Biographie de Sidiki Diabaté: de la chanson à la prison

Biographie de Sidiki Diabaté: de la chanson à la prison

Ambassadeur de sa culture, Sidiki Diabaté est le jeune prodige de la musique malienne rebaptisé «génie de Kora» ou encore «petit prince de la Kora». Cette étoile de la musique africaine est en effet issu de la 72e génération d’une grande lignée de musiciens, poètes, conteurs, gardiens des traditions et récits africains.

Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté
Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté, 27 mai 2014 à St. George's Hall, Liverpool
Source: Getty Images

Ainsi, l’artiste malien se distingue en ajoutant dans des chansons modernes des notes de Kora, l’instrument traditionnel mandingue. Toutefois, l’avenir de cette super star n’est plus si prometteur qu’il le semblait. Les accusations de violences sur son ex-compagne et ses problèmes judiciaires portent largement préjudice à sa carrière musicale.

Résumé du profil

  • Noms: Sidiki Diabaté
  • Surnom: Prince de la Kora
  • Genre: Masculin
  • Date de naissance: 8 février 1992
  • Âge: 29 ans
  • Signe du zodiaque: Verseau
  • Lieu de naissance: Bamako, Mali
  • Nationalité: malienne
  • Langue: Bambara, Français, Anglais
  • Religion: Musulmane
  • Couleur des cheveux: Bruns/Châtains
  • Couleur des yeux: Marrons
  • Mère: Fanta Sacko
  • Père: Toumani Diabaté
  • Métier: Musicien/Chanteur/Compositeur/Instrumentaliste/Producteur/ Beatmaker
  • Twitter: Sidiki Diabaté
  • YouTube: Sidiki Diabaté Officiel
  • Site officiel: Sidiki Diabaté TV

Read also

Emma Mackey: tout sur l’actrice d’Eiffel et Sex Education

La passion et le savoir d’une grande lignée

Le génie musical du chanteur, musicien et compositeur malien de 29 ans a permis à ce dernier d’acquérir une forte notoriété. En effet, à travers ses compositions, ses beats ou encore ses productions, Sidiki Diabaté fait montre d’un savoir-faire unique.

L’histoire de la lignée, des origines et des traditions qui ont bercé l’enfance du jeune talent sont d’importants facteurs qui justifieraient son don impressionnant pour la musique.

Habituellement, la star malienne s’énonce en ces termes: «on ne devient pas griot, on nait griot». Pour notifier que le talent qu’il a, vient de ses ascendants et que lui ne fait que suivre les traces de ces derniers issus de leur grande lignée des griots du Mali.

Cette remarque est totalement intéressante, dans le sens où le père de Sidiki Diabaté est la star malienne Toumani Diabaté. Un célèbre chanteur de musique mandingue qui a eu une carrière internationale faisant découvrir au monde entier l’instrument traditionnel mandingue, la Kora. Cet instrument traditionnel à 21 cordes difficile à prendre en mains sans être murement initié était aussi utilisé par le père de Toumani Diabaté, nommé Sidiki Diabaté (le grand-père du jeune artiste), décédé en 1996.

Read also

Sex Education: acteurs, saisons, intrigues, dates

La passion pour le chant et l’art de jouer la Kora représente ainsi un héritage familial transmis de père en fils dans cette lignée de griots. Chacun de ces acteurs a su acquérir la maturité nécessaire pour exprimer leur maitrise de la Kora en toute singularité.

Le jeu de Kora de Sidiki Diabaté, jeune prodige de la musique

Sidiki Diabaté joueur de Kora
Sidiki Diabaté et Toumani Diabaté jouant la Kora au Festival Acoustique de Bamako
Source: Getty Images

Les débuts dans la musique du prince de la Kora étaient en 2006 en Europe aux côtés du fils d’Ali Farka Touré. C’est donc durant le Festival Images et Paroles d’Afrique de cette année que la future star malienne, encore âgée de 14 ans, éblouit les spectateurs en jouant sa Kora.

Le jeu de Kora de Sidiki Diabaté déjà à ce jeune âge était très avancé. Ce jeu était d’ailleurs celui de 4 doigts simultanés, habituellement connu comme étant le style adopté par la famille Diabaté pour jouer la Kora.

Une telle maitrise de la Kora à un si jeune âge témoigne de nombreuses années de pratique. En effet, le jeune prince de la Kora a suivi un enseignement particulier auprès de son père Toumani Diabaté. En découvrant les bases aux côtés de ce dernier, la future star malienne avait le potentiel pour se perfectionner avec des enseignements plus approfondis. Madou Sidiki Diabaté (oncle du jeune artiste) et Madi Kouyaté (frère de feu Soriba Kouyaté) sont donc les nouveaux enseignants avec lesquels la future star se perfectionne.

Read also

Biographie de Clara Luciani: origines, taille, albums, photos

Lire aussi: Falz, Davido, Toke Makinwa, Ahmed Musa parmi les 100 jeunes Africains les plus influents

La carrière musicale de la star malienne

Après ses débuts en 2006, avec le Festival Images et Paroles d’Afrique, Sidiki Diabaté est l’heureux invité du festival «Sous la Plage» (Paris 2007).

L’année suivante, Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté embarquent pour la tournée de promotion en Europe et en Afrique du Nord de l’album The Mandé Validation. Cette tournée représente l’une des premières pour la jeune star malienne et elle y partage la scène avec des artistes de grande renommée. Dans la liste se trouvaient Damon Albarn, le feu Mangala Camara, Bjork, Eliades Ochoa et le maître de la musique mandingue, Kasse Madi Diabaté.

Le prince de Kora, cet acteur majeur de la musique malienne

Le prince de la Kora a un palmarès musical très vaste. Le jeune talent représente ce qui se rapproche le plus à un artiste complet. À la fois auteur, interprète, compositeur, beatmaker et ingénieur de son, la star malienne arrive à s’occuper d’un projet de musique du début jusqu’à sa sortie.

Read also

6ix9ine: 3 choses étonnantes à savoir sur le rappeur Tekashi 69

En plus de l’instrument traditionnel la Kora qu’il joue bien, Sidiki Diabaté sait également se servir du piano et de la guitare.

L’ouverture vers d’autres styles musicaux a aidé l’artiste à trouver un style propre à lui qui est un mélange de notes traditionnelles et de musique moderne. Cette innovation le place au rang de choix pour arranger la musique et accompagner les artistes ayant la même orientation que lui.

Enfin, le prince de la Kora fréquente régulièrement le Conservatoire Balla Fasseké KOUYATE puis est un membre actif de la Symphonie de la Kora.

La discographie de Sidiki Diabaté et ses récompenses

Sidiki Diabaté Lamomali
Sidiki Diabaté performe Lamomali le 29 juillet 2017en Angleterre
Source: Getty Images

L’artiste malien s’intéresse particulièrement aux styles musicaux à l’image du Hip-hop, la Trap, le Jazz ou encore le Funk. Ce dernier a d’ailleurs écrit des chansons très célèbres et fait des collaborations avec des artistes dont le style de musique était littéralement opposé au sien.

Titres les plus populaires

Read also

Bénabar: la belle carrière d'acteur et chanteur de Feu de joie

  • Sidiki Diabaté fais-moi confiance
  • Sidiki Diabaté joyeux anniversaire
  • Sidiki Diabaté Dieu merci
  • Sidiki Diabaté validé
  • Sidiki Diabaté inianafi debenas

Sidiki Diabaté, ses albums

  • Toumani & Sidiki (2014-World Circuit)
  • Diabatéba Music, Vol.1 (2016- Keyzit)

Sidiki Diabaté nouveautés et meilleures collaborations

Le jeune artiste a effectué une multitude de collaborations, dont plusieurs, avec les membres de sa famille. Il travaille notamment avec son oncle, Mamdou Sidiki Diabaté et le titre manitoumani est un projet musical réalisé avec son père Toumani Diabaté, M et Fatoumata Diawara.

Ensuite, écouter l’artiste Sidiki Diabaté sur Lamomali (l’album) est un véritable régal pour les oreilles. Sans oublier le duo Sidiki Diabaté et Booba, sur la chanson DKR, qui est resté pendant une bonne période au top des classements.

Enfin, l’artiste n’a pour l’instant pas annoncé de nouvelles chansons en raison de quelques problèmes avec la justice malienne et de son arrestation.

Read also

Zouk Machine : que sont devenues les célèbres chanteuses

Lire aussi: J. Martins - Ife ft. Sidiki Diabaté : audio, réactions

Le passage en prison de l’icône malienne

L’année 2020 a été une année particulièrement triste pour l’artiste malienne qui a été mise aux arrêts. En effet, le jeune talent est accusé de violences physiques sur son ex-compagne nommée Mariam Sow. Les faits sont exposés sur les réseaux sociaux, les médias, impliquant l’artiste et indiquant sa mère comme complice de cette affaire.

Ainsi, après son arrestation le 21 septembre 2020 par les autorités maliennes Sidiki Diabaté est placé sous mandat de dépôt le 24 septembre 2020 à la maison centrale d’arrêt de la ville de Bamako. La date du 29 décembre 2020 est celle de sa libération, mais malheureusement depuis le retour en liberté de Sidiki Diabaté, ses évènements sont boycottés et sa moralité est remise en question.

L’affaire judiciaire suit toujours son cours par contre et peu d’informations sont pour le moment accessibles sur la décision des autorités sur la sentence de la star malienne.

Read also

Biographie d'Aya Nakamura – taille, fortune, sa fille Aïcha

Source: Legit.ng