Pascale Petit : biographie et filmographie d'une icône du cinéma

Pascale Petit : biographie et filmographie d'une icône du cinéma

En France, les années 50 représentent une période où les secteurs du théâtre et du cinéma se développent grandement. Des acteurs talentueux sont découverts et sont mis au-devant de la scène. Quant aux producteurs, réalisateurs et metteurs en scène et cinéastes, ces derniers ne cessent d’innover et de faire montre d’ingéniosité. De ce fait, au rang des icônes féminines du cinéma français à cette époque, se trouve la célèbre Pascal Petit, la plus talentueuse de sa génération. Devenue populaire à travers le film Les tricheurs, Pascale Petit a aujourd’hui l’âge de 83 ans et elle dresse une filmographie impressionnante.

Pascale Petit
Pascale Petit dans le film : Les mercenaires de la violence de Mel Welles (Allemagne/Italie/Espagne) en 1968. (Photo by FilmPublicityArchive/United Archives). Source : Getty Images
Source: Getty Images

Résumé du profil

  • Nom complet : Anne-Marie Petit
  • Surnom : Pascale Petit
  • Genre : féminin
  • Date de naissance : 27 février 1938
  • Âge : 83 ans
  • Signe du zodiaque : Poissons
  • Lieu de naissance : Paris, Ile-de-France, France
  • Nationalité : française
  • Couleur des cheveux : châtain
  • Couleur des yeux : marron
  • Époux : Jacques Portet et Giani Esposito
  • Enfants : 2
  • Profession : actrice, comédienne et chanteuse

Pascale Petit : la biographie de l’actrice française

L’actrice Pascale Petit porte le vrai nom d’Anne-Marie Petit et elle est née la date du 27 février 1938 dans la ville de Paris. La jeune femme exerce la profession de chanteuse et d’actrice depuis les années 50.

Les débuts dans le cinéma français

L'actrice Pascale Petit
Pascale Petit avec RAY DANTON dans Les mercenaires de la violence (IL MERCENARIO) IT-D-E, 1968, réalisateur : Dieter Müller. (Photo by FilmPublicityArchive/United Archives). Source : Getty Images
Source: Getty Images

La commune de Vaires-sur-Marne est l’endroit où cette dernière passe une grande partie de son enfance avec son frère et sa sœur avant de rencontrer son premier époux. La future actrice épouse l’acteur Jacques Portet en 1956 puis le couple divorce en 1960. À cette époque, elle travaille dans un salon de coiffure de grande renommée et elle y croise l’épouse du réalisateur et acteur Raymond Rouleau, Françoise Lugagne. L’amitié de Pascale Petit avec cette dernière lui ouvre les portes de l’univers du cinéma où elle fait ses débuts sous la direction de Raymond, l’époux de son amie.

Pascale Petit joue dès cet instant dans le film Les Sorcières de Salem, sorti en 1957, et elle collabore ensuite avec Marcel Carné dans le film culte, Les Tricheurs. Son interprétation dans ce film la révèle au grand public français, qui salue son jeu d’acteur impressionnant, particulièrement pour quelqu’un sans une formation de comédienne.

La distinction de meilleure actrice de sa génération

L’actrice gagne de ce fait le prix Suzanne-Blanchetti en 1958 et elle se positionne au rang des actrices et comédiennes françaises à la carrière prometteuse. Mieux encore, le célèbre critique et historien du cinéma, Georges Sadoul, classe cette dernière dans le top 4 des acteurs surdoués de cette époque.

Aussi, Pascale Petit a l’âge de 25 ans quand elle devient maman en 1963. Durant cette période, elle est de nouveau mariée au comédien et poète Giani Esposito qu’elle rencontre en 1959 au Festival de Moscou.

La famille de Pascale Petit et le retour sur la scène française

Pascale Petit et sa fille ainée
Pascale Petit et sa fille en 1964 Pascale Petit chez elle avec sa fille Doushka en 1964 à Paris, France. (Photo par STILLS/Gamma-Rapho). Source : Getty Images
Source: Getty Images

Pascale Petit et Giani Esposito sont ainsi les parents de Douchka (du vrai nom de Bojirdarka Esposito) qui partage la même passion que ses parents pour l’art, le cinéma et la musique. La fille de l’actrice devient d’ailleurs l’ambassadrice de Disney France pendant plusieurs années.

En dehors de Douchka, Pascale Petit devient maman une seconde fois en 1966, d’une autre fille nommée Mickaëla, dont le père est l’acteur Ray Danton. Ces deux jeunes filles sont donc les enfants connues de Pascale Petit.

Enfin, Pascale Petit fait le choix de poursuivre sa carrière hors de l’Hexagone vers les productions de série B italiennes et allemandes. C’est de cette manière qu’une partie du public français l’oublie malgré l’impact de l’actrice dans les années 50 et son retour sur scène en 1971. Durant cette année, elle apparaît dans le film Chronique d’un couple et puis elle sort la chanson Il ne reste que moi en 1973.

Pascal Petit ou Pascale Audret

L’actrice française est confondue avec une autre star du cinéma français, la comédienne Pascale Audret, la sœur du chanteur Hugues Aufray. En conséquence, Pascale Petit et Hugues Aufray ne sont pas frères et ils n’ont pas de lien de parenté.

C’est à l’âge de 63 ans, dans un accident de circulation à Corrèze, aux environs de Brive-la-Gaillarde que décède la comédienne du même prénom que Pascale Petit. La date de décès est le 17 juillet 2000.

Lire aussi : Biographie de Simon Lavoine : que sait-on du fils de Marc Lavoine ?

La filmographie de l’icône du cinéma, Pascale Petit

L'icône française Pascale Petit
L'actrice française Pascale Petit se maquille à l'aide d'un poudrier après son arrivée à l'aéroport de Ciampino, Rome, 1959. (Photo par Keystone/Hulton Archive/Getty Images). Source : Getty Images
Source: Getty Images

L’actrice Pascale Petit a une filmographie assez vaste qui retrace ses passages à la télévision, au théâtre et au cinéma. De 2007 à 2010 par exemple, elle joue dans les théâtres Tout feu tout femme de Bruno Druard, mais aussi dans Le Fantôme de l’Opéra, ce classique de Gaston Leroux.

À la télévision, c’est entre les années 1970 et 2001 que Pascale Petit apparaît le plus dans des téléfilms et séries télévisées à succès. Les plus populaires ont été :

  • Berlin Affair en 1970, dans le rôle de Wendi ;
  • Christine en 1975, dans le rôle de L’espionne ;
  • Dernier Banco en 1984, dans le rôle de Jenny ;
  • Catherine en 1986, dans le rôle de Sara la noire ;
  • La liberté Stéphanie en 1987, dans le rôle de Liliane ;
  • Mademoiselle Ardel en 1990, dans le rôle de Solange Guichard ;
  • Sous le soleil en 2001, dans le rôle de Madame Dumont.

Enfin du côté du cinéma où Pascale Petit a eu une carrière de 36 années (1956 à 1992), la liste des films est bien plus exhaustive. L’actrice a joué dans de nombreux films :

  • Les Sorcières de Salem (Raymond Rouleau) ;
  • Une vie (Alexandre Astruc) ;
  • Les Tricheurs (Marcel Carné) ;
  • Julie la Rousse (Claude Boissol) ;
  • Faibles Femmes (Michel Boisrond) ;
  • Vers l’extase (René Wheeler) ;
  • Une fille pour l’été (Édouard Molinaro) ;
  • L’Affaire d’une nuit (Henri Verneuil) ;
  • Les Démons de minuit (Marc Allégret et Charles Gérard) ;
  • La Croix des vivants (Ivan Govar) ;
  • Comment épouser un Premier ministre ? (Michel Boisrond) ;
  • Les Siffleurs (Eino Ruutsalo) ;
  • Un soir à Tibériade (Hervé Bromberger) ;
  • Le Carnaval des barbouzes (Alberto Cardone, Louis Soulanes, Sheldon Reynolds et Robert Lynn) ;
  • Duel à la vodka/Ces dames de l’étoile rouge (Sammy Drechsel) ;
  • Fast ein Held (Rainer Erler);
  • Mieux vaut faire l’amour (Franz Antel) ;
  • Les Mercenaires de la violence (Mel Welles et Dieter Müller) ;
  • Oui à l’amour, non à la guerre (Franz Antel) ;
  • Les Mantes religieuses (Zbyněk Brynych) ;
  • Chronique d’un couple (Roger Coggio) ;
  • Une saison de paix à Paris (Predrag Golubović) ;
  • Une étrange histoire d’amour (Eric de Kuyper et Paul Verstaten) ;
  • L’Agression (Theodor Kotulla) ;
  • Sans défense (Michel Nerval) ;
  • Ville à vendre (Jean-Pierre Mocky).

Lire aussi : Catherine Jacob : biographie, vie privée, films et photos

Que devient l’actrice Pascale Petit aujourd’hui ?

Anne marie Petit
L'actrice française Pascale Petit L'actrice française Pascale Petit (Photo de Daniele Darolle/Sygma). Source : Getty Images
Source: Getty Images

Pour finir, l’actrice française est depuis quelques années très discrète sur sa vie. D’après les dernières informations la concernant partagées par sa fille Douchka, l’actrice vit dans un petit village reculé du département français des Yvelines. Pascale Petit apparaît sur quelques photos où il est possible d’admirer ses beaux traits physiques malgré les marques du temps sur sa peau.

L’ancienne actrice apparaît également très peu dans les médias. La dernière apparition remonte à période où sa fille Douchka traversait des moments difficiles. La fille de l’icône française a connu la descente aux enfers entre 1980 et 2000 à cause de sa santé mentale, les problèmes de famille et son orientation professionnelle. Il faut préciser que la fille ainée de l’actrice s’est essayée à plusieurs métiers sans connaître de grandes réussites, mais elle reste déterminée à vivre de sa passion la musique.

Source: Legit.ng