La véritable histoire de d'Artagnan, mousquetaire du roi

La véritable histoire de d'Artagnan, mousquetaire du roi

Souvent associé aux trois mousquetaires, le nom d'Artagnan évoque l'image d'un personnage héroïque. Cette perception de d'Artagnan reflète souvent l'histoire contée dans le livre d'Alexandre Dumas, intitulé Les trois mousquetaires, et dans les films du même titre. Cependant, la véritable histoire de d'Artagnan est différente de ces fictions sur de nombreux aspects. Voici tout ce que vous devez savoir sur la vie du vrai d'Artagnan, mousquetaire du roi Louis XIV.

D'Artagnan
Source : Getty Images Photo by DeAgostini
Source: Getty Images

Résumé du profil

Nom de naissanceCharles de Batz
Pseudonymed'Artagnan
Date de naissance entre 1611 et 1615
Lieu de naissanceChâteau de Castelmore, Lupiac, Gascogne, France
Date de décès 25 juin 1673 (à environ 60 ans)
Lieu de décèsMaastricht, Pays-Bas
Nationalité française
Lieu de résidenceRoyaume de France
Professionmilitaire
Activitéscapitaine lieutenant de la 1re compagnie des mousquetaires,Gouverneur de Lille
ParentsBertrand de Batz de Castelmore et Françoise de Montesquiou d'Artagnan
ConjointeAnne Charlotte de Champlecy
Enfants Louis I de Batz-Castelmore (1660-1709), comte d'ArtagnanLouis II de Batz-Castelmore (1661-1714)

Lisez aussi

Jenifer : ses confidences sur ses enfants Aaron, Joseph et Juvanni Fieschi

D'Artagnan et les 3 mousquetaires, ont-ils vraiment existé ?

Le livre Les trois mousquetaires de l'auteur Alexandre Dumas raconte l'histoire de d'Artagnan et de ses 3 compères, les mousquetaires Athos, Porthos et Aramis. Il est important de souligner que cette histoire relève avant tout de la fiction.

Alors que les personnages des trois mousquetaires sont en quelque sorte les fruits de l'imagination d'Alexandre Dumas, d'Artagnan, lui, a bel et bien existé. L'auteur s'est inspiré des mémoires du véritable d'Artagnan pour créer le personnage fictif de son ouvrage.

Toutefois, les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas ont leurs homologues réels. Le personnage d'Athos est inspiré d'un homme du même nom, qui a bien fait partie du corps des mousquetaires. Cependant, il a perdu la vie au cours d'un duel, contrairement à son homologue fictif, qui s'éteint paisiblement après avoir vécu plus de 80 ans.

Porthos, lui, est inspiré d'Isaac de Portau, un ancien membre des Gardes françaises, où il a fait la rencontre de d'Artagnan. Aramis, quant à lui, est le reflet d'Henri d'Aramitz, un général des Jésuites.

Lisez aussi

Qu’est devenue Caroline Lenorman, l’ex-femme de Gérard Lenorman ?

Mémoires de d'Artagnan
Memoirs of Monsieur d'Artagnan, by Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712), 1700. Source : Getty Images Photo by DeAgostini
Source: Getty Images

Les origines de d'Artagnan

La date de naissance de Charles de Batz de Castelmore, aussi connu sous le nom de d'Artagnan, est inconnue. Toutefois, l'année de sa naissance est estimée entre 1611 et 1615. Le nom de d'Artagnan est attribué à Charles de Batz par sa mère, Françoise de Montesquiou.

Il est le fils de Françoise de Montesquiou et de Bertrand de Batz, le seigneur de Castelmore. D'Artagnan a eu 3 soeurs et 3 frères.

D'Artagnan et sa famille ont vécu au château de Castelmore, situé dans le comté de Fezensac, pas loin de Lupiac. Bien que faisant partie de la bourgeoisie, la famille de d'Artagnan vivait assez modestement.

La jeunesse de d'Artagnan

Vers 1630, à une époque où la France était encore une monarchie, D'Artagnan part à Paris, en quête de gloire et de richesse. Il intègre le rang des mousquetaires vers 1644 et retrouve son ami François de Montlezun, seigneur de Besmaux et futur gouverneur de la Bastille.

Lisez aussi

Connaissez-vous le visage de Kalash Criminel ? Le rappeur sans sa cagoule

D'Artagnan rejoint ensuite le régiment des gardes françaises en tant que capitaine dans la Maison du Roi. Il devient gentilhomme ordinaire comme agent de liaison et de renseignements durant la guerre avec l'Espagne. Il devient ensuite agent secret pendant la Fronde, ainsi que lieutenant du régiment des gardes. D'Artagnan faisait partie de l'escorte de Louis XIV lors de son sacre en 1654, et ce dernier le nomme capitaine des gardes dix ans après.

D'Artagnan continue dans la lancée, jusqu'à être promu sous-lieutenant des mousquetaires en mai 1658.

Qui sont les mousquetaires ?

À titre de rappel, les mousquetaires représentent la garde rapprochée du roi. Ils sont armés d'une épée, d'un mousquet et d'une paire de pistolets. Les mousquetaires sont accompagnés de leurs fidèles montures, des chevaux de couleur blanche, grise ou noire, selon les époques.

D'Artagnan, était-il aussi héroïque que dans le livre d'Alexandre Dumas ?

En 1659, d'Artagnan se retrouve finalement à la tête de la compagnie des mousquetaires, composée de 150 hommes. Durant toute sa carrière, d'Artagnan a fait preuve de dévouement, d'altruisme, de loyauté et de vaillance. Louis XIV reconnaît sa valeur et lui accorde sa confiance, au point de lui confier les missions les plus délicates, à l'exemple de l'arrestation de Nicolas Fouquet en 1661.

Lisez aussi

Anne-Claire Coudray : qui est Nicolas Vix, son heureux mari ?

Suite à la démission du duc de Nevers, ancien lieutenant de la première compagnie des mousquetaires, d'Artagnan devient le nouveau capitaine-lieutenant. Il est par la suite nommé " haut et puissant seigneur, Messire Charles de Castelmore, comte d'Artagnan " .

D'Artagnan était proche du roi Louis XIV, qui le considérait comme son bras droit. Il a combattu dans de nombreuses batailles aux côtés de son roi, et a été considéré comme un véritable guerrier tout aussi charismatique.

Qui était l'épouse de d'Artagnan ?

Le 5 mars 1659, d'Artagnan épouse Anne-Charlotte Boyer de Chalecy au Louvre. Son épouse, dame de Sainte-Crois, est la fille du seigneur de Chalecy et de Sainte-Croix, Charles Boyer, et de la dame de la Rochette, Claude de Rymon.

Les deux jeunes mariés se sont vite perdus de vue, car d'Artagnan préférait passer son temps à combattre sur les champs de bataille. Sa femme quitte Paris pour rejoindre sa terre natale, à Sainte-Crois, où elle rend l'âme en 1683.

Lisez aussi

Ema Krusi : la biographie de la youtoubeuse controversée

D'Artagnan, a-t-il eu des enfants ?

L'intrépide homme de guerre a eu deux enfants avec sa femme Anne-Charlotte Boyer de Chalecy. Le premier fils de d'Artagnan s'appelle Louis I de Batz-Castelmore (1660-1709), et reprend le titre de comte d'Artagnan. Son deuxième fils se nomme Louis II de Batz-Castelmore (1661-1714). Tous deux ont fait carrière dans les armes, et deviennent officiers aux gardes françaises.

Le fils aîné de d'Artagnan est resté célibataire, tandis que son frère cadet s'est marié et a eu une descendance qui a subsisté encore jusqu'à aujourd'hui.

La dernière bataille de d'Artagnan

C'est pendant la guerre de Maëstricht que le guerrier gascon décède. En juin 1673, le maréchal de Louis XIV et ses 45 000 hommes assiègent la ville de Maëstricht. Alors qu'ils semblaient avoir l'avantage, la violente contre-attaque menée par les Hollandais les a vite fait perdre du terrain.

Dans la bataille, d'Artagnan a reçu une balle de mousquet à la gorge, le conduisant à une mort inévitable, le 25 juin 1673. Plusieurs de ses hommes ont tenté de ramener le corps du guerrier gascon, quitte à se faire tuer.

Lisez aussi

Le premier enfant de Maddy et Benji Samat

Profondément attristé par la perte de d'Artagnan, Louis XIV écrit à sa Reine : " Madame, j'ai perdu d'Artagnan, en qui j'avais toute confiance et qui m'était bon à tout " . Le souverain du Royaume de France n'en revient pas, et ne cesse d'évoquer les qualités et valeurs de d'Artagnan, plusieurs jours après son décès.

Un officier de la compagnie des mousquetaires a également dit quelques mots à propos du défunt soldat, le qualifiant de " meilleur français, meilleur des hommes, le plus intègre, le plus généreux, le plus fidèle, le plus cher des amis " .

Louis XIV n'oublie pas la famille et la descendance de d'Artagnan. En 1674, le roi et la reine deviennent le parrain et la marraine de son fils aîné. Le fils cadet de d'Artagnan, quant à lui, a pour parrain le Dauphin (fils de Louis XIV), et Mlle de Montpensier pour marraine.

Mort de d'Artagnan
Source : Getty Images Photo by: Photo12
Source: Getty Images

Source: Legit.ng