Comment faire une dissertation? 6 conseils pour un devoir au top!

Comment faire une dissertation? 6 conseils pour un devoir au top!

La dissertation est l'un des exercices les plus redoutés par les élèves des lycées et collèges. On est même souvent rattrapé par le démon de cet exercice à l'université tant il s'applique à plusieurs disciplines relevant des sciences sociales. On distingue entre autres la dissertation littéraire et la dissertation philosophique. De nombreuses personnes se posent des question sur la méthodologie de la dissertation. Comment faire une dissertation? Comment faire une dissertation en histoire? Comment faire l’introduction d’une dissertation? Comment faire une dissertation en philosophie? Comment faire une ouverture dans une dissertation? Comment faire une dissertation en français? Comment faire une intro de dissertation en philo? Comment faire une dissertation en SES? Comment faire une transition dans une dissertation? Comment faire une conclusion de dissertation? Comment faire une conclusion de dissertation en philosophie? Si vous êtes de ceux qui se font du mauvais sang à l'idée d'affronter la dissertation, vous trouverez dans cet article six conseils qui vous aideront à coup sûr à rédiger un très bon devoir.

Read also

Connaissez-vous bien tous les personnages de série Simpson?

Comment faire une dissertation? 5 conseils pour un devoir au top !
Un lycéen attend le début d'un mémoire de philosophie qui donne le coup d'envoi de l'examen du baccalauréat général français, le 18 juin 2018 au lycée Fresnel de Caen. Photo: @Charly Triballeau
Source: Getty Images

La dissertation est l'une des bêtes noires des lycéens, qui lui attribuent la faculté de faire perdre son latin même au plus doué. Pourtant c'est un exercice qui peut finalement s'avérer facile à condition que l'on dispose de quelques prérequis et que l'on applique de façon méthodique la démarche recommandée. L'exercice vous apparaitra comme une partie de plaisir si vous mettez en pratique les conseils suivants.

1. Analyser et comprendre le sujet

Si vous ne comprenez pas le sujet auquel vous êtes confronté ou si vous avez des doutes sur votre compréhension du sujet, ne vous y aventurez pas. Il y a des erreurs que l'exercice ne pardonne pas. La première de ces erreurs est la mauvaise compréhension du sujet. Vous avez déjà certainement entendu parler du hors-sujet. Ce de ça qu'il s'agit.

A l'effet de vous assurez que vous prendrez le sujet par le bon bout, faites un travail préalable qui consiste tour à tour à:

Read also

Tout savoir sur le blobfish, surprenant poisson des profondeurs

  • relever les mots-essentiels du sujet,
  • expliquer ces derniers,
  • reformuler l'ensemble du sujet, et
  • en dégager le thème et la thèse.

Pour compléter cette étape, vous pouvez formuler une problématique relative au thème du sujet.

Cette dernière donne un aperçu de ce que sera votre développement. En effet, la problématique est une question ou un ensemble de question auxquelles vous devrez apporter des réponses dans le corps du devoir. Elle dépend donc largement de la consigne: expliquez, discutez, commentez...

De cette consigne découle le plan du sujet. Il peut être analytique si la consigne vous appelle à soutenir et à développer la thèse exprimée dans le sujet, ou dialectique, dans la mesure où la consigne vous invite à souligner les limites de la thèse du sujet après en avoir montré le bien-fondé.

2. Elaborer un plan détaillé

L'autre chose à éviter absolument c'est se lancer dans la rédaction de sa dissertation sans élaborer au préalable un plan. Plusieurs candidats commettent cette erreur et le payent cash. Le plan est comme le squelette d'un corps. La façon dont il est élaboré détermine la structure de l'exercice. Le plan dédallé est en effet le socle de l'organisation de vos idées dans la dissertation.

Read also

Connaissez-vous bien la trap? Devenez incollable sur cette musique

Dans votre plan détaillé, portez tous les éléments qui entreront dans votre dissertation, mais sans les développer:

  • idées directrices,
  • arguments,
  • illustrations et
  • liens logiques.

Le plan détaillé se fait de façon linéaire, un élément après un autre. Il est par ailleurs votre guide, votre boussole, votre tableau de bord. C'est lui qui vous indique ce qu'il vous reste à faire relativement à ce que vous avez déjà fait.

3. Rédiger une introduction simple et cohérente

L'introduction est la porte d'entrée de votre dissertation. C'est elle qui annonce ce qu'on y trouvera. Elle peut donc donner, à tort ou à raison, une mauvaise ou une bonne impression de votre dissertation. Ainsi, il faut soigner votre introduction en écrivant le plus simplement possible, sans fautes ni ratures.

Consacrez du temps à votre introduction. Donnez lui ce qui en fera une introduction particulière, sans pareille.

Quelle que soit la matière dans laquelle s'inscrit votre dissertation, pensez à organiser l'introduction en trois principales articulations qui consisteront à amener le sujet et poser le problème, formuler la problématique et annoncer le plan. Vous pourrez amener le problème de différentes façons:

Read also

Les 10 personnages de Naruto les plus marquants dans le manga et l'anime

  • par définition d'un mot clé,
  • en allant du général au particulier
  • par analogie ou par opposition de citations.

4. Penser à la cohérence et à la cohésion du développement

Votre développement doit être un tout cohérent et non un bloc constitué de parties décousues.

A l'effet de maintenir la cohérence de votre devoir, pensez toujours à une introduction partielle à l'entame de chaque partie. C'est elle qui plante le décor de la partie concernée. L'introduction partielle rappelle brièvement l'idée maitresse sur laquelle s'adosse la partie annoncée, et les arguments qui s'y rapportent.

La cohérence du développement est aussi entretenue par les connecteurs logiques. Pensez-y au début de chaque paragraphe. C'est un peu le pont qui relie les différents paragraphes d'une partie dans le corps du devoir.

Il faut faire attention à la valeur des connecteurs logiques employés (addition, énumération, explication, opposition, etc.). Utiliser un connecteur logique à la place d'un autre aura pour effet de rompre la cohérence de votre développement.

Read also

Comment retrouver une personne: les 9 astuces les plus efficaces

Entre autres connecteurs logiques vous avez:

  • premièrement, d'abord, au premier abord, aussi, par ailleurs, de plus, en outre, également, enfin, en dernier ressort, etc. (pour relier des arguments qui convergent l'un vers l'autre),
  • en revanche, néanmoins, toutefois, par contre, mais, malgré, à l'opposé, etc (pour relier des arguments ou des parties qui s'opposent.

Le dernier élément indispensable au maintien de la cohérence dans le développement c'est la transition. C'est elle qui permet de passer d'une partie à une autre sans rompre la continuité du corps du devoir.

Réduisez votre transition à une phrase ou deux.

5. Donner du poids à la dissertation par des arguments et des exemples solides

La dissertation est une argumentation. Qui dit argumentation dit défense ou rejet d'une position par des arguments. Au delà des aspects qui ressortissent de la forme de votre dissertation, ce sont les arguments et les exemples qui en constituent le fond.

Read also

La statue de la Liberté: connaissez-vous toutes ses répliques ?

Vos arguments doivent être précis et renvoyer à des faits connus de tous. Ils doivent être presqu'irréfutables. Il faut faire attention pour ne pas confondre la thèse avec vos arguments. La thèse est en effet la position que vous défendez. Les arguments quant à eux sont les idées qui justifient cette position.

Par exemple, si vous pensez que le travail est important, il faudra donner des éléments qui puissent appuyer cette position. Vous pourrez dire que le travail met l'homme à l'abri du besoin.

Les exemples, eux, sont des faits concrets, des expériences, des témoignages qui renforcent les arguments. Ce ne sont pas que des idées. Pour rendre plus crédibles vos arguments, vous pourrez ainsi parler des faits que vous avez vécus ou des faits dont on vous a parlé.

6. Conclure en beauté

Une dissertation bien menée doit être conclue en beauté. On a l'habitude de négliger la conclusion de la dissertation sous le fallacieux prétexte que le plus important se fait avant. C'est une erreur. La conclusion est aussi importante que les autres parties de la dissertation. Elle révèle au moins deux choses sur le candidat, son aptitude à trancher et son aptitude à ouvrir les débats.

Read also

Daria: tout savoir sur ce dessin animé classique à voir ou revoir

De manière générale, la conclusion comporte deux éléments essentiels à savoir: le bilan et l'ouverture.

Le bilan englobe les grandes articulations du développements et aboutit à la réponse de la problématique. Il s'agit en un mot de faire la synthèse de ce que vous avez abordé comme idées majeures dans le développement, et, si le sujet est de type dialectique, la concilier avec votre position personnelle.

Encore appelée le prolongement, l'ouverture quant à elle est une autre orientation donnée au sujet. Il peut s'agir d'un rapprochement avec un autre thème.

Source: Legit.ng