Comment faire votre barbecue coréen à la maison ? Recette et astuces

Comment faire votre barbecue coréen à la maison ? Recette et astuces

Légèrement distinguée de la cuisine des pays voisins, particulièrement du Japon et de la Chine, la cuisine coréenne est reconnue par la fréquente utilisation de piment, d’ail, d’huile de sésame et de graines de sésame. Alliant variété et qualité, cette cuisine compte des grands classiques dont le fameux Bulgogi (Bul signifie ” feu ” et Gogi signifie “ viande ”) qui est plus connu sous le nom de barbecue coréen. Quelles sont les étapes de préparation de ce fameux plat à la maison ? Quels sont les ingrédients à utiliser pour pouvoir savourer ce plat ? Quels sont les aliments qui accompagnent ce plat principal ? Les réponses de ces questions sont à découvrir dans la suite de cet article.

Barbecue Coréen, un plat coréen convivial.
Barbecue Coréen, un plat coréen convivial. Photo : Pixabay
Source: UGC

Qu’est-ce qu’un gril coréen ou un barbecue coréen ?

Synonyme d’ambiance conviviale, le célèbre barbecue coréen est une combinaison de plancha et de barbecue traditionnel. Permettant de s’évader dans les rues de l’immense capitale de la Corée du Sud tout en restant chez-soi, le gril coréen transporte les gourmands instantanément à l’autre bout du monde. Cette délicieuse viande épicée et cuite au feu doux fait voyager les dégustateurs au " Pays des matins calmes ". Découvert grâce à un voyage en Corée du Sud ou dans un restaurant coréen, ce plat étranger peut être réalisé à la maison.

Lisez aussi

Michel Sarran : qui est-il vraiment et pourquoi il quitte Top Chef ?

Barbecue Coréen, un plat succulent.
Barbecue Coréen, un plat succulent. Photo : Pixabay
Source: UGC

Barbecue coréen : informations nutritionnelles

Une portion de 275 g de barbecue coréen contient :

Glucides 39 g
Sucres 38 g
Lipides 18 g
Acides gras saturés 7 g
Protéines 80 g
Calories 664

Lisez aussi : Qu’est-ce que le fruit du dragon ou pitaya et comment le manger ?

Quels sont les ustensiles nécessaires ?

Pour faire Bulgogi authentique à la maison, il est préférable d’être doté d’une plaque de cuisson pour barbecue intérieur sans fumée. Cet appareil pourrait être remplacé par une plancha, le dessus d’un appareil à raclette ou encore une pierre de cuisson. Posés au milieu de la table, ces appareils permettent de savourer la recette emblématique tout en bavardant. Ce qui est toujours plus sympathique en famille ou entre amis.

La plaque de cuisson pour barbecue intérieur sans fumée peut également être substituée par une grande poêle. L’astuce est de faire revenir les lamelles de viandes à feu vif avant de poser la poêle sur un réchaud portable situé au centre de la table.

Lisez aussi

Serge Laprade : tout sur sa réconciliation avec Michèle Richard

Barbecue Coréen cuit sur poêle.
Barbecue Coréen cuit sur poêle. Photo : Pixabay
Source: UGC

Quels sont les ingrédients indispensables de la recette ?

Ingrédient Quantité
Bœuf coupé en lamelles très fines800 g
Sauce de soja8 cas
Sucre brun ou cassonade 1 cas
Miel liquide4 cas
Mirin ou Mijak2 cas
Huile de sésame4 cas
Graines de sésame grillées1 cas
Gousses d'ail6
Gingembre frais4 cas
Oignon1
Poire Nashi1
Champignons Enoki ou un autre type à défaut200 g
Ciboules1 à 2
Carotte1
Feuilles de salade fermes type Batavia ou Lollo RossaA volonté
Pâte de piment assaisonnéeA volonté
Huile de cuisson type végétalePetite quantité

Précisons que les ingrédients coréens sont tous disponibles dans les épiceries asiatiques.

Ingrédient principal du Barbecue Coréen.
Ingrédient principal du Barbecue Coréen. Photo : Pixabay
Source: UGC

Lisez aussi : 10 idées de repas pour le soir : simple, rapide et originale

Quelles sont les étapes de préparation ?

La première phase de préparation du Bulgogi consiste à cuisiner la marinade. Cette dernière est réalisée à base de sauce soja, miel liquide, sucre brun ou cassonade, Mirin ou Mijak, huile de sésame, oignon émincé, ail pressé mais aussi gingembre et poire coupés très finement. La viande est ensuite laissée tremper dans ce mélange au frais une à deux heures environ.

Lisez aussi

Anouk Meunier : sa vie de couple avec Daniel Mélançon

L’étape suivante est celle de couper les légumes : champignons, carottes et ciboule. La phase de préparation est ainsi terminée.

La viande marinée et les légumes peuvent désormais être présentés à table afin que les convives puissent les savourer après les avoir grillés à l’aide de la plaque de cuisson pour barbecue intérieur sans fumée, une plancha, le dessus d’un appareil à raclette ou encore une pierre de cuisson. Une petite quantité d’huile de cuisson type végétale pourrait être nécessaire pour faire griller la viande.

Une fois la cuisson finie, le Bulgogi est décoré de graines de sésames qui lui apportent une bonne touche gustative.

Comment manger le Bulgogi ?

La façon traditionnelle de savourer le barbecue coréen consiste à envelopper la viande dans une feuille de salade à feuilles fermes (batavia ou lollo rossa) en y ajoutant un peu de riz, ainsi qu’un peu de pâte de piment assaisonnée (Samjang).

Lisez aussi

La comparution d'Alexis Villain au tribunal des Sables d’Olonne

Mise en bouche instantanément, cette enveloppe surnommée burrito coréen ne manquera pas de ravir les papilles des amateurs de la cuisine coréenne. Ce délice est à déguster sans modération.

Quels sont les aliments qui accompagnent ce plat principal ?

Adoré par les amateurs de la gastronomie coréenne, le barbecue coréen est un plant succulent qui est servi avec du riz et du kimchi. Ce dernier est un mets traditionnel coréen préparé à base de piments et de légumes lacto-fermentés.

Précisons que le Bulgogi est souvent dégusté avec un bon verre de soju qui est un spiritueux coréen qui connait un franc succès. Il est doté d’un goût très doux d’alcool de riz.

Le fameux Kimchi coréen.
Le fameux Kimchi coréen. Photo : Pixabay
Source: UGC

Astuces et techniques pour un Bulgogi réussi

Pour pouvoir émincer la viande de façon à obtenir des morceaux fins, il est recommandé de mettre la viande dans le congélateur. Cette méthode facilite la tâche de couper la chair en fines tranches. Il reste à noter qu’il est également possible d’utiliser la viande de porc (poitrine ou échine) pour réaliser cette recette emblématique de la cuisine coréenne.

Lisez aussi

Qu’est-ce que le fruit du dragon ou pitaya et comment le manger ?

Source: Legit.ng