Biographie de Sandrine Rousseau: femme politique et économiste

Biographie de Sandrine Rousseau: femme politique et économiste

Sandrine Rousseau est une économiste et femme politique française. Elle est née le 8 mars 1972 à Maison Alfort. Sandrine est maître de conférences en économie et vice-présidente à l'université de Lille. Par ailleurs, la jeune fille a été représentante (2013-2016), puis secrétaire nationale adjointe (2016-2017) du parti Europe Ecologie Les Verts. Jusqu'en décembre 2015, Sandrine était Vice-Présidente du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais. Elle est également fondatrice et présidente de l'Association Parler.

La présentation de la biographie de Sandrine Rousseau

  • Nom complet: Sandrine Rousseau
  • Date de naissance: 8 mars 1972
  • Signe astrologique:
  • Signe chinois:
  • Age de Sandrine Rousseau: 49 ans
  • Lieu de naissance: Maisons-Alfort, France
  • Nationalité: française
  • Parti politique: EELV (2009-2017 ; depuis 2020)
  • Diplômée de: Université de Poitiers; Université de Lille
  • Profession: économiste
  • Fonctions: secrétaire nationale adjointe d'Europe Écologie Les Verts (11 juin 2016-29 septembre 2017); porte-parole nationale d'Europe Écologie Les Verts(15 décembre 2013–11 juin 2016); Vice-présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (26 mars 2010–13 décembre 2015); Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais (26 mars 2010–13 décembre 2015)

Read also

Les cinq films de Jean-Paul Belmondo à voir absolument!

Que sait-on sur la vie de Sandrine Rousseau

Les parents de Sandrine Rousseau travaillaient comme inspecteurs des impôts et étaient de gauche. La jeune fille a grandi entre deux villes: Paris et La Rochelle. D'abord à l'école, puis à l'université de Poitiers, puis à Lille, elle a toujours été syndicaliste. Après avoir obtenu son doctorat en 2002, Sandrine est devenue Maître de Conférences Recherche au CLERSE et Maître de Conférences en Économie à l'Université de Lille.

Le début de la carrière de Sandrine Rousseau

Après ses études, Sandrine a poursuivi son activité active et, par conséquent, a rejoint le Syndicat National de l'Enseignement Supérieur. Puis, en 2009, elle rejoint le parti Europe Ecologie Les Verts. Un an plus tard, Mademoiselle Rousseau décide de se présenter aux élections régionales du Nord-Pas-de-Calais, où elle a été élue. En 2013, elle a été nommée représentante du conseil d'administration d'EELV et, après 3 ans supplémentaires, elle en est devenue la secrétaire nationale adjointe.

Read also

Biographie de Faustine Bollaert: âge, émission, mari, origine, salaire

L'écriture et la carrière politique de Sandrine

En 2017, après la publication par Sandrine de son dernier livre Parler, elle décide de quitter toutes ses fonctions chez EELV. Dans son livre, la jeune femme accuse l'homme politique Denis Bopin de harcèlement sexuel, y compris envers elle. Pour se consacrer pleinement à cette affaire et à cette enquête, elle a quitté la politique et son parti en septembre 2017. Sandrine Rousseau est également l'auteur de plusieurs livres, dont le roman policier Qu'est-ce qui fait pleurer les flics? (2009) et Oui, l'écologie est sociale! (2012).

Publications scientifiques de Sandrine: ouvrages

  1. Sandrine Rousseau, Nicolas Postel et Bruno Boidin (dir.) (préf. Philippe Vasseur, postface Bernard Saincy), La responsabilité sociale des entreprises: une perspective institutionnaliste, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, coll. «L'économie retrouvée», 24 avril 2009, 200 p. (ISBN 978-2-7574-0087-6).
  2. Sandrine Rousseau (dir.), Muriel Maillefert et Olivier Petit (préf. Bertrand Zuindeau), Ressources, patrimoine, territoires et développement durable, Bruxelles, Peter Lang, coll. «EcoPolis», 8 décembre 2010, 286 p. (ISBN 9789052016481).
  3. Sandrine Rousseau et François-Xavier Devetter, Du balai : essai sur le ménage à domicile et le retour de la domesticité, Paris, Liber-Raisons d'agir, 1er février 2011, 144 p. (ISBN 978-2-912107-58-9).
  4. Sandrine Rousseau et François-Xavier Devetter, Le chômage, Paris, Rue des écoles, coll. «Le Monde Sup'», 27 février 2015, 96 p. (ISBN 978-2-8208-0406-8).

Source: Legit