Faites votre mochi glacé avec notre recette succulente !

Faites votre mochi glacé avec notre recette succulente !

Dans la cuisine japonaise, il y a des desserts auxquels on ne résiste pas. Parmi ceux-ci, le mochi glacé se positionne en bonne place. Ses aspects et couleurs accrochent la vue et son goût séduit les papilles gustatives. Cette petite boule de glace qui enrobe une pâte de riz est un dessert très en vogue. Elle est très appréciée des fins gourmets qui ont une culture culinaire nipponne. Souvent servi en fin de repas, après un plat de sushis, le mochi peut être naturellement tout blanc ou teinté de couleurs vitaminées ou pastels. Nous vous proposons notre recette pour vos mochis faits maison.

Faites votre Mochi Glacé avec notre recette succulente !
Moche glacé prêt à la consommation. Photo : @Gulsina
Source: Getty Images

Présentation du mochi

Le mochi (餅, もち) est un gâteau de riz japonais. Le mochigome, un riz gluant japonica à grain court, en est l'ingrédient principal. Ce riz utilisé pour le mochi a une teneur négligeable en amylose et un niveau élevé d' amylopectine. Cela produit une consistance proche de celle d'un gel. Le mochi se compose également d'eau, de sucre et de fécule de maïs.

Lisez aussi

12 idées de repas à faire en été en toute simplicité pour vous régaler

Le riz que l'on utilise pour préparer le mochi est pilé en pâte et moulé dans la forme que le cuisinier désire. Si le mochi est similaire au dango, ces deux aliments sont différents par leurs modes de préparation. Le riz présent dans le mochi est pilé tandis que le dango est fabriqué avec de la farine de riz.

Au Japon, selon la tradition, c'est pendant la cérémonie que l'on appelle mochitsuki (餅搗き) que le mochi est fabriqué.

Principalement consommé au nouvel an, le mochi fait également partie du décor des tables japonaises toute l'année. C'est une source d'acides gras saturés, de glucides, de sucres, de fibres alimentaires de protéines et de sel.

La structure du mochi est hétérogène de gel d' amylopectine, de grains d'amidon et de bulles d'air. La teneur en protéines des riz japonica utilisés pour faire du mochi est plus élevée que celle du riz à grain court ordinaire.

Lisez aussi

Quels sont les Pokémon les plus moches ? Le top du pire !

On distingue plusieurs dizaines de variétés de mochis dont ume daifuku, daïfuku au café, shio daïfuku, purin daïfuku, hanabiramochi, mochi kurumi, habutae mochi, akafuku, zundamochi, hishi mochi, botamochi, kashiwa-mochi, mochi kagami, kinako mochi, kusa mochi, kuzumochi, ichigo daifuku, warabimochi, mame daïfuku, sakuramochi et yatsuhashi.

Faites votre Mochi Glacé avec notre recette succulente !
Mochi au sésame noir et à la chair de noix de coco photographié à Arlington, en Virginie, le 23 mars 2021 pour The Washington Post. Photo : @Lisa Cherkasky
Source: Getty Images

NomMochi
OrigineJapon
Catégoriedessert
Principaux ingrédientsriz gluant japonica à grain court, eau, sucre, fécule de maïs
Valeur nutritiveacides gras saturés, glucides, sucres, fibres alimentaires de protéines et sel
Principales occasions de partage du mochinouvel an, printemps, journée des enfants, fête des filles

Histoire du mochi

Le mochi est un aliment traditionnel dont les origines remontent au milieu du 14e siècle. Ce dessert fait partie de ce qu’on appelle wagashi, des pâtisseries traditionnelles japonaises que l'on oppose ainsi aux pâtisseries occidentales. Depuis deux millénaires, le mochi est un élément incontournable dans la cérémonie du thé chanoyu.

On considère comme venant de la Chine ancienne le processus de cuisson du riz gluant à la vapeur dont on obtient une pâte. On pense que cette méthode a été introduite au Japon depuis l'Asie du Sud-Est, quelque temps après l'introduction de la culture du riz au Japon. On situe cette introduction à la fin de la période allant de 14 000 à 300 avant JC.

Lisez aussi

Ces perles du bac vont vous faire éclater de rire ! Ne vous retenez pas.

Le riz rouge était alors une variante originale utilisée dans la production de mochi.

Des études archéologiques ont montré que la production artisanale de mochi a pris de l'ampleur à partir du 6ème siècle, au courant de la période Kofun. Les vapeurs en terre cuite étaient devenues très courantes, surtout dans l'est du Japon.

L'un des premiers écrits en rapport avec le mochi est Bungo no kuni fudoki, écrits sur la vie du Japon, compilé à la fin du VIIIe siècle, à l' époque de Nara. On peut y lire une légende sur le mochi. Le livre raconte qu'un homme riche a préparé un mochi plat à partir de restes de riz et y a planté une flèche. Selon cette légende, le mochi s'est transformé en un oiseau blanc et s'est envolé puis, la rizière de l'homme est devenue désolée et stérile.

De cette légende, on perçoit le pouvoir spirituel qui était attribué au mochi blanc rond.

Lisez aussi

Comment envoyer un sms anonyme ? Voici toutes les solutions

Plus tard, dans la période Heian, entre 794 et 1185, le mochi était souvent servi lors des cérémonies shinto pour célébrer des événements heureux comme l'accouchement et le mariage. Dans l'Ōkagami compilé au 12ème siècle, on apprend que les empereurs et les nobles avaient l'habitude de mettre du mochi dans la bouche des bébés âgés de 50 jours.

Faites votre Mochi Glacé avec notre recette succulente !
Des paroissiens portent le gâteau de riz géant « Kagami Mochi », l'un des ornements traditionnels du Nouvel An à Hongu, le 30 décembre 2014 à Nagoya au Japon. Photo : @The Asahi Shimbun
Source: Getty Images

À cette époque Heian, dans la société aristocratique, les jeunes mariés consommaient du mochi ensemble chez la mariée, trois jours après le mariage.

Les premiers récits enregistrés qui décrivent l'utilisation du mochi dans le cadre des festivités du Nouvel An datent également de la période Heian. Selon ces écrits, de longs brins de mochi fraîchement préparés symbolisaient la longue vie et le bien-être pour les nobles de la cour impériale. Ils croyaient également que le mochi séché aidait à renforcer les dents.

The Tale of Genji comporte aussi des récits relatifs à l'évolution du mochi.

Lisez aussi

Pourquoi se trouve-t-on souvent plus moche en photo ? La science l'explique.

Pendant la période Muromachi, la coutume du kagami mochi ou mochi miroir a intégré la classe des samouraïs. Il s'agit de deux sphères de mochi placées l'une sur l'autre et surmontées d'une orange amère appelée daidai.

A l'approche du Nouvel An, les samouraïs décoraient ainsi les kagami mochi avec des armures et des épées japonaises avant de les placer dans une alcôve dans une salle japonaise traditionnelle. Le tout était accompagné d'objets d'art ou de fleurs.

Cette structure accueillait des samouraïs qui y allaient prier pour la prospérité de leurs familles au Nouvel An.

Le mochi est toujours l'un des aliments traditionnels consommés dans la période du Nouvel An japonais. Il est abondamment commercialisé à cette époque. Il fait partie du décors des maisons à chaque passage d'une année à une autre, précisément sur les autels familiaux où un kagami mochi est placé le 28 décembre de chaque année.

Lisez aussi

Découvrez notre recette de poulet teriyaki: un délice!

En Amérique du Nord, le nom mochi désigne plutôt ce que les Japonais nomment daifuku, des boules sucrées farcies généralement d’anko. Le mochi à la crème glacée est le fruit de cette cuisine fusion entre le mochi originelle et cette pâte de haricots rouges sucrée.

Faites votre Mochi Glacé avec notre recette succulente !
Des travailleurs préparent le Mochi avant le Nouvel An, le 26 décembre 2016 à Kobe, Hyogo, au Japon. Photo : @The Asahi Shimbun
Source: Getty Images

Notre recette pour votre mochi glacé fait maison

Pour quatre personnes, vous avez besoin :

  • de 150 g Farine de riz gluant que vous pouvez trouver dans les rayons asiatiques;
  • de 22 cl Eau;
  • de 65 g Sucre glace;
  • du Fécule de maïs type Maïzena pour étaler la pâte et
  • de 10 à 12 petites boules Sorbet ou crème glacée.

La préparation de notre mochi est assez facile. Tout d'abord, préparez 10 à 12 petites boules de glace ou crème glacée qu'il faut laisser au congélateur pendant au moins trois heures.

Ensuite, mélangez le sucre glace et l’eau dans un bol qui peut résister à la chaleur et ajoutez y la farine. Mélangez l'ensemble jusqu’à l'obtention d'une texture qui soit la plus homogène possible. Déposez le bol dans un cuit-vapeur et gardez l'y pendant quinze minutes. Refroidissez ensuite la pâte pour la rendre souple, en mélangeant soigneusement avec une spatule en bois.

Lisez aussi

Mallaury Nataf SDF: l’actrice vit-elle toujours dans la rue?

Recouvrez le plan de travail de 2 cuillères à soupe de fécule de maïs. Séparez la pâte en 10 ou 12 parts et enroulez chaque boule de pâte de façon à obtenir un cercle de 10 cm et de 2 ou 3 mm d’épaisseur.

Utilisez un pinceau pour mouiller le centre de chaque cercle à l'eau. Cela permet de retirer l’excès de maïzena. Vous pouvez alors y placer une boule de glace congelée avant refermer rapidement la pâte à mochi sur la glace bien hermétiquement.

Il ne vous reste qu'à placer la pâte à mochi au congélateur immédiatement et laisser prendre pendant au moins trois heures. Votre mochi est prêt à être servi.

Source: Legit.ng