Comment apprendre la langue des signes: suivez le guide

Comment apprendre la langue des signes: suivez le guide

Vieille de plus de cinq siècles, la langue des signes a été inventée pour surmonter l'obstacle de la surdité et du mutisme. La Fédération mondiale des sourds a révélé qu'il existe environ 70 millions de personnes sourdes dans le monde. Selon la même Fédération, 80 % de ces personnes sourdes vivent dans des pays en développement. Les malentendants quant à eux utilisent de façon collective plus de 300 langues des signes différentes. Il s’agit de langues naturelles distinctes des langues parlées sur le plan srtucturel. Une langue des signes internationale (LSI) - considérée comme un pidgin de langue des signes - est également utilisée lors de réunions entre groupes de différents pays ou de manière plus informelle lors de voyages, pour cause de non maitrise de la langue des signes. Par ailleurs, de nombreux proches de personnes sourdes sont con frontées au quotidien à la difficulté d'échanger avec les leurs parce qu'elles n'ont aucune connaissance de la langue des signes. Comment apprendre la langue des signes? Où apprendre la langue des signes? Où apprendre la langue des signes gratuitement? Où apprendre la langue des signes française gratuitement? Quel livre choisir pour apprendre la langue des signes? Comment apprendre la langue des signes gratuitement sur internet? Trouvez dans cet article des réponses à ces quesitons.

Read also

Qui sont les femmes les plus grandes du monde et de tous les temps?

Comment apprendre la langue des signes: suivez-le guide
Tiffany Nallet et Marie-Paule Kellerhals, enseignantes en Langue des signes française (LSF), à l'école primaire Jean Jaurès de Ramonville à Toulouse.Photo: @Fred SCHEIBER
Source: Getty Images

Origine de la langue des signes

Si l'homme utlise depuis toujours les gestes, les mimes, les expressions du visage et les signes de la main dans le but de se faire comprendre, c'est au XVIe siècle que l'enseignement de la langue des signes s'est codifié et structuré avec Pedro Ponce de León, un moine espagnol bénédictin.

Plus tard, en 1620, le premier livre sur l’éducation des sourds a été publié par Juan Pablo BONET (1579-1633). L'angleterre s'est intéressée à ce qui était alors une nouvelle forme d'enseignement très rapidement. DELGARNO (1628-1687) y a soutenu la position selon laquelle les enfants sourds avaient les mêmes capacités d'apprentissage que les enfants entendants.

En France, Jacob Rodrigue PEREIRE (1715-1790), a été le premier éducateur français à s'intéresser à l'encadrement des sourds. Il a inventé le cornet acoustique, annoncé une philosophie plus oraliste, exploité les restes auditifs et préconisé la démutisation et la lecture labiale.

Read also

Apprendre le chinois: 10 conseils essentiels et erreurs à éviter

En 1756, l’abbé de l’Epée a créé la première véritable école pour sourds, l'Institut National des Jeunes Sourds à Paris. On y enseignait la langue des signes française (LSF) auprès des enfants sourds. C'est à cette époque que l’existence d’un code de signes gestuels structuré, utilisé par les sourds, a été attestée en France. Ce code a emprunté de nombreux signes au langage gestuel des sourds qui existait déjà.

Ces années d'évolution ont été marquées par une discussion relativement aux fondements de la langues des signes. Cette discussion a opposé deux courants, notament celui des oralistes qui privilégiaient la lecture labiale entre autres et les signants.

Au XXe siècle, l'américain William Stokoe s'est fait connaitre par ses travaux menés en vue de la reconnaissance de la langue des signes comme une langue à part entière. Il a ainsi acquis une certaine légitimité auprès de cette communauté. En France, c'est la loi Fabius, votée en 1991 qui a institué la langue des signes comme une langue à part entière.

Read also

Comment écrire une lettre de motivation en anglais: modèles, conseils

La communication entre deux personnes utilisant des langues des signes différentes est complétement possible, comme la communication entre deux personnes parlant deux langue différentes comprises par l'une et l'autre personne. Les différentes langues des signes possèdent de grandes similarités syntaxiques et reposent sur l'existence de structures d'images qui se caractérisent par l'absence de signes standards. Les langues des signes sont en effet nées de la transposition de l'expérience humaine du monde.

Comment apprendre la langue des signes: suivez-le guide
Un étudiant en interprétation en langue des signeset une étudiante sourde de l'Université Gallaudet. Photo: @Jim WATSON
Source: Getty Images

Comment apprendre la langue des signes?

La langue des signe se distingue des autres langues par son caractère non verbale. Quoique transcriptibles, les signes qui constituent cette langue à part entière et entièrement à part ne sont ni parlés ni écrits. L'apprentissage de la langue des signe requiert donc des dispositions, des méthodes et une démarche particulières.

1. Comprendre le fonctionnement de la langue des signes

La langue des signes comporte un alphabet, des mots et des signes. Le préalable nécessaire à sa pratique est la maitrise de l'alphabet. C'est un alphabet dactylologique qui sert à représenter des lettres et non des mots entiers. On y fait recours lorsqu'un mot ne peut être désigné par un signe propre. Dans ce cas, ce mot est alors tout simplement épelé.

Read also

Faut-il mettre une photo sur votre cv ou pas? Conseils, exemples

La langue des signes française possède un lexique de signes correspondant à des mots. On distingue 4 types de signes:

  • Les signes iconiques pour la représentation mimétique, qui sont généralement compréhensibles par tous même par les personnes entendantes;
  • Les signes inspirés du français dont certains mots ne sont pas systématiquement mimés mais intègrent la dactylologie de leurs premières lettres;
  • Des signes inventés qui ont défini des mots en prenant appui sur une caractéristique qui leur est propre.

Le lexique de la langue des signes s'adapte à l'évolution du monde et aux nouveaux modes de vie, et varie constamment.

La LSF possède sa propre syntaxe, sa propre grammaire. Elle n’est pas une traduction pure et simple de la langue française. Dans la langue française parlée, la phrase épouse la structure "Sujet + Verbe + Complément". En revanche, la LSF utilise la structure "Temps + Lieu + Sujet + Action". Pour représenter le temps, le locuteur positionne son récit dans l’espace, la ligne du temps étant perpendiculaire par rapport à son corps. Le passé est dans son dos, le présent au niveau de son corps et le futur est devant lui.

Read also

Apprendre le piano seul: 3 choses à savoir pout tout débutant

L'expression corporelle est fondamentale en langue des signes. Les doigts, mains, le mouvement, l'emplacement, les expressions du visage participent à la formulation du message transmis à son interlocuteur.

Langue des signes n'est pas universelle. Chaque pays en a la sienne. De plus, dans un pays, il peut avoir plusieurs variations de langues des signes dans un même pays. C'est le cas en France.

Il faut enfin savoir qu'il y a des petites variations entres les signes effectués de la main droite ou de la main gauche. Il faut donc distinguer sa main dominante de sa main dominée.

Comment apprendre la langue des signes: suivez-le guide
Langue des signe américaine. Photo: @Eskymaks
Source: Getty Images

2. Apprendre en présentiel

La vue est le sens le plus sollicité par les utilisateurs de la langue des signes. La raison de ce fait est toute simple: les sourds ne perçoivent les messages que par ce canal. Il est indispensable de privilégier la vue pour votre apprentissage de la langue des signes, que vous soyez sourd-muet ou pas.

Read also

Candidature spontanée sans poste précis: la lettre de motivation

De ce point de vue, l'apprentissage de la langue des signes par les livres est limité, aussi qualitatifs qu'il soient. Cela se justifie par le fait que les mouvements des mains sont au centre de la pratique de la langue des signes. Ainsi, les images statiques ne sont pas susceptibles de décomposer et retranscrire parfaitement cette langue très vivante.

La langue des signes ne peut en effet pas se résumer à de simples mimes. Elle intègre à la fois les expressions du visage, les orientations et configurations des mains, la position du corps et le tout dans un enchainement et une fluidité qu'il est presqu'impossible de transposer sur du papier.

Pour votre apprentissage, il est donc recommandé de privilégier les contacts directs ou des médias vidéos dans la mesure où vous seriez débutant en LSF. Cela vous permettra d'acquérir les bases de la langue des signes de façon efficace.

Read also

Le charisme: définition, comment en avoir et le développer?

Pour l'apprentissage en présentiel, il faut savoir que la langue des signe est enseignée dans certains collèges et lycées en France depuis plus d'une décennie.

Depuis 2005, la langue des signes française (LSF) est en effet reconnue comme une langue à part entière et tout élève désireux d'en acquérir les rudiments peut bénéficier d'un enseignement particulier dans ce sens. Au lycée, la LSF est un enseignement optionnel de la voie générale et technologique.

C'est l'arrêté du 9 avril 2019 qui a introduit l'enseignement optionnel de langue des signes aux nouveaux programmes du cycle terminal de la voie générale et technologique.

Ainsi, depuis lors, la LSF est un des enseignements optionnels possibles en classes de seconde, première et terminale de la voie générale et technologique. Elle est enseignée pendant 3 heures chaque semaine.

Cet enseignement optionnel est destiné aux débutants non sourds notamment les enfants entendants ayant des parents sourds ou Children Of Deaf Adults -CODA, ou sourds ou malentendants le cas échéant.

Read also

Biographie d'Audrey Crespo-Mara: âge, enfants, Thierry Ardisson

En France, vous pouvez recevoir ces enseignements dans de nombreux établissements comme le collège d'enseignement général Victor Hugo, le lycée général Victor Hugo, le collège Jeanne d'Arc, etc.

Si vous recherchez une formation qui puisse vous donner accès à un métier ou si vous etes professionnel dans le domaine de la langue des signes, l'Académie de la langue des sourds et l'IRFA Formation sont de bonnes adresses.

3. Apprendre sur Internet

A défaut de suivre une formation en langue des signes dans une salle de classe, vous pouvez aisément vous outiller dans ce domaine à travers la toile. Sur YouTube, vous trouverez un nombre incalculable de vidéos proposant des enseignements de la langue des signes. Ces vidéos sont d'ailleurs bien plus pratiques que les livres dans ce cas précis. Ces vidéos alimentent des chaines dédiées à l'enseignement de la LSF, que ce soit pour vous apprendre les bases du vocabulaire ou de la grammaire. Nous vous proposons une liste non exhaustive de ces chaines

Read also

Que devient le cartel de Sinaloa, organisation criminelle mexicaine?

La chaîne Aymeline LSF compte plus de 6000 abonnés plus ou moins assidus. Cette chaine est animée par une malentendant et enseignante de LSF. En plus de la vidéo d'accueil qui édifie sur les "cinq choses à savoir avant d'apprendre la langue des signes", vous y trouverez une trentaines de vidéos sur la syntaxe, le climat, les jours et les heures, les signes de base, les questions, les chiffres, les rencontres, etc.

La chaîne Signes&Vous quant à elle est animée par un professeur de LSF, parlant et entendant, appelé Michel. La chaine existe de puis cinq ans et compte un peu plus de 5000 abonnés. Vous y trouverez 62 vidéos portant sur divers aspects de la langue des signes française. Bien qu'il est plus difficile de se retrouver dans ce flot de vidéos tant leurs titres ne sont pas clairs, Michel a une méthode d'enseignement très pratique. Il propose des devoirs à la fin de certaines leçons et les corrige dans les leçons suivantes.

Read also

Audrey Pulvar: son parcours du journalisme à la politique

La chaîne de MélanieDeaf est tenue par une malentendante qui articule difficilement. En plus de cette chaine, Mélanie aliment une autre chaine, Signe2Mains. A travers ces duex chaines, l'enseignante publie des vidéos de cours et de témoignanges des difficultés auxquelles elle a dû faire face dans son combat contre la surdité.

YouTube est sans doute très alimenté en vidéos d'enseignement de la LSF mais il est loin d'être le seul fournisseur de contenus vidéo permettant de s'initier à la langue des signes française. Certains programmes de télévision proposent en effet des cours en LSF. Il s'agit de programmes ayant recours à des interprètes en langue des signes. Vous pouvez en faire un bon moyen d'apprentissage.

Sur Facebook, vous pouvez aussi vous abonner à des pages qui ont fait de l'enseignement de la langue des signes leur leit motiv. Une bonne manière d’apprendre quelques signes de temps en temps est de suivre ces pages Facebook sur lesquelles des vidéos sont régulièrement publiées à cet effet.

Read also

Biographie de Céline Sciamma, portrait de la réalisatrice en feu

Il y a par exemple la page LSF Tim créée par un petit garçon sourd qui y publie régulièrement en LSF avec sa maman. Courtes et gaies, ses vidéos sont l'occasion d'apprendre quelques leçons de vocabulaire.

4. Apprendre dans des livres

Depuis la codification de la langue des signes, de nombreux livres ont été publiés pour l'enseigner. Quoique n'étant pas aussi efficace que les cours en présentiel et les vidéos, les livres de LSF vous permettront d'en acquérir les notions de base. Parmi les livres les plus recommandés pour l'apprentissage de cette langue à part entière, il y a La langue des signes publié aux éditions Ellipse.

C'est un livre rédigé par l'International Visual Theatre, une référence dans l’histoire de l'évolution de la langue des signes. Ce livre est complet et enseigne à la fois les signes, la grammaire, mais aussi l’histoire entre autres.

Read also

Biographie d'Hugues Aufray: âge, compagnes, chansons, photos

Source: Legit