Biographie de Florence O'kelly : photos, compagnons, actu

Biographie de Florence O'kelly : photos, compagnons, actu

Polyvalente, Florence O'kelly est l'une des rares journalistes qui peuvent se targuer de maitriser tous les aspect de la production d'un journal télévisé, de la collecte de l'information à la présentation, en passant par le montage. Son passage à la TNTV lui a permis de se frotter à tous les pans de la création d'un journal. La journaliste reporter d'images y a ainsi acquis l'expérience qui fait d'elle l'éminente professionnelle des médias qu'elle est devenue. Elle travaille depuis quelques temps pour CNews. Cet article est le film de cet évolution.

" Ancienne correspondante à Los Angeles, passée par la Polynésie française, et rompue à l'exercice de l'information en continu, je suis à l'aise aussi bien en studio que sur le terrain. " C'est par ces termes que Florence O'Kelly se présente sur LinkedIn. Elle travaille aujourd'hui à CNews.

Présentation sommaire de Flaorence O'Kelly

  • Nom de naissance : Florence O'Kelly
  • Genre : femme
  • Année de naissance : 1983
  • Âge : 39 ans
  • Lieu de naissance : France
  • Résidence actuelle : Garches, Île-de-France, France
  • Nationalité : française
  • Ethnicité : blanche
  • Sexualité : hétérosexuelle
  • Couleur des cheveux : brun-châtain
  • Couleur des yeux : verte
  • Mère : Marie-Françoise COT
  • Père : Patrice O'KELLY
  • Sœurs : Suzanne O'KELLY et Sophie O'KELLY
  • École : lycée Gauguin
  • Université : Ecole de Journalisme de Sciences Po à Paris
  • Métier : journaliste
  • Facebook : Florence O'Kelly
  • Twitter : Florence O'Kelly
  • LinkedIn : Florence O'Kelly

Lisez aussi

Thierry Fréret : le jour où il a quitté cnews après 11 superbes années

Biographie de Florence O'kelly: photos, compagnons, actu
Florence O'Kelly en duplex du ministère de l'intérieur. Photo: @CNews
Source: Twitter

Les études entre Tahiti et la France

Florence O'kelly est née en 1983 en France. Elle a passé toute son enfance à Tahiti. Elle y a étudié au lycée Gauguin. Son baccalauréat en poche, elle est retournée en France où elle a fait ses études supérieures. Elle a d'abord obtenue une licence d’Histoire et de Sociologie. Ensuite, elle s'est inscrite à l’École de Journalisme de Sciences Po à Paris.

A la fin de sa formation de journaliste, Florence O'Kelly a multiplié les stages professionnels auprès de l’agence tahitienne de presse, RFO. Avec l'expérience engrangée, la journaliste n'a pas tardé à se lancer dans le monde de l'emploi, tout d'abord en tant que correspondante locale de Presse (CLP) à Los Angeles. Sa mission consistait alors à relayer ce qui faisait l'actualité dans la capitale du cinéma aux Etats-Unis.

En 2008, alors qu'elle était encore en service à la TNTV, elle a relaté son apprentissage entre Tahiti et la France à Tahiti herald tribune.

Lisez aussi

Biographie de Marion Gagnot : actualités, Amir, vie privée, photos

J’ai vécu à Tahiti, je fréquentais le lycée Gauguin, puis je suis partie en métropole pour poursuivre mes études universitaires. J’ai passé une licence d’Histoire et de Sociologie, avant d’intégrer l’Ecole de Journalisme de Sciences Po à Paris. Je voulais revenir au fenua, j’ai eu la chance de faire un stage ici à RFO, puis à l’agence tahitienne de presse, avant TNTV depuis quelques mois où je me plais beaucoup.

Florence O'Kelly est arrivée à TNTV au moment où le chaine avait besoin d'un journaliste de langue anglaise et a sauté sur l'occasion. " Il se trouve que ma collègue Teupoo Poulard devait parfois présenter le journal en tahitien puis en français, et elle n’ était relayée que par Jeanne Peckett-Pouira. Donc les circonstances ont fait que l’on recherchait quelqu’un pour le créneau de l’info en français. J’ai fait des essais qui se sont bien passé, et j’ai été prise ", a-t-elle précisé.

Lisez aussi

Camélia Jordana est-elle en couple ? Le point sur les rumeurs

Son passage à la TNTV a permis à la journaliste d'acquérir de l'expérience dans l'ensemble de la chaine de production d'un programme de télévision. Journaliste reporter d'images, elle y a également appris à se servir d'un banc de montage.

Ses journées étaient en effet très chargées. " Je fais souvent un reportage terrain le matin, puis on rentre pour faire le montage, la rédaction et l’enregistrement du commentaire, après quoi on récolte les autres reportages et on construit le journal du soir ", rapportait-elle en 2008.

" Je rédige le texte de ma synthèse de tout ce contenu qui sera transféré au prompteur après contrôle de Mike, chef d’édition ou Tiare-Nui, rédactrice en chef. L’heure du JT arrive vite, je passe au maquillage, je m’imprègne du texte, je fais un point avec l’invité quand il y en a un en plateau, et on termine vers 18h45 ", a-t-elle ajouté.

Lisez aussi

Tout sur Isabelle Martinet, la journaliste vedette de Télématin

A l'été 2021, elle est devenue l'une des vedettes de CNews, avec deux rendez-vous quotidiens.

L'ancienne correspondante à Los Angeles, y est en charge du Midi News entre 11 heures et 13 heures, et elle y tient aussi les manettes de La Belle Equipe, entre 16 heures et 18 heures.

Source: Legit.ng