Lily-Rose Depp et The Weeknd : la critique est sévère avec « The Idol »

Lily-Rose Depp et The Weeknd : la critique est sévère avec « The Idol »

La série The Idol a créé une controverse sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Cette série qui ambitionne de dénoncer les dessous de l’industrie musicale a eu un accueil violent de la critique. Les accusations portent sur le scénario jugé comme misogyne et trop sexiste, avec des scènes de nudité à outrance du personnage de Jocelyn, interprété par Lily-Rose Depp. La série qui prévoyait initialement six épisodes a été réduite à cinq épisodes et l'on ne sait pas encore si elle sera reconduite pour une deuxième saison.

lily-rose depp et the weeknd
Abel 'The Weeknd' Tesfaye and Lily-Rose Depp attend "The Idol" photocall at the 76th annual Cannes film festival on May 23, 2023 in Cannes, France. (Photo by Marc Piasecki/FilmMagic)
Source: Getty Images

Lily-Rose Depp et The Weeknd dans la série The Idol

La série The Idol portée par Lily-Rose Depp et The Weeknd raconte l’histoire de Jocelyn, une pop star qui passe par une période de dépression à la suite de la perte de sa mère. Lorsque Jocelyn rencontre Tedros, propriétaire de boîte de nuit, son monde change.

Lisez aussi

Lily-Rose Depp est en couple avec 070 Shake : c'est l'amour !

Tedros a réussi à raviver la flamme en Jocelyn qui est maintenant déterminée à regagner son statut de pop star la plus célèbre de l’Amérique. Mais Tedros se trouve être un personnage extrêmement malsain et sadique. Il entraine Jocelyn dans son univers, elle se laisse emporter. Il y aura-t-il un retournement de situation ?

Pour incarner le personnage de Jocelyn, Lily-Rose Depp s’est inspirée de l’histoire de nombreuses stars, notamment Britney Spears, Beyoncé ou encore Mariah Carey qui sont passées par des périodes de dépression et d’emprise avant d’être reconnues. « Je voulais que Jocelyn soit cette femme qui domine la pièce, qui ne craint jamais son éclat », confie-t-elle.

Abel Makkonen Tesfaye (The Weeknd), quant à lui, a indiqué que The Idol est une histoire fictive inspirée par plusieurs musiciens et pop stars. Il a choisi le prénom Tedros pour faire un clin d’œil à ses origines éthiopiennes. Comme Tedros est un gourou d’une secte, le prénom qui signifie littéralement « don de Dieu » donne une inclinaison religieuse au personnage.

Lisez aussi

Alina Schiau : biographie, couple, origine, carrière, photos

Les critiques fusent avant même la sortie de la série

Le magazine Rolling Stone a été le premier à critiquer la série The Idol. Le magazine a recueilli le témoignage de 13 personnes qui ont travaillé sur la série. Selon ces personnes, la production a viré au cauchemar lorsque la direction de la série a été prise par Sam Levinson. À l’origine, la série devait être réalisée par Amy Seimetz, mais en avril 2022, HBO a préféré donner les rennes à Sam Levinson qui a réalisé Euphoria.

Le magazine Deadline a indiqué qu’Amy Seimetz a donné une perspective trop féminine à la série, et a ainsi donné trop d’importance au rôle de Lily-Rose Depp avec des flashbacks de sa carrière d’enfant-star. « C’était l’histoire d’une starlette en difficulté, victime d’un prédateur de l’industrie, qui se bat pour récupérer sa propre indépendance », a expliqué l’une des personnes interrogées.

Lisez aussi

Dead to me (Netflix) : pourquoi la saison 4 n'aura pas lieu ?

Suite à la reprise de la réalisation par Sam Levinson, des scènes plus provocantes ont été rajoutées au scénario. Certaines scènes n’ont d’ailleurs pas été tournées, car jugées trop choquantes.

Sam Levinson défend sa série de la critique

Après la diffusion des deux premiers épisodes lors du Festival de Cannes, les réactions ont confirmé les critiques du magazine Rolling Stones. Sam Levinson, le réalisateur de The Idol, a tenu à défendre sa série lors d’une conférence de presse.

Il a affirmé que son objectif était bel et bien de provoquer et que cette série n’est pas faite pour tout le monde. « Je pense que parfois, les choses révolutionnaires sont poussées à l’extrême (...) Nous sommes conscients d’avoir fait une série provocante », a-t-il expliqué.

Lily-Rose Depp assume son rôle

Lily-Rose Depp a tenu à défendre la série et a assuré que l’ambiance de tournage a été bienveillante. « Je ne me suis jamais sentie plus respectée et plus en sécurité sur un plateau honnêtement », a-t-elle confié. Quant à son personnage, Lily-Rose Depp a assuré qu’elle se sentait à l’aise en appréhendant les scènes très sexualisées. L’actrice a expliqué :

Lisez aussi

Elsa Esnoult est-elle en couple ? La comédienne se livre très peu

« Ça ne m’intéressait pas de faire quelque chose de puritain. Ce n’est pas grave si cette série n’est pas pour tout le monde et c’est bien ».

Abel Tesfaye (The Weeknd) a reçu un lot de critiques pour son rôle

The Weeknd, qui tient à reprendre son vrai nom Abel Makkonen Tesfaye, a également pris la parole pour répondre aux critiques à son égard. « Tedros est méprisable, c’est un taré. Pourquoi le jouer avec mièvrerie ? Il n’y a rien de vraiment mystérieux à son sujet. Nous lui avons fait un look de frimeur avec ses tenues et sa coiffure », a-t-il répondu.

Lily-Rose Depp et The Weeknd dans le Top des charts

La série The Idol a également été l’occasion pour The Weeknd de dévoiler de nouveaux titres. Chaque semaine, depuis la sortie de la série, Abel Tesfaye publie un titre de la bande originale de la série. One of the girls, sorti dernièrement, a été immédiatement propulsé au Top 1 du Billboard’s Hot Trending Songs. Dans cette chanson, The Weeknd est accompagnée par Lily-Rose Depp et Jennie de Blackpink qui a tenu le rôle d’une des danseuses de Jocelyn dans la série.

Source: Legit.ng