. A la surprise générale, il a ensuite remporté l'étape du Mont Ventoux.

Lors de cette étape qu'il a dominée de la tête et des épaules, sa performance a été telle que des suspicions de dopage sont vite nées à son égard. Comme dans une prophétie, Antoine Vayer a comparé son ascension à celles de Lance Armstrong dans un article de Le Monde du 15 juillet 2013 intitulé " Tour de France : Froome est-il " le meilleur rouleur-grimpeur " de tous les temps ? ".

Froome a confirmé ce qu'on commençait à penser de lui deux jours plus après en remportant le contre-la-montre entre Embrun et Chorges, avec neuf secondes d'avance sur Contador. Après avoir gardé le maillot jaune à l'issue des étapes alpestres, il a gagné son tout premier Tour de France avec plus de quatre minutes d'avance sur le Colombien Nairo Quintana.

Lisez aussi

Gaspard Ulliel: biographie et filmographie de l’acteur français

Il en a également remporté les éditions de 2015, 2016 et 2017.

La chute au propre et au figuré

Au début de l'année 2019, Christopher Froome a fait savoir qu'il se concentrerait sur sa préparation du Tour de France au détriment du Tour d'Italie. Il ambitionnait alors de remarcher sur le sommet du podium du Tour de France pour la cinquième fois.

Le début de sa saison ne lui a cependant pas souri. Il l'a commencée avec une 91e place sur le Tour Colombia en février. En mars de la même année, il a fait une chute lors de la deuxième étape du Tour de Catalogne. Cela lui a couté plus de quatorze minutes et plusieurs places au classement général où il a terminé 94e.

Un mois après, il s'est retrouvé à la 11e place du Tour des Alpes avant de participer pour la première fois au Tour de Yorkshire. C'est là que son rêve d'un cinquième trône au Tour de France a été emporté par une chute grave survenue lors de la reconnaissance d'une étape du Dauphiné libéré, le 12 juin.

Lisez aussi

Biographie de Stéfi Celma: actrice, chanteuse, elle sait tout faire!

Il a été précipité contre un mur alors qu'il avait lâché son guidon pour se moucher, dans une descente où il roulait à 54 km/h comme l'a indiqué son compteur. Il est sorti de cet accident avec une fracture ouverte du fémur, une fracture du coude, une fracture de la hanche, une fracture d'une vertèbre, une fracture du sternum, plusieurs côtes cassées, une hémorragie qui lui a fait perdre 2 litres de sang, et une perte de connaissance.

Dans un entretien qu'il a accordé à Gaspard BREMOND pour Ouest-France, il est longuement revenu sur cette chute.

Je reviens d’une grave chute dont j’ai mis trois ans à me retaper. Et ça n’est pas comme ça que je voulais finir ma carrière. Je remercie encore toutes les personnes à ma gauche, qui m’ont donné la chance de rouler, encore, après cet accident. J’ai, grâce à elles, une opportunité de revenir au sommet après mes blessures. Et c’est ça, mon moteur, mon principal objectif, ce qui me fait remonter en selle tous les jours. Oui, comme vous l’avez dit, l’objectif n’est pas de gagner le Tour de France cet été, mais j’en rêve encore. Et je vais essayer de concrétiser mes rêves.

Lisez aussi

Biographie d’Alpha Blondy: âge, fortune, albums, carrière

Source: Legit.ng