Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim

Plusieurs tueurs en série ont inopportunément réussi à graver leurs noms dans l’histoire. Comment peuvent-ils tirer du plaisir de leurs actes criminels? Cela fait partie des thèmes abordés dans Le Serpent de Netflix. L’histoire de Charles Sobhraj qui est racontée dans la série avec un peu de fiction a également inspiré un documentaire en 2004 intitulé Sobhraj, or How to Be Friends with a Serial Killer. La biographie de Charles Sobhraj, ou Le Serpent, a été écrite plusieurs fois depuis 1977, l’année de la condamnation du tueur en série à 12 ans de prison. Le Serpent qui est une série diffusée sur Netflix depuis le 2 avril 2021 raconte, à sa manière, l’histoire des meurtres et de l’arrestation du tueur. Qui est Le Serpent incarné par Tahar Rahim et quelles sont ses victimes les plus connues? Où et quand l’histoire se déroulaient-elle? Nos réponses sont dans la suite.

Read also

Paul Mirabel: 4 choses étonnantes à découvrir sur l’humoriste

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim
Tahar Rahim assiste à la projection finale de "OSS 117 : From Africa With Love" et à la cérémonie de clôture lors du 74e Festival de Cannes le 17 juillet 2021 à Cannes, France. Photo: Marc Piasecki
Source: Getty Images

Charles Sobhraj est un tueur en série français. Il a été actif dans plusieurs pays de l’Asie du Sud-Est durant le milieu du siècle précédent. Les événements de la série nommée Le Serpent se déroulent exactement à Bangkok des années 1970, ils invoquent plusieurs meurtres qui se sont réellement déroulés. L’histoire se poursuit pour 8 épisodes de plus de 55 minutes avec le duo que fait le meurtrier et sa complice Marie-Andrée Leclerc.

Présentation de la série

  • Type: série télévisée
  • Titre original: The Serpent
  • Genre: drame; policier; thriller; biographique
  • Création: Richard Warlow; Toby Finlay
  • Production: Stephen Smallwood; Richard Warlow; Tom Shankland; Preethi Mavahalli; Damien Timmer; Lucy Richer
  • Acteurs principaux: Tahar Rahim; Jenna Coleman; Billy Howle; Ellie Bamber; Mathilde Warnier; Tim McInnerny
  • Musique: Dominik Scherrer
  • Pays d’origine: Royaume-Uni
  • Chaîne d’origine: BBC One
  • Date de diffusion: du 1er janvier 2021 au 14 février 2021
  • Diffusion sur Netflix: le 2 avril 2021
  • Nombre de saisons: 1
  • Nombre d’épisodes: 8
  • Durée de l’épisode: 55-59 minutes

Read also

Sex Education: acteurs, saisons, intrigues, dates

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim
Jenna Coleman assiste à la série Build pour discuter de 'Victoria' au Build Studio le 9 janvier 2019 à New York. Photo: Dominik Bindl
Source: Getty Images

L’histoire réelle de Charles Sobhraj incarné par Tahar Rahim

À l’origine, Charles Sobhraj est un Français né d'une mère vietnamienne et d'un père indien. L’enfant habitait à Marseille avec sa mère quand cette dernière avait épousé un lieutenant français. Le futur tueur en série qui a inspiré une série sur Netflix avait 7 ans. Apatride au départ, il avait obtenu la nationalité française vers la fin des années 1950.

Le jeune homme de 19 ans a écopé de 3 mois de prison en 1964. Avant cela, il avait été dans un pensionnat à cause de sa délinquance. Charles est libéré en 1967, mais revient en prison trois années après cela pour les mêmes raisons. Celui qui avait travaillé dans des restaurants pour un moment voulait plus que ce qu’il ne pouvait gagner, il est devenu un voleur à nouveau jusqu’au moment de son arrestation.

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim
Tahar Rahim assiste à la conférence de presse "Le Passe" lors de la 66e édition du Festival de Cannes au Palais des Festivals le 17 mai 2013 à Cannes, France. Photo: Dave J Hogan
Source: Getty Images

Notre personnage a su qu’il ne pouvait pas vivre avec ce rythme en France. Il a décidé de se diriger vers Bombay, en Inde. À la tête d’un réseau de voleurs de voitures, Sobhraj s’en prend essentiellement aux étrangers qui arrivent en Inde pour faire du tourisme. Avant son premier meurtre, le futur tueur était intéressé par la bijouterie. Il a volé, en effet, plusieurs touristes dans des hôtels et s’est fait arrêter à l’aéroport en tentant de s’évader.

Read also

Biographie de Maxime Chattam: tout sur le romancier français

Les particularités du thriller biographique de 2021

L’histoire du "serpent" Charles Sobhraj a inspiré la littérature aussi et plusieurs livres, notamment des romans du même thème policier de Columbo, ont été écrits à propos du tueur en série. En plus de cela et entre 1977 et 1987, six ouvrages de non-fiction ont été commis en Inde, en Angleterre et en France. Les articles de presse relatant cette histoire tragique impliquant la mort de plusieurs victimes ont été innombrables, mais certains, comme ceux publiés dans Libération ou dans Le Parisien, restent les plus connus. Tout cela fait Le Serpent une série riche en action et la majorité des faits sont traçables dans la réalité.

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim
Le créateur Toby Finlay assiste à la projection de "Dorian Gray" au Soho Hotel le 7 septembre 2009 à Londres, en Angleterre. Photo: Simon James
Source: Getty Images

Pour voler les bijoux et les passeports de ses victimes, le tueur utilisait de la drogue, et il s’agit de la même manière qu’il avait une fois utilisé pour s’évader de la prison. Jenna Coleman, dans le rôle de Marie-André Leclerc, est la complice dont l'affaire a causé un nombre de 18 victimes dont les plus célèbres sont des touristes néerlandais. Les deux formaient un couple dangereux à l’instar des fameux Bonnie et Clyde qui ont également inspiré la littérature et le cinéma à titre égal.

Read also

Jada Pinkett Smith: découvrez l’actrice et femme de Will Smith

Le Serpent: l’histoire vraie de la série sur Netflix avec Tahar Rahim
Le créateur Richard Warlow prend la parole sur scène lors de la table ronde « Ripper Street » lors de la partie BBC America. Photo: Frederick M. Brow
Source: Getty Images

Dans la série, de l’importance a été donnée même aux rôles secondaires. Tous les personnages ont été respectés, notamment parce qu’il s’agit d’être réaliste dans le traitement de ce travail fictif coproduit par la BBC One. Herman Knippenberg est un personnage essentiel dans la série. Il tenait à résoudre l’énigme du meurtre de touristes néerlandais quand il a découvert la réalité. Il a pu remonter jusqu’au nom d’Alain Gauthier, ce qui est un pseudonyme souvent utilisé par le tueur en série, Charles Sobhraj.

Source: Legit.ng