Qui sont les parents de Carole Bouquet ? L'actrice se confie

Qui sont les parents de Carole Bouquet ? L'actrice se confie

Carole Bouquet est une actrice française qui, âgée de 65 ans, a joué dans plus d'une demi-centaine de films et décroché le César de la meilleure actrice pour Trop belle pour toi. Elle est arrivée sur la scène du septième art comme une étoile filante en 1977, dans le film Cet obscur objet du désir de Luis Buñuel. Elle y est restée, toujours si lumineuse, à travers des années. La jeune Carole Bouquet a pourtant grandi loin de ses parents qui l'avait placée au sein d'une communauté de sœurs dominicaines. Elle a récemment fait des confidences sur son enfance. Qui sont les parents de Carole Bouquet ?

Qui sont les parents de Carole Bouquet ? L'actrice se confie
Carole Bouquet lors du 75e Festival de Cannes le 28 mai 2022. Photo : @Laurent KOFFEL/Gamma-Rapho via Getty Images
Source: Getty Images

Carole Bouquet et sa sœur aînée Laurence ont été élevées par leur père, Robert Bouquet, qui a ensuite envoyé la jeune Carole dans une communauté de sœurs dominicaines où elle a grandi. Son enfance difficile a forgé son caractère et elle est devenue l'une des plus grandes actrices françaises et a joué dans de grandes productions comme En Thérapie.

Lisez aussi

Élevée comme l'enfant de Mylène Farmer, que devient Clémence ?

Présentation de Carole Bouquet

Nom de naissanceCarole Bouquet
Genrefemme
Date de naissance 18 août 1957
Lieu de naissanceNeuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, Île-de-France, France
Age65 ans
Signe astrologiqueLion
Ethnicitécaucasienne
Nationalitéfrançaise
MèreMicha Bayle
PèreRobert Bouquet
SœurLaurence
Professionactrice
Films notoires Cet obscur objet du désirRien que pour vos yeuxRive droite, rive gaucheTrop belle pour toiLucie Aubrac
Instagramcarolebouquet_officiel
EnfantsDimitri Rassam, Louis Giacobetti

Qui sont les parents de Carole Bouquet ?

Carole Bouquet est née le 18 août 1957 de Robert Bouquet, un ingénieur dans le BTP, et de Micha Bayle. Les parents de Carole Bouquet se sont séparés quand la petite n'était encore qu'une enfant. Sa mère les a quittés pour refaire sa vie dans le Sud, alors que Carole Bouquet était âgée de 3 ans.

En septembre 2022, elle s'est confiée sur cet épisode de sa vie dans les colonnes du quotidien Le monde. Elle s'est d'abord souvenue d'un père solitaire avec qui la vie était plate. « Nous avons vécu à Neuilly, puis à Versailles, que je détestais. Il n’organisait rien pour nous, ne sachant pas que les enfants ont besoin de gaieté », a-t-elle affirmé.

Lisez aussi

Biographie de Julie Leclerc : itinéraire d'une grande voix de radio

Carole Bouquet a ajouté que l'amour qu'elle portait à son père n'était pas suffisant pour apporter de la vie dans leur maison et la faire sortir avec sa sœur de cinq ans plus âgée qu'elle de leur « vase clos ». Le père de Carole Bouquet « travaillait énormément » et ne fréquentait pas beaucoup ses amis.

C'est pour cette raison qu'il a placé sa seconde fille en pension, dans une communauté de sœurs dominicaines de qui elle a reçu une éducation « basée sur le mérite et l’humilité ». Bien que les sœurs dominicaines qui ont encadré Carole lui apportaient un peu plus de chaleur, l'adolescente voulait « fuir cette vie ». Elle n'a jamais pardonné à son père de l'avoir laissée seule.

La mère de Carole Bouquet, elle, ne s'est jamais comportée comme une mère auprès de ses deux filles. « Elle était très belle. Mais elle a été tout sauf une mère, n’ayant pas su nous aimer. Je ne lui en veux pas », a regretté l’actrice qui a malgré tout multiplié les tentatives de renouer avec sa génitrice, mais en vain. « Plus tard, j’ai essayé de retisser un lien avec elle, mais il y avait trop de colère chez elle, de la jalousie aussi, je ne le supportais plus », a-t-elle confié.

Lisez aussi

Biographie de Caroline Delage : carrière, photos, journalisme

Si Carole Bouquet n'a pas été épanouie dans son enfance, elle pense en revanche que son caractère de femme indépendante en a été forgé. « Je n'ai pas appris à être une femme, mais j'ai appris l'indépendance », a-t-elle expliqué.

Quels rapports Carole Bouquet entretient-elle avec ses enfants ?

Carole Bouquet a eu deux enfants issus de ses nombreuses relations amoureuses. Entre 1978 et 1985, elle a vécu avec le producteur Jean-Pierre Rassam, beau-frère de Claude Berri. De cette relation est né son premier fils, Dimitri Rassam, en 1981. Dimitri Rassam est devenu producteur comme son père, qui est mort prématurément en janvier 1985. Il avait 43 ans.

Carole Bouquet s'est ensuite mise en couple avec le réalisateur et photographe Francis Giacobetti. Les deux ont ensuite eu un autre fils, Louis Giacobetti, né en 1987. En 1992, l'actrice est devenue l'épouse du chercheur Jacques Leibowitch, spécialiste du SIDA. Leur mariage s'est terminé en 1996, sans enfant. La comédienne s'est alors liée avec l'acteur Gérard Depardieu dont elle s'est séparée en 2005.

Lisez aussi

Juliette Armanet évoque l'interruption de son concert à Bercy

Carole Bouquet a donc deux enfants et quatre quatre petits-enfants : Dasha, Balthazar, Gaia et Paloma. L'actrice n'a pas transféré ses frustrations d'enfant abandonnée sur sa progéniture. Si elle n'a pas toujours été chanceuse en amour, Carole Bouquet s'est toujours battue pour être une mère irréprochable. « Envers eux, j'avais plein de devoirs du dimanche quand ils étaient petits », a-t-elle confié dans Le Journal du dimanche.

C'était presque toujours la fête chez l'actrice. « J'aimais beaucoup, il m’est arrivé de préparer des spectacles de marionnettes et des grands pique-niques dans le salon. Maintenant qu’ils sont grands, ils ne m’appellent plus le dimanche, car le leur est déjà organisé en fonction de leurs propres enfants », s'est souvenue Carole Bouquet qui aimait bien « cuisinier, organiser, prévoir des activités ».

Devenue grand-mère et plus occupée par le travail, Carole Bouquet a moins de temps à consacrer à sa petite colonie aujourd'hui. Mais elle n'en est pas moins contente d'avoir des petits-enfants. « Aujourd’hui, en travaillant tout autant, voire plus, entre le théâtre, les tournages, le vin et Chanel, je n’ai plus la même énergie. Mais je suis ravie d’être grand-mère pour ça, car j’ai moins de devoirs envers mes petits-enfants », s'en est-elle réjouie.

Lisez aussi

Armande Altaï, drame familial et enfance difficile de la chanteuse

En septembre 2018, la mère de Dimitri Rassam parlait déjà de son amour pour ses petits-enfants au quotidien Le Parisien. « J’aime retrouver mes enfants et mes petits-enfants autour d’un brunch... Cela me remplit d’une joie immense, car j’adore être entourée d’enfants », a-t-elle précisé.

Source: Legit.ng