Faites-vous un burn-out parental? 10 signes qui ne trompent pas
Vie

Faites-vous un burn-out parental? 10 signes qui ne trompent pas

Une étude menée récemment par L’Institut de recherche en sciences psychologiques de l’UCLouvain (IRSS) auprès de 1,300 parents belges francophones a révélé que le confinement engendré par la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus a entrainé plus de stress chez 15% des pères et 20% des mères. Ceux-ci par conséquent ont commencé à manifester des symptômes du burnout parental de façon significative. La même étude a montré, selon le même échantillon, que 8,1% des parents étaient en burnout avant la crise. La conclusion qui s'en dégage est que plusieurs parents sont confrontés au burnout parental sans pourtant pouvoir en parler. C'est quoi le burnout parental? Quels son les symptômes du burnout parental? Que faire face au burnout parental? Qui consulter lorsqu'on ressent les symptômes du burnout parental? Quelles sont les solutions du burnout parental? Quel est le traitement approprié pour venir à bout du burnout parental? Cet article est une fenêtre que nous ouvrons sur un boulevard où de nombreux parents se retrouvent involontairement.

Read also

Comment faire du slime à la maison: nos chouettes recettes

Faites-vous un burnout parental? 10 signes qui ne trompent pas
Une mère partagée entre son travail et son enfant. @PersonnesImages
Source: Getty Images

Le burnout parental, c'est quoi?

Dans leur livre intitulé Le burn-out parental: l’éviter et s’en sortir, Moïra Mikolajczak et Isabelle Roskam définissent le burnout parental comme "un syndrome de détresse intense lié à la parentalité et qui se manifeste de trois façons: un épuisement physique et émotionnel, un désengagement affectif et la perte du sentiment d’efficacité parentale."

Selon le site qare.fr, le burnout parental est le résultat d'un stress prolongé lié au rôle de parent. Cela entraine par ailleurs une détresse psychologique et un épuisement général physique et émotionnel. L'une des conséquences de ce mal dont les parents n'osent parler est un sentiment d’échec et une diminution de l'engagement parental auprès des enfants. Le burnout parental se manifeste par différents symptômes physiques, cognitifs et émotionnels.

En établissant un parallèle avec l'épuisement professionnel, le Dr Nicolas Chevrier, psychologue, a postulé que le burnout parental succède à un stress chronique qui, lui, est causé par un déséquilibre entre les demandes qui sont faites à une personne et les ressources dont celle-ci dispose pour répondre à ces demandes.

Read also

Biographie d'Audrey Crespo-Mara: âge, enfants, Thierry Ardisson

Pour évaluer son niveau d'exposition au burnout parental, le Dr Nicolas Chevrier préconise une question: "est-ce que j’ai assez de ressources (temps, argent, stabilité émotive, compétences) pour pouvoir atteindre les objectifs que je me suis fixés?"

Comment reconnaitre le burnout parental

Le burnout parental se traduit par des symptômes assez perceptibles mais que l'on pourrait assimiler à une simple fatigue. En général, certains des signes suivants doivent alerter sur l'éventualité d'un burnout parental.

Liliane Holstein, psychanalyste pour adultes et enfants, pense que le burnout parental se manifeste différemment selon qu'on l'observe chez un homme ou chez une femme.

Faites-vous un burn-out parental? 10 signes qui ne trompent pas
Une femme en situation de burnout parental. Photo: @PersonnesImages
Source: Getty Images

Les signes chez les mères

1. Une quête perpétuelle de perfection

Tout d'abord, Liliane Holstein pense qu'une femme en proie au burnout parental est animée en permanence par un désir de perfection. C'est alors qu'elle chercherait à projeter l'image d'une femme qui maitrise tout. Cette quête de perfection utopique fait jaillir un énorme sentiment de culpabilité, dans laquelle le parent s’enfonce toujours plus lorsque tout ne marche pas comme on le souhaite, sans parfois s'en rendre compte.

Read also

Audrey Pulvar: son parcours du journalisme à la politique

2. Etre au bout du rouleau

Très souvent, la mère en burnout se retrouve dans le gouffre nerveux et au bout de ses réserves d'énergie, sans pourtant en être consciente, ni pouvoir arrêter sa quête de perfection. Dans la plupart des cas, c'est l'entourage de la personne qui donne le signal d'alarme.

3. L'ambivalence des sentiments

Sous la pression continue, la mère se retrouve souvent vite partagée entre les sentiments qui l'ont animée avant la venue au monde de sa petite colonie et des sentiments qui vont parfois jusqu'à l'aversion, une fois que ses enfants commence à demander une attention plus accrue. Ces sentiments contradictoires entrainent parfois une perte de sang froid traduite par des coups de violence et de cris.

Il n'est pas rare que l'on assiste dans ces cas à un passage entre un amour excessif et un rejet presqu'impulsif.

4. L'épuisement physique

L'un des premiers signes qui font prendre conscience à la mère de famille de son état potentiel de burnout c'est la fatigue physique. Elle n'a alors besoin que d'une chose, le repos.

Read also

Les 3 meilleurs films de zombie: le classement de l'apocalypse!

5. Sensation de débordement

La mère à l'impression qu'elle étouffe sous le poids de ce qu'elle a à faire. La moindre action entreprise pour les enfants lui semble insoutenable.

6. Troubles du sommeil

Bien qu'elle passe ses journées à se tourner les pouces et malgré l'extrême fatigue qui l'accable, la mère en burnout trouve difficilement le sommeil. Pour y parvenir, elle a parfois recours aux somnifères.

7. Troubles de l'humeur

La mère qui fait face au burnout est très souvent émotionnellement instable. Cette instabilité peut se manifester par des plaintes répétitives, pessimistes et dépressives. Les choses se compliquent davantage lorsqu'elle pense ne pas être comprise par son entourage.

8. Absence de désir sexuel, désintérêt pour son partenaire

Sans être atteinte d'anaphrodisie, la mère en burnout parental est révulsée par l'idée de se mettre dans le lit avec son conjoint. La cause logique de ce désintérêt n'est pas hormonale, mais plutôt la fatigue physique et mentale.

Read also

Quand poster sur Instagram? Conseils pour publier efficacement

9. Affaiblissement de l'estime de soi

Une fois que la mère se rend compte que tout lui échappe, elle n'arrive plus à se regarder dans la glace. Son image l'énerve. Elle perd peu à peu l'estime d'elle.

10. Isolement

Naturellement, face à la pression, la mère à l'impression d'encaisser le poids du monde et se recroqueville sur elle-même pour se couper de tout.

11. Prise de poids ou amaigrissement spectaculaire

La prise ou la perte de poids est souvent le signe qui alerte plus de personnes dans l'entourage de la mère en burnout.

Faites-vous un burn-out parental? 10 signes qui ne trompent pas
Un homme en situation de burnout parental. Photo: @ Prostock-Studio
Source: Getty Images

Les signes chez les pères

Chez les pères, les symptômes du burnout sont sensiblement les mêmes que chez les mères.

1. Déprime diffuse

Sans savoir pourquoi, le père déprime et a une sensation de lourdeur à son réveil.

2. Troubles du sommeil, troubles de l'humeur et renferment sur soi

Comme chez la femme, le burnout familial se manifeste par un trouble du sommeil chez l'homme qui ne dort plus assez, a des sautes d'humeur et se replie sur lui-même.

Read also

Bertrand Cantat: que devient le chanteur de Noir Désir?

3. Refuge dans des comportement addictifs

Contrairement à ce que l'on observe chez la femme, l'homme ne se contente pas de se renfermer sur lui. Il peut arriver qu'il cherche du refuge dans l'alcool, les jeux ou les stupéfiants.

4. Angoisses

On observe souvant les angoisses ou symptômes d'attaques-paniques avec l'impression de vivre en apnée.

5. Débordements

Impuissant face à sa situation, le père peut trouver en ses enfants un exutoire. Ceux-ci deviennent alors la cible de ses crises de nerfs. Il leur crie dessus, les brutalise et leur manifeste souvent de l'aversion, comme s'il étaient la cause de son état.

6. Conduites à risques

Dans le désespoir, le père en burnout se livre à des débordements au volant de sa voiture.

7. Sentiment de perte de contrôle

Il a l'impression de ne tenir aucunement les rênes de sa vie. En état d'incapacité à rétablir l'ordre dans sa famille, il se sent totalement dépassé par les évènements.

Read also

Le polyamour: qu’est-ce que c’est et comment le vivre en toute sérénité?

8. Envie de fuir, de ne pas rentrer chez soi

En pensant au poids des responsabilités qui l'attendent à la maison, le père est souvent tenté de fuir sa maison.

9. Pannes sexuelles

Comme celle de la femme, la vie intime de l'homme est parfois en proie à de nombreux troubles. Perte du désir sexuel et rejet de la partenaire peuvent ainsi être des signes du burnout parental chez le père.

10. Envie d'aller voir ailleurs

Aller voir ailleurs peut être envisagé par le père débordé comme une solution.

Comment éviter le burnout parental ou s'en remettre?

Lorsqu'on est déjà sous l'emprise du burnout parental, il est évident qu'il faut consulter un psychologue. Mais il existe des solution que l'on peut appliquer soi-même pour éviter ce mal silencieux ou pour en guérir.

Parmi les solutions préconisées, il est recommandé de:

  • se concentrer sur l'essentiel;
  • prendre du temps pour soi et pour ses proches;
  • ne pas hésiter à appeler au secours;
  • considérer son conjoint comme allié

Read also

Tout savoir sur le blobfish, surprenant poisson des profondeurs

Source: Legit.ng News