Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

Dominique Lavanant est une actrice française de cinéma et de théâtre primée aux César. Elle est connue pour ses talents de comédienne, en particulier avec des personnages chics et distingués comme celui de Rosalind Russell.

Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

La présentation de la biographie de Dominique Lavanant

  • Date de naissance : 24 mai 1944
  • Signe du zodiaque : Gemini
  • Signe chinois : Singe
  • Age de Dominique Lavanant : 77 ans
  • Lieu de naissance : Morlaix, Finistère, France
  • Nationalité : française
  • Profession : actrice
  • Films notables : Les Bronzés (série de films), Papy fait de la résistance, Un crime au Paradis, Agent trouble, La Smala, Quelques jours avec moi, Inspecteur la Bavure, Mort un dimanche de pluie, Les hommes préfèrent les grosses, Les Vacances du petit Nicolas
  • Séries notables : Sœur Thérèse.com, Imogène
  • Années actives : 1974-aujourd'hui
  • Récompenses : César Award for Best Supporting Actress

Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

Dominique Lavanant : comment est-elle devenue célèbre ? Que sait-on de sa carrière ?

Sa carrière et sa célébrité n'ont cessé de croître depuis et dans les années 1980. Dominique Lavanant est devenue l'une des actrices les plus aimées de France. Sa filmographie compte de nombreux films à succès : Papy fait de la résistance, Louisiana boum, Trois hommes et un couffin, Les bronzés font du ski, Inspecteur la Bavure (aux côtés de Gérard Depardieu). En 1988, elle est sacrée meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans Agent trouble (avec Catherine Deneuve).

Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

Filmographie de Dominique Lavanant : longs métrages

  • Le Grand Bazar de Claude Zidi : la femme à la 4L rouge en panne (1973) ;
  • Parade de Jacques Tati (1974) ;
  • La Coupe à dix francs de Philippe Condroyer (1975) ;
  • Les bronzés font du ski de Patrice Leconte : Christiane (1979) ;
  • La Gueule de l'autre de Pierre Tchernia : la fille de la chambre verte (1979) ;
  • La Boum de Claude Pinoteau : Vanessa (1980) ;
  • Est-ce bien raisonnable ? de Georges Lautner : Mme Lavanant, la restauratrice (1981) ;
  • L'Œil au beur(re) noir de Serge Meynard : Simone Perron (1987) ;
  • Les Années sandwiches de Pierre Boutron : la bourgeoise (1988) ;
  • La Fracture du myocarde de Jacques Fansten : la mère de Claire (1990) ;
  • Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück d'Alessandro Capone, Stéphane Clavier et Hervé Palud : Jacqueline Vidart (1991) ;
  • Ville à vendre de Jean-Pierre Mocky : Eva Montier (1992) ;
  • Un crime au Paradis de Jean Becker : Mme Goutilleux, la pharmacienne (2001) ;
  • Madame Édouard de Nadine Monfils : Rose (2004) ;
  • Paulette de Jérôme Enrico : Lucienne (2012) ;
  • Le Renard jaune de Jean-Pierre Mocky : Valérie (2013) ;
  • Les Vacances du petit Nicolas de Laurent Tirard : la grand-mère de Nicolas (2014) ;
  • Rouges étaient les lilas de Jean-Pierre Mocky : la psy (2016).

Dominique Lavanant : que devient-elle depuis sa retraite ?

Qu'est-ce qui est intéressant dans sa jeunesse ? Est-ce qu'elle travaillait pour TF1 ?

De 14 à 21 ans, Dominique Lavanant a passé toutes ses vacances en Angleterre dans le monastère des Filles de la Croix, fondé par sa grand-tante, et se familiarise avec la langue anglaise.

Au milieu des années 1960, elle quitte la Bretagne pour Paris, où elle entre à la faculté des langues de la Sorbonne, mais revient dans sa région natale après les événements de mai 68. Durant cette période, elle découvre le théâtre et suit des cours d'art dramatique avec Tanya Balakhova et Andreas Voutsinas, cours que Josiane Balasko fréquente également.

En septembre 2002, Dominique revient à la télévision, toujours sur TF1, pour Sœur Thérèse.com dans un personnage créé pour elle par son complice Michel Blanc. Le fort succès d'audience de la série en dix ans et la nouvelle montée en puissance de Dominic Lavanan, qui s'installe dans les foyers français.

Source: Legit.ng