Ava et Ella Bedia : Ramzy et Anne Depetrini parlent de leurs filles

Ava et Ella Bedia : Ramzy et Anne Depetrini parlent de leurs filles

Ramzy Habib El Haq Bedia a été révélé au public à travers le duo qu'il a formé avec Eric Judor en 1994. A cette époque, Eric et Ramzy sont devenus à la fois une marque et un phénomène de l'humour. Comme avec son acolyte sur scène, Ramzy a formé un beau couple avec Anne Depetrini en 1999. Mais malgré l'amour fou qu'ils portaient l'un à l'autre, l'humoriste et l'animatrice n'ont pas réussi à concilier leurs univers culturels aux antipodes l'un de l'autre. Ils ont cependant été parents de deux enfants dont ils parlent rarement.

Ava et Ella Bedia: Ramzy et Anne Deptrini parlent de leurs filles
Anne De Petrini et Ramzy Bedia à la première de "I Am Legend" à Paris. Photo: @Stéphane Cardinale
Source: Getty Images

Ramzy Habib El Haq Bedia et Anne Depetrini ont eu une retentissante histoire d'amour qui n'a malheureusement pas résisté à leur différence. Après douze années de vie commune, les tourtereaux se sont séparés en 2011. Le comédien et l'animatrice sont toutefois restés unis par les liens de leurs enfants, Ella et Eva Bedia. Ils encadrent leurs deux filles ensemble et en parlent quand ils en ont l'occasion. Après avoir raconté son histoire d'amour faites d'embuches dans le film Il reste du jambon ?, Anne Depetrini, autant que Ramzy, s'est confiée sur l'encadrement qu'elle donnait à leurs filles âgées de 19 et 13 ans.

L'improbable histoire d'amour entre Ramzy et Anne Depetrini

Ramzy et Anne Depetrini ont entamé une relation amoureuse en 1999. Mais dès le départ, ils ont fait face à de nombreuses embuches relatives à leurs origines respectives. L'humoriste et l'animatrice ont dû se battre pour se faire accepter par leurs familles.

Si l'obstacle était davantage culturel du coté de la jeune Anne, Ramzy, lui, devait surmonter le regard condescendant et l'extrême jalousie du père de la Française. Comme elle avait grandi dans les beaux quartiers et lui dans les banlieues, Anne Depetrini a difficilement introduit Ramzy chez elle.

Fille unique, elle faisait l'objet d'une attention particulière de la part de son père qui rejetait systématiquement tous ses prétendants comme elle l'a affirmé à la faveur d'une interview de couple accordée à Paris Match. " Je suis fille unique, donc forcément, mon père détestait mes prétendants. Tous ", révélait-elle.

Pour sa famille, le problème lié aux origines de Ramzy s'est posé plus tard, lorsqu'il fallait choisir les prénoms de leurs filles. Les parents du comédien quant à eux n'ont pas tarder à signifier au couple leur désaccord au sujet de leur relation du fait de leur différence culturelle.

Sa mère qui n'arrêtait pas de lui envoyer des photos d'Algériennes candidates au mariage, lui avait déjà précisé qu'elle n'accepterait pas une Française. " Surtout, ne ramène pas une Française... ", insistait-elle quand il était en vacances en Algérie.

C'est donc contre vents et marrées que Ramzy et Depetrini ont construit leur relation amoureuse de laquelle sont nées deux enfants. Progressivement, elle a réussi à conquérir le cœur d'une partie de sa belle-famille. " Une fois qu'elle est venue à la maison, ils ont vu que leur fils était heureux, qu'Anne était une fille bien. Et mon père est tombé raide dingue dès le premier regard " , s'est souvenu Ramzy.

En revanche, la mère de l'acteur français a tardé à accepter sa bru comme l'a raconté Anne Depetrini. "Elle parlait arabe avec ses sœurs pour m'exclure. Jusqu'à ce que je lui fasse remarquer que ce n'était pas poli. "

Ava et Ella Bedia: Ramzy et Anne Deptrini parlent de leurs filles
Eric, Jérôme Le Banner, Ramzy et Anne Depetrini à la Première de 'Scorpion' à Paris, le 16 février 2007. Photo: @Serge BENHAMOU
Source: Getty Images

Avec l'arrivée du premier enfant du couple en 2002, les choses ne se sont guère arrangées. " Ma mère m'a toujours dit: Il est hors de question que j'appelle mon petit-fils Benoît ou Guillaume... ", a laissé entendre l'acteur. Sa conjointe non plus n'était pas prête à accepter un nom magrébin pour son enfant. " Et moi, je ne pouvais pas appeler mon enfant Rachid, non pas que je n'aime pas ce prénom, mais quand il s'agit de ton enfant, tu as besoin de te reconnaître dans ce qu'il est. "

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été l'opposition de Ramzi au désir de Depetrini de voir leurs filles manger du jambon. Elle s'en est d'ailleurs inspirée en 2010 pour réaliser son film au titre fort évocateur Il reste du jambon ?

Au demeurant, si Ramzy s'est séparé de sa femme, c'est peut-être parce qu'il ne rêvait pas d'un vie de famille classique comme il l'a précisé dans une interview accordée à Therese Courvoisier pour La Tribune de Genève en mars 2017, à l'occasion de la sortie du film Une vie ailleurs d’Olivier Peyon dont il partageait l'affiche avec Isabelle Carré.

" Ce film dit qu’une famille, c’est pas forcément un papa, une maman et un enfant avec un chien, un pavillon, une voiture break et une niche ! Moi je ne veux rien de tout ça. J’ai fait en sorte que ma vie ne ressemble pas du tout à ça ! J’ai eu une femme, j’ai deux filles et là j’ai une amoureuse avec laquelle je suis très heureux. "

Un équilibre pour les filles

Pour l'équilibre de leurs enfants, Ramzy et Anne Depetrini ont fait des compromis au rang desquels le double baptême de leurs filles. " Elles décideront plus tard. Elles peuvent aussi très bien vivre sans Dieu. Mais elles sont baptisées chez les musulmans et les catholiques. Et c'est à l'occasion du baptême d'Ella que nos parents se sont rencontrés pour la première fois ", Anne Depetrini avait-elle précisé. Cela n'a malheureusement pas été suffisant pour souder le couple. Ils se sont séparés en 2011.

Plus de dix années après leur séparation, Anne Depetrini s'efforce d'apporter une éducation équilibrée à ses filles âgée aujourd'hui de 19 et 13 ans. Elle essaie de les mettre à l'abri des dangers des réseaux sociaux.

Dans les colonnes du magazine Télé Star, elle s'est confiée à ce sujet. " Elles ont grandi avec la montée en puissance des réseaux sociaux. Nous, les parents, on a dû suivre tant bien que mal. J'ai essayé de les tenir à distance de la violence qu'on y trouve. J'ai vérifié qu'elles ne se faisaient pas harceler. Mais en même temps, il ne faut pas être trop intrusif. Je vois qu'aujourd'hui, elles sont apaisées. Elles ont trouvé leur chemin. Elles savent à quoi s'en tenir quand elles lisent tel ou tel commentaire. "

Si Anne Depetrini est si regardante, c'est qu'elle se souvient de la façon dont elle-même est devenue une femme. " A 11 ans, je ressemblais aux filles d'aujourd'hui. J'ai connu une explosion de féminité en quelques mois. J'étais grande, brune à cheveux bouclés... un ovni à l'époque. Les garçons m'arrivaient aux aisselles! Pas facile pour les slows... On se dit qu'on n'arrivera pas à séduire, on n'ose pas rêver que c'est possible... Et on a tort! Il faut se libérer de ça ! "

Ramzy Bedia, lui aussi, cherche l'équilibre pour Ava et Ella Bedia comme il l'a confié dans La Tribune de Genève en 2017, en parlant du jeune acteur qui l'accompagnait à l'écran dans le film Une vie ailleurs, et qui lui rappelait ses filles. " J’ai deux filles, je sais leur parler, comment ne pas les vexer, comment aller dans leur sens." , a-t-il lancé.

Les filles ont eu un petit-frère

Depuis la séparations de Ramzy Bedia et Anne Depetrini, le comédien et l'animatrice ont refait leur vie. Ramzy s'est mis en couple avec Marion dont il ne parle que très peu et dont on ignore presque tout.

Il s'est résolu à se lancer dans cette relation après avoir "enchaîné les aventures". De cette relation amoureuse est né le troisième enfant de l'humoriste. Le garçon est né au printemps 2020, au plus fort de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus.

" La vérité, c'est que j'ai adoré le confinement ! Enfin, je n'allais plus au restaurant et je me suis remis à faire la bouffe. Enfin, je me suis mis à manger avec mes enfants autour de la table. Ma femme était enceinte, j'ai pu assister à ses deux derniers mois de grossesse, être à ses côtés ", a-t-il laissé filtrer dans les colonnes de GQ.

Source: Legit.ng