Que sont devenues Véronique Courjault et sa famille après le drame ?

Que sont devenues Véronique Courjault et sa famille après le drame ?

À l'origine d'une des affaires les plus médiatisées et controversées des années 2000 en France : Jean-Louis Courjault qui découvre dans le frigo familial deux bébés congelés. Après une enquête et un procès suivi par des millions de Français, le verdict tombe. Un non-lieu pour le père acquitté des accusations de complicité d'assassinat et huit ans de prison pour Véronique Courjault relâchée en 2010 sous liberté conditionnelle.

veronique courjault
Veronique Courjault, 38, is to stand trial for murder after admitting killing two babies born in South Korea in 2002 and 2003, and a third child born in France in 1999. AFP PHOTO/ALAIN JOCARD
Source: Getty Images

C'est une peine plutôt clémente due aux interventions de nombreux psychiatres qui lui diagnostiquent plusieurs troubles liés au déni de grossesse. Retour sur l'affaire Véronique Courjault, où en est-elle à présent et comment se reconstruisent sa famille et notamment ses deux fils.

Véronique Courjault et l'affaire des bébés congelés

Au moment des faits, en 2006, Véronique Courjault, née Véronique Fièvre, et son mari Jean-Louis Courjault ont respectivement 38 et 39 ans. Ils sont mariés depuis 22 ans et ont deux fils, Jules et Nicolas, qui eux ont alors respectivement 9 et 10 ans. La famille habite à Séoul en Corée où le père est employé en tant qu'ingénieur. Ce dernier est seul à la maison, tandis que sa femme et ses enfants sont en vacances à Tours en France.

famille de véronique courjault
Jean-Louis Courjault, the husband of Veronique Courjault who had been sentenced for 8 years' imprisonment in 2009 for having killed three of her newborn babies. AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA
Source: Getty Images

C'est alors que le père de famille fait la macabre découverte de deux bébés congelés dans leur frigo. Il appelle aussitôt la police et rejoint entre-temps sa famille en France. Au départ, le couple Courjault nie toute implication, mais les tests ADN effectués par les autorités coréennes viennent vite rétablir la vérité : les enfants sont bien les leurs.

Après une prolongation de sa garde à vue, Véronique Courjault avoue le double meurtre et exclut son mari de ses agissements. Jean-Louis Courjault affirme n'avoir pas été au courant des grossesses de sa femme. Mis en examen, ce dernier sera complètement acquitté.

Famille Courjault, un troisième bébé brulé des années auparavant

Lorsque les enquêteurs creusent l'affaire, Véronique Courjault avoue avoir brulé un troisième enfant qu'elle aurait eu en 1999 alors qu'ils habitaient en Charente-Maritime. Ce troisième assassinat est bien rajouté à la liste des charges qui pèsent contre elle. La police se satisfait des aveux de Véronique qu'elle donne sans ciller.

affaire veronique courjault
Henri Leclerc, lawyer of French defendant Veronique Courjault answers to journalists questions outside Tours courthouse, center France on June 18, 2009. AFP PHOTO/ALAIN JOCARD
Source: Getty Images

Les psychiatres et psychologues vont prendre leur place et vont tenter de comprendre les motivations de la mère durant les deux ans du procès. Il y a d'abord ceux mandatés par la justice qui ne détectent aucune pathologie qui effacerait sa responsabilité.

La condamnation de Véronique Courjault

Daniel Schechter, un pédopsychiatre suisse spécialisé dans les troubles post-partum, décortique le comportement de Véronique Courjault et lui diagnostique le déni de grossesse. Pour Véronique, ça n'a jamais été des enfants, juste un prolongement inerte de son corps sur lequel elle avait tous les droits. Ajouté à cela, elle a eu une enfance où la grossesse était considérée comme tabou.

L'analyse de ce pédopsychiatre a grandement contribué à la clémence de la justice : une peine de huit ans de prison. Véronique Courjault est considérée comme une personne non dangeureuse, et elle ne peut plus avoir d'enfant à la suite d'une hystérectomie.

Comme Véronique Courjault a déjà passé trois ans en détention préventive pendant le procès, il ne lui reste plus que quelques mois à écouler en prison si elle bénéficie d'une liberté conditionnelle, ses avocats se sont réjouis de la peine.

Que devient la famille Courjault ?

À l'époque, Jean-Louis Courjault déclare se sentir coupable, d'avoir contribué au malaise de sa femme. Puis, il dit même regretter de l'avoir livrée à la police, même si son comportement spontané a permis de le disculper rapidement. Il soutient sa femme durant tout le temps du procès et apparait souvent à ses côtés.

affaire veronique courjault
Psychologist experts Fulbert Jadech and Simone Lamiraud-Laudinet wait for the opening of hearings on June 15, 2009 in Tours, central France, during Veronique Courjault's trial. AFP PHOTO/ALAIN JOCARD
Source: Getty Images

Leurs deux fils ont 9 et 10 ans et sont tenus éloignés du tumulte médiatique. Ils demeurent silencieux sur l'affaire à ce jour. Cependant, ils contribuent à ce que leurs frères décédés soient reconnus par l'état civil et choisissent leurs prénoms : Alexandre et Thomas.

Qu'est devenue Véronique Courjault ?

Malgré la colère vindicative de l'opinion publique, Véronique sera remise en liberté conditionnelle en mai 2010. Elle rejoint sa famille en Touraine. La justice lui interdit cependant de communiquer avec la presse. Elle a repris sa vie et travaille aujourd'hui en tant que secrétaire dans une entreprise industrielle. Jean-Louis Courjault, quant à lui, a brisé le silence dans un livre paru en 2010, intitulé Le choix de comprendre où il explique sa décision de ne pas l'abandonner.

affaire veronique courjault
Psychiatrist Sophie Marinopoulos speaks with Veronique Courjault's lawyer Helene delhommais on June 15, 2009 in Tours central France. AFP PHOTO/ALAIN JOCARD
Source: Getty Images

Dans son ouvrage, Jean-Louis Courjault fait part de sa culpabilité, mais aussi de son amour pour sa femme malgré sa face obscure liée à la maternité. La psychologue Sophie Marinopulos, qui a longuement étudié le cas et écrit La vie ordinaire d'une mère meurtrière, affirme que la réinsertion de Véronique Courjault dépend beaucoup de sa capacité à se transformer et à s'accepter, mais aussi du soutien de ses proches.

Source: Legit.ng